L'ALLEMAGNE S’IMPOSE À AUGSBURG DEVANT L'ITALIE AU CHAMPIONNAT D'EUROPE DE REINING

L'Allemagne est parvenue à voler le titre à l'Italie lors du championnat d'Europe de reining, qui s'est déroulé au cours du salon Americana, en Allemagne © FEI / Art and Light

Mardi 03 septembre - 08h59 | audreymangin4

L'ALLEMAGNE S’IMPOSE À AUGSBURG DEVANT L'ITALIE AU CHAMPIONNAT D'EUROPE DE REINING

L’Allemagne est devenue ce week-end, à Augsburg, championne d’Europe de reining par équipes pour la quatrième fois, reprenant le titre à l'Italie qui le détenait depuis les deux dernières éditions. La nation hôte a assis sa domination lors du salon de monte western Americana en remportant également le titre individuel, grâce à la victoire d’Alexander Ripper sur Wild at the Bar. La France obtient la cinquième place par équipes, sur neuf nations. Parmi les quatre cavaliers dépêchés pour l’échéance, deux ont pu prendre part à la finale, qui s’est tenue hier.


Americana, la foire dédiée à l’équitation western à Augsurg, en Allemagne, accueillait depuis mercredi dernier pour la première fois les championnats d’Europe de reining. Neuf nations s’y sont disputé les titres individuel et collectif. Jeudi, le suspense était au rendez-vous pour la manche par équipes. L’Italie, tenante du titre depuis 2009, était crainte. Mais son premier représentant, Mirko Piazzo, manque de chance avec son étalon Cody Gio Phoebes. Sa prestation lui vaut un score de 211,5. À sa suite, ses coéquipiers prendront tous les risques. Massimiliano Ruggeri et Spat Split and White sont pénalisés dans une rotation à droite, Pierluigi Fabbri et Malerba Fiednora’s Rooster Nic dans leur premier cercle et Giuseppe Prevosti sur Chic Magnetic peinent dans leurs arrêts glissés. L’équipe finit avec un total de 655,5, insuffisant cette année pour battre l’Allemagne ! Une légère déception pour le chef d’équipe, Filipo Masi, qui reste « très fier » de ses cavaliers.


En effet, la nation hôte, malgré la contre-performance de Sylvia Rzepka sur Hot Smokin Chec (194 points), qui participait pour la première fois à un championnat par équipes, a bénéficié des excellentes prestations d’Alexander Ripper et Wild at the Bar, et de Grischa Ludwig sur Custom del Cielo, qui ont chacun obtenu la note de 221,5. Dernier membre de l’équipe, Volker Schmitt finit avec 215 sur Smokin Mifilena. Leur score global de 659 leur vaut l’or ! « C’était une rude compétition, mais nous avons réussi ! », a déclaré, heureux, le chef d’équipe germanique, Nico Hörmann. L’Autriche parviendra à monter sur la troisième marche du podium, notamment grâce au très bon résultat de Rudi Konstreiner, qui est évalué à 223 avec Whizoom. Seul un demi-point la sépare de l’Italie. La France se classe bonne cinquième, derrière la Belgique (Franck Perret 209 points, Cédric Guerreiro 219, Yves Fromont 209,5 et Bastien Bourgeois 218).


En individuel, cinq cavaliers allemands ont pris part à la finale, ainsi que les équipes complètes d’Italie et d’Autriche. Deux Tricolores sont parvenus à se qualifier parmi les vingt meilleurs pilotes : Cédric Guerreiro et Bastien Bourgeois. Ils y obtiennent la onzième et la vingtième places, avec des scores de 213,5 et de 208. Avant-dernier à s’élancer, l’Allemand Alexander Ripper sera spectaculaire. Il obtient une note brillante de 225 points. « C’est le plus beau jour de ma vie ! », s’est-il ravi. « Je savais que mon cheval (Wild at the Bar) pouvait le faire. Il est très fort dans chaque manœuvre, et c’est un véritable cheval de show ! ». Derrière lui, la Belge Cira Baeck finira avec seulement un demi-point d’écart sur Colonel’s Shining Gun, tandis que le bronze reviendra à un autre Germanique, Grischa Ludwig, sur Custom del Cielo.


Léa Dall'Aglio (avec communiqué)
 

À lire également...

Réagissez