Dimanche 25 août - 18h52 | ElodieM

CHARLOTTE DUJARDIN SUR LE TOIT DE L'EUROPE

C’est dans un Grand Prix Spécial de très haut niveau et dans un contexte absolument inédit, que Charlotte Dujardin, championne olympique à Londres il y a un an, a été sacrée championne d’Europe en individuel pour la première fois de sa très jeune carrière. La protégée de Carl Hester semble intouchable et fonce tout droit vers un nouveau sacre dimanche, dans la Libre.

 
 
Les trente meilleurs couples du Grand Prix se sont retrouvés à partir de 9h ce matin, dans la MCH Arena de Herning, pour tenter de décrocher l’une des trois médailles dans le Grand Prix Spécial. Dans le premier groupe, on retrouvait deux Français, [Jessica Michel] (retrouvez sa réaction ICI) et [Marc Boblet] (retrouvez sa réaction ICI). Avec [Riwera] de Hus et [Noble Dream] Concept Sol, ils terminent respectivement aux vingt-neuvième et trentième places. Le deuxième groupe était plutôt homogène, avec de bonnes reprises de la Néerlandaise [Danielle Heijkoop] avec [Kingsley Siro] (73,274%), du Portugais [Goncalo Carvalho] avec [Rubi] (71,935%), de la Suédoise [Minna Telde] avec [Santana] (72,574%), du Britannique [Michael Eilberg] avec [Halph Moon Delphi] (72,857%), la Belge [Claudia Fassaert] avec [Donnerfee] (72,292%), de l’Autrichienne [Victoria Max Theurer] avec [Augustin] OLD (75,119%) et de l’Allemande [Fabienne Luktemeier] avec D’Agostino (75,818%). Les deux derniers groupes de cavaliers promettaient du grand sport et c’est ce que le public, enfin plus nombreux, et les juges, ont pu apprécier. Avec encore beaucoup trop de fautes, [Andreas Helgstrand] et [Akeem Foldager] se classent vingt-troisième avec une moyenne de 71,116%. De son côté, le Suédois [Patrik Kittel] tire le meilleur de [Toy Story] mais se trompe dans le texte. Il ne sera étonnamment pas le seul ! Il termine dix-septième avec un moyenne de 72,158%.  Avec un [Don Johnson] dont l’attitude était assez ouverte et contractée, et surtout une défense dans le deuxième piaffer, [Isabell Werth] se classe vingtième (71,890%). C’est sa compatriote, la jeune [Kristina Sprehe], qui produit le premier test très solide de cette journée, avec un [Desperado], plus stable dans le piaffer et le passage et très actif sur l’ensemble de la reprise. Le couple termine à une belle cinquième place (79,345%), juste devant [Carl Hester] et [Uthopia], qui ont présenté une reprise très active, avec malheureusement encore quelques soucis sur le piaffer (78,497%).

 
 
Un scénario inédit !

 
 
Tous attendaient donc avec impatience l’entrée en piste du dernier groupe tant le niveau augmentait au fur et à mesure que les couples se succédaient. La pression est à son maximum lorsqu’[Helen Langehanenberg] entre dans le stade avec [Damon Hill]. L’Allemande déroule une reprise parfaite, certainement la meilleure de sa carrière, jusqu’à la transition au trot à la fin du galop. Conditionnée, la cavalière lance son étalon sur une diagonale au trot allongé. La cloche retentit, elle vient de se tromper elle aussi. « J’étais tellement concentrée et tellement contente de ma reprise que je me suis faite avoir. J’étais vraiment énervée après moi de faire une erreur aussi stupide, puis j’ai vu Charlotte et Adelinde en faire de même. Je me suis dit que finalement cela devenait drôle », confie Helen. Les spécialistes se souviennent d’Adelinde Cornelissen il y a deux ans, s’imposant dans le Grand Prix malgré une erreur de texte. Imperturbable, le couple en termine avec une moyenne de 84,330%. Juste derrière, [Charlotte Dujardin] fait monter d’un cran un suspense déjà intense, en débutant son travail au galop par une ligne de deux temps au lieu d’un appuyer. La cloche retentit de nouveau. Le public est stupéfait, les tribunes deviennent bruyantes, personne ne croit ce qu’il est en train de se passer. Tout autant imperturbable, le couple sort de piste avec un score imbattable de 85,699%. « Après les JO cela n’a pas été facile de ne pas savoir ce qu’il allait se passer avec Valegro. J’ai beaucoup de chance d’avoir un cheval comme lui, il est mon meilleur ami, il est vraiment incroyable et pouvoir être de retour aux championnats d’Europe et remporter l’or à la suite des Jeux est fantastique », souligne Charlotte. Quelques minutes plus tard, la double championne d’Europe en titre n’a pas le droit à l’erreur. Plus actif et plus brillant que la veille, [Parzival] semble concentré jusqu’à ce que la cloche retentisse une dernière fois! Comme en 2011, la Néerlandaise commet une erreur de texte, comme pour remettre les conteurs à zéro avec ses deux concurrentes. « J’ai voulu jouer le jeu et faire comme elles », sourit Adelinde avant de fondre en larmes sous la pression d’une année difficile pour elle, suite à l’opération de Parzival et la perte de Galahad. « Cette médaille a un goût particulier », frissonne la cavalière réconfortée par Charlotte Dujardin. Avec une note de 81,548%, elle s’empare de la médaille de bronze. « Je ne suis pas d’un naturel très réactif lorsqu’il s’agit de sonner un cavalier, nous avons pu le voir avec Patrik Kittel. Mais pour les trois cavalières le public m’a beaucoup aidé, réagissant très vite à chaque fois », plaisante Isabelle Judet, présidente du jury du Spécial, avant de souligner la qualité de l’équitation présentée par les trois médaillée. Dernier à partir sur l’épreuve, [Edward Gal] pouvait lui aussi prétendre à cette couleur de médaille, mais c’était sans compter sur un [Undercover] tendu, qui ruine les chances de son cavalier dés la première figure. Ils sont quatrièmes avec 79,479%.

 
 
Les quinze meilleures couples repartiront dans la Libre dimanche, après une journée de repos bien méritée samedi.

 
 
Classement individuel ICI

 
 
A Herning, Elodie Muller
 
 

  

À lire également...

Réagissez