LES BRITANNIQUES MAINTIENNENT LEUR LEADERSHIP INTERNATIONAL

Ben Maher et Cella, qui comptent toujours un score vierge en individuel, ont porté les Britanniques vers le titre européen, ce soir à Herning. Photo Scoopdyga

Samedi 24 août - 19h23 | Sébastien Roullier

LES BRITANNIQUES MAINTIENNENT LEUR LEADERSHIP INTERNATIONAL

La Grande-Bretagne est devenue championne d’Europe par équipes de saut d’obstacles, ce soir à Herning, au Danemark. Sans Nick Skelton, mais portés par un Ben Maher impérial, les Britanniques devancent de peu les Allemands, les Suédois… et les Français, qui héritent de la pire place.


 
Superbe épreuve, suspense intense... et cruel dénouement pour l’équipe de France. Avec une barre ou une rivière de moins sur l’ensemble des deux manches, les Français seraient ce soir champions d’Europe par équipes. Ils se coucheront hélas avec une médaille en chocolat, un cacao au goût amer, d’autant plus qu’[Aymeric de Ponnat] est passé à deux doigts, à un cheveu même du sans-faute, pilotant un [Armitages Boy] aussi fabuleux que les deux jours précédents, mais dont les antérieurs ont frôlé une palanque dès le vertical numéro deux du parcours.
Avant lui, [Patrice Delaveau] avait parfaitement ouvert la voie aux Français, grâce à un probant sans-faute avec [Orient Express]*HDC, à qui il a cette fois franchement demandé le saut de rivière, un obstacle qui a posé nettement moins de problèmes qu’hier, même si [Steve Guerdat] et [Nino des Buissonnets] y ont laissé des plumes dans la course à la médaille d’or individuelle. Après Patrice et Aymeric, [Roger-Yves Bost] a poursuivi son superbe championnat en alignant un troisième clear round consécutif sur une Castle Forbes [Myrtille Paulois] aussi pétillante et disponible. Deuxième au classement provisoire, Bosty peut rêver de devenir champion d’Europe dimanche !
[Kevin Staut], lui, n’aura pas la chance de refouler la piste samedi en finale. Avec deux fautes de postérieurs de [Silvana]*HDC sur l’oxer de sortie du double numéro onze et l’oxer numéro treize, le leader de l’équipe de France, qui avait pourtant franchi la rivière, la pire ennemie de sa jument, a vécu une nouvelle désillusion ce soir. Il a connu des jours meilleurs, il en connaîtra sûrement d’autres.

 
La Suède fort chanceuse

 
La victoire est donc revenue à la Grande-Bretagne, moribonde toute la saison en Coupe des nations, jusqu’à a victoire à Dublin, il y a quinze jours, et venue au Danemark sans son couple star, [Nick Skelton] et [Big Star], qui ont déjà pris dates pour les Jeux équestres mondiaux de Normandie 2014. Emmenée par un [Ben Maher] magnifique avec [Cella], les Britanniques, ont pu effacer les cinq points de [Michael Whitaker] et [Viking] grâce au sans-faute de [William Funnell] et [Billy Congo], pourtant totalement hors du coup hier, et au dernier parcours à quatre points de [Scott Brash] et Hello [Sanctos]. Sacrés champions olympiques l’an passé à Londres, ils maintiennent donc leur domination sur la planète saut d’obstacles, en attendant la grande finale de la Coupe des nations, dans cinq semaines à Barcelone.
Les Allemands, privés de cette finale et bredouilles à Londres, n’ont pu conserver leur titre européen, mais retrouvent tout de même la joie du podium, grâce au triple sans-faute de [Daniel Deusser], [Christian Ahlmann] et [Ludger Beerbaum] sur [Cornet d Amour], [Codex One] et [Chiara 222]. Belle démonstration de maîtrise collective, sur un parcours concocté par leur compatriote Frank Rothenberger.
La troisième place échoit à la Suède, désormais entraînée par Henk Nooren, l’ancien sélectionneur français, chanceuse au regard des parcours de [Jens Fredricson] et [Lunatic], très justes sur les hautes cotes de ce tour et d’[Angelica Augstsson] et [Mic Mac du Tillard], auteurs d’un rodéo improbable après leur élimination de mardi et leur faute d’hier. Les Scandinaves ont à nouveau pu compter sur leur insubmersible leader, [Rolf-Goran Bengtsson], auteur d’un tour sublime sur [Casall]*Ask, qui pourrait bien lui permettre de conserver son titre individuel.
La Suisse, dont le meilleur parcours, celui de [Janika Sprunger] et [Palloubet d Halong], a été pénalisé d’un point de temps, termine cinquième, devant les Pays-Bas, l’Italie et la Belgique. Après une journée de repos, les vingt-cinq meilleurs couples de ces championnats d’Europe se retrouvent samedi pour en découdre sur deux manches qu’on imagine d’un niveau au moins équivalent. Parmi, on retrouvera trois Français : Aymeric de Ponnat, Patrice Delaveau et Roger-Yves Bost, vingt-quatrième, huitième et deuxième.

 
À Herning, Sébastien Roullier

À lire également...

Réagissez