UN NOMBRE D'ENGAGÉS RECORD AU CHAMPIONNAT DU MONDE D’ATTELAGE PAR PAIRS

Vingt-trois nations vont disputer cette semaine le championnat du monde d'attelage par pairs, au Haras National de Topol’?ianky

Mercredi 28 août - 12h52 | audreymangin4

UN NOMBRE D'ENGAGÉS RECORD AU CHAMPIONNAT DU MONDE D’ATTELAGE PAR PAIRS

Demain, le championnat du monde d’attelage en pairs débute à Topol’?ianky, à quelques kilomètres de la capitale slovaque, Bratislava. Pas moins de soixante-quatorze meneurs, représentant vingt-trois nations, vont s’affronter au cours de trois épreuves pour tenter de décrocher le titre mondial. Il y a deux ans, l’événement s’était déroulé à Conty, en Picardie, où l’équipe de France avait obtenu une belle médaille de bronze, derrière les Pays-Bas et l’Allemagne, tandis que Stéphane Chouzenoux avait été sacré vice-champion, suivant la Germanique Diener Carola. En son absence, les Tricolores gardent de grandes chances de médaille.


Le Haras National de Topol’?ianky, en Slovaquie, accueille à partir de demain et jusqu’à dimanche les championnats du monde d’attelage en pairs. Jeudi et vendredi seront consacrés au test de dressage, qui sera suivi samedi par l’impressionnante épreuve de marathon. Dimanche, la compétition sera clôturée par la maniabilité. Les Tricolores courent cette année à trois, en individuel et par équipes. Eve Cadi Verna, qui a concouru toute la saison avec Zwart et Wiseguy M, dispose également d’Obelix de Courcy, qu’on avait pu voir à Conty. François Dutilloy compte quant à lui sur Rewisor, Rolex et Viharto. Franck Grimomprez sera accompagné de Qonwento JMM, Xiquote et Quinn. Enfin, Bernard Pouvreau, désigné comme remplaçant, pourrait faire le déplacement avec Zerko, Zando TB et Zorro. Ces quatre meneurs ont déjà tous au moins une expérience en championnat du monde.


Mais il leur faudra faire face à une rude concurrence ! En effet, pas moins de quatre-vingt-neuf compétiteurs sont parvenus à se qualifier. Toutefois, selon les règles de la FEI, chaque nation n’a le droit d’emmener que quatre pilotes, avec un maximum de trois chevaux chacun. Vingt-et-un pays, sur les vingt-trois engagés, présentent une équipe, et soixante-quatorze meneurs courent en individuel. Un record ! Parmi les nations fortes, les Pays-Bas feront tout pour conserver leur titre. Ils seront représentés par Tom Engbers, Gerard Leijten, Carlo Vermeulen et Harry Verstappen. Carola Diener donnera également le meilleur d’elle-même pour réitérer sa performance de 2011, tandis que ses compatriotes, Arndt Lörcher, Sebastian Warneck et Thorsten Zarembowicz, tenteront de mener l’Allemagne à la victoire. La Belgique compte sur Wim Heylen, Filip Kindt et Roger Vercruyssen, l’Espagne sur Miguel Angel et Daniel Gutierrez Camarillo, ainsi que sur Juan Jose Romero Garcia. L’Autriche, la République Tchèque, la Grande-Bretagne, la Hongrie, l’Irlande ou encore les États-Unis ont également une carte à jouer.


Léa Dall'Aglio
 

À lire également...

Réagissez