HERNING, GRISE, VERTE, BLEUE, ROUGE... ET SPORTIVE

Vue aérienne du complexe MCH, comportant le stade accueillant les championnats d'Europe, ainsi qu'un grand palais des congrès. Photo DR

Samedi 24 août - 19h19 | Sébastien Roullier

HERNING, GRISE, VERTE, BLEUE, ROUGE... ET SPORTIVE

Qui avait déjà entendu parler d’Herning, avant que la cité danoise accueille cette semaine les championnats d’Europe de saut d’obstacles, de dressage et de dressage para-équestre? Peu de gens sans doute, tant le Danemark, a fortiori en dehors de sa capitale Copenhague, reste une destination méconnue. En quelques mots, Herning peut être vue comme une ville grise, verte, bleue, rouge et sportive.


 
Au milieu de tout ou un peu au milieu de nulle part – tout dépend si l’on est optimiste ou pessimiste de nature. Au centre de la péninsule danoise donc, dans le Jutland-Central, "Toutes les options sont ouvertes ici", selon un dicton visiblement partagé par les 85 OOO habitants, et en tout cas rappelé fièrement par Lars Karup, le jeune et dynamique maire de la ville, boucher de formation. Très étendue et totalement plate (1 323,5 km2), la ville a fusionné avec Aulum-Haderup, Trehøje et Aaskov, en janvier 2007.
Quatre couleurs peuvent caractériser la ville. Gris, comme le ciel, hiver comme été, bien que les vents balayant le pays font vite varier une ambiance typique d’Europe du Nord. Vert, comme la végétation, très présente dans l’aire urbaine comme aux alentours, et bien nourrie par une terre fertile, des précipitations régulières et les apports du vent. Au nord de la ville, on trouve de grandes forêts de sapins destinées notamment à la fabrication de meubles, l’une des activités économiques de la région. Aux alentours, on y trouve aussi des herbages, des champs de maïs et quelques élevages de vaches et de chevaux. Bleu, comme l’eau, très présente avec de nombreux lacs, étangs et mares retenant les pluies un peu partout. Rouge comme les briques enfin, cette couleur dominant le beige ou le gris dans la construction des bâtiments, des maisons au style là encore typique d’Europe du nord et de Scandinavie.

 
Spécialiste des grands événements

 
Sportive, Herning l’est sans aucun doute. Leader actuel du championnat de football danois, le FC Midtjylland fait la fierté de la ville. L’équipe évolue d’ailleurs à domicile au sud de l’agglomération dans la MCH Arena, le stade accueillant cette semaine les championnats d’Europe. Si ses supporters pouvaient du reste remplir l’enceinte pour animer un peu ces championnats, personne ne s’en plaindrait. Cela ferait un peu oublier la musique d’ambiance d’assez mauvais goût, le parc d’obstacles très commun et la décoration pour le moins discrète des lieux.
La cité danoise n’en est pourtant pas à son premier grand événement. Rien que l’an passé, elle a été ville de départ du Tour d’Italie cycliste (!) et a accueilli les championnats d’Europe de tennis de table. Après le grand rendez-vous continental de la FEI, on y organisera encore les championnats d’Europe de natation en petit bassin, du 12 au 15 décembre, puis des matches de handball dans le cadre des championnats d’Europe organisés par le Danemark. MCH, le grand complexe comprenant le stade, mais aussi un immense palais des congrès, contribue évidemment à faire rayonner la ville, à travers l’organisation de nombreuses foires et salons. Il se pourrait même qu’Herning, jamais rassasiée en sport, se propose prochainement d’organiser les finales des Coupes du monde de dressage et de saut d’obstacles.
Moins sportif, mais au moins tout aussi efficace en termes d’image, Herning est en compétition pour être le théâtre du grand concours de l’Eurovision! Désormais, plus personne ne devrait donc se demander où se trouve Herning!

 
À Herning, Sébastien Roullier

À lire également...

Réagissez