Mardi 27 août - 17h19 | Léa Dall'Aglio

MAXIME LIVIO ET CATHAR DE GAMEL S'ADJUGENT LE CIC 3* DU PIN

Cette dix-huitième édition de l’incontournable CIC3* du Pin, dans l’Orne, aura été riche en rebondissements. Rien n’était joué avant la dernière épreuve du cross, qui a su apporter son lot de surprises et chambouler le classement ! Belle performance pour les couples français, qui occupent sept des dix premières places... dont les deux premières.


Au terme du dressage, vendredi, et du test d’hippique, samedi, six cavaliers sur les cinquante-six inscrits se sont déclarés non partants pour le cross. Treize couples ne sont pas parvenus au terme de celui-ci. Sur l'hippique, seule [Alexandra Townsend], en selle sur sa deuxième monture [Parodie], a été éliminée. Au total, ces vingt couples hors-jeu ont nécessairement pesé sur le classement final.


[Sebastien Cavaillon] et [Only One du Reverdy], notamment, ont été les grands malchanceux de l’épreuve du cross. Largement en tête la veille, avec seulement 44,6 pénalités au compteur, ils ont été contraints à l’abandon sur ce parcours. Ce forfait a laissé le champ libre à [Maxime Livio], deuxième au provisoire avec [Cathar de Gamel], qui pouvait alors se permettre six secondes de temps dépassé pour s’assurer la victoire. À l’arrivée, le contrat était rempli pour le cavalier bourguignon, premier avec seulement 0,5 points d’avance sur [Eddy Sans] et [Phosphore de Lhocre]. Ceux-ci ont constitué le seul couple à terminer dans le temps imparti, lors du cross, mais avaient été moins bons lors du dressage. « Je savais qu’il était possible d’être maxi sur le cross », confie Eddy, « Mon cheval n’a pas de pointe de vitesse, mais je le laisse galoper sans perdre de temps lors des sauts. Il suit le plan de carrière fixé, en progressant et sans se mettre dans le rouge. »
Incroyable scénario pour l’Allemand [Kai-Steffen Meier] et TSF [Karascada M], trentièmes à l’issue du dressage mais remontés à la troisième place au classement final, grâce à un sans-faute sur l’hippique et 0,4 points seulement après le cross ! « Ma jument est très nerveuse sur le dressage », raconte Kai-Steffen, « C’est un concours test pour Karascada, qui prouve qu’elle est compétitive sur ce niveau, avec un parcours sélectif. C’est la première fois que je viens sur ce concours, et j’en suis très satisfait ». Ils représentent le meilleur couple étranger juste avant [Rebecca Howard], montée sur [Riddle Master] pour le Canada, qui a réalisé un moins bon cross sanctionné de six points.


Étonnamment, le légendaire [Mark Todd] n’a pas figuré à l’arrivée de ce 3* cette année. Avec [Leonidas II], il avait surclassé ses concurrents lors du dressage, mais s’est sorti de l’hippique alourdi de cinq points avant de s’effondrer lors du cross, où un refus lui vaut, en comptant les pénalités de temps, trente-huit points au total. Le couple s’est classé vingt-deuxième. Meilleur avec [Oloa], le Néo-Zélandais a tout de même fait tomber quatre barres lors du concours hippique, avant d’accumuler 15,6 points de temps sur le cross, qui l’ont recalé à la dix-huitième position. [Jessica Phoenix] et [Pavarotti], pour le Canada, terminent juste devant, après un cross difficile qui aura également fait dégringoler [Alexandra Townsend] et le très bon [Bendigo] à la vingt-septième place.


Quatrièmes après le dressage, [Luc Chateau] et [Propriano de l Ebat] ont perdu trois rangs du fait, notamment, de leurs treize points sur l’hippique. Devant eux, la régularité de [Denis Mesples] et [Olipper Schervil] leur a offert une cinquième place. Ils sont suivis de [Jean Teulere] et [Matelot du Grand Val], très bons sur le dressage mais pénalisés par leurs deux barres du saut d’obstacles. Huitièmes, [Sebastien Chemin] et [Olympe d Eos] ont rattrapé un dressage en demi-teinte par un sans-faute suivi de l’un des meilleurs cross. Derrière eux, [Christophe Guillemet] et [Mach de la Barre] ont été brillants sur les deux premières épreuves, mais pénalisés de quatorze points à l’issue du cross.



Claire Jankowiak (avec communiqué)




Top 10 du CIC 3* du haras du Pin 2013 :



1. Maxime Livio (FRA) & Cathar de Gamel 51,0
2. Eddy Sans (FRA) & Phosphore de Lhocre 51,5
3. Kai-Steffen Meier (ALL) & TSF Karascada M 53,9
4. Rebecca Howard (CAN) & Riddle Master 53,9
5. Denis Mesples (FRA) & Olipper Schervil 59,9
6. Jean Teulère (FRA) & Matelot du Grand Val 60,3
7. Luc Chateau (FRA) & Propriano de l’Ebat 63,4
8. Sebastien Chemin (FRA) & Olympe d’Eos 64,2
9. Christophe Guillemet (FRA) & Mach de la Barre 65,0
10. Shane Rose (AUS) & Virgil 69,3

À lire également...

Réagissez