Vendredi 23 août - 12h34 | ClaireJ

L'ALLEMAGNE PREND LOGIQUEMENT LA TÊTE DES CHAMPIONNATS D'EUROPE

La première journée des championnats d’Europe de dressage, à Herning, a permis aux Allemandes de prendre de l’avance dans la course à la médaille d’or par équipes. Une médaille qui leur échappe depuis déjà quatre ans depuis le sacre néerlandais à Windsor en 2009. La Mannschaft semble bel et bien armée pour retrouver son bien cette année.


Ils étaient trente-deux couples à prendre le départ du Grand Prix cet après-midi, support du classement par équipes, parmi lesquels deux Françaises, [Claire Gosselin] et [Karen Tebar]. Si la première partie de l’épreuve n’a pas montré un niveau très élevé, la prestation de l’Allemande [Fabienne Lutkemeier] en selle sur [D Agostino], a répondu aux attentes de son clan. La cavalière, qui a intégré l’équipe à la suite du forfait d’[Annabel Balkenhol] et [Dablino], a tenu son rang de quatrième équipière en déroulant une bonne reprise notée à 73.237%. Une moyenne suffisante pour lui faire tenir la tête de l’épreuve jusqu’à l’entrée en piste de sa compatriote, [Isabell Werth]. Avec [Don Johnson], la multi médaillée européenne a présenté un Grand Prix actif dans une bonne attitude générale. Le couple sort avec une moyenne de 75.213% et prend logiquement la tête du classement provisoire. Il permet ainsi à l’Allemagne de prendre de l’avance par équipes.
Première cavalière tricolore à s’élancer en piste, [Claire Gosselin] n’a rien lâché pour sa première participation à un championnat Senior. Habituée des championnats d’Europe Jeunes, la cavalière avoue avoir ressenti une bonne dose de stress au moment d’entrer dans le stade. Avec [Karamel de Lauture], elle déroule un Grand Prix légèrement en dessous de ses points habituels, mais ne démérite pas pour autant. Avec une moyenne de 66.778%, le couple se classe à la treizième place provisoire.
« Claire a bien monté et a bien géré le piaffer, surtout que juste avant d’entrer en piste Karamel n’a pas voulu piaffer, ce qui ne met pas forcément en confiance », précise Jan Bemelmans qui ajoute que « Karamel n’était pas tout a fait aussi expressif que d’habitude au trot, il était un petit peu sur la retenue ».
« J’ai perdu l’habitude de ce genre d’événement, car les championnats Juniors et Jeunes Cavaliers remontent à loin maintenant », sourit Claire en sortie de piste avant d’ajouter : « Je n’ai pas de carte à jouer ici donc je voulais obtenir la meilleure note possible pour l’équipe, en espérant que ma note ne soit pas retenue au final ». Un souhait qui ne se réalisera pas puisque [Karen Tebar] se classe quelques places derrière sa compatriote, à la quinzième position avec son [Florentino] noté à 66.246%.

Le Spécial avant l’heure

 
Pourtant bien partie, avec une attitude plus soutenue et un bon travail au trot, la Franco-allemande doit faire face à un [Florentino] un peu trop pressé de dérouler le Grand Prix Spécial. « Alors que Florentino n'a pas marché comme à son habitude, Karen était parvenue à remonter dans les points », souligne Alain Francqueville. C’est donc entre les deux pirouettes au galop que Florentino part sur la ligne de changements de pieds aux temps, comme dans le Spécial, au lieu de n’effectuer qu’un seul changement de pied en X. Erreur qui l'empêche de préparer correctement la deuxième pirouette elle aussi fautive. « Nous avons commis une faute qui nous coûte beaucoup de points, mais cela ne sert à rien d’être déçue », lâche Karen Tebar après sa reprise. « Florentino a montré de belles choses et sa progression se fait crescendo avec une meilleure attitude. Sans les hauts et les bas, il n’y a pas de raison de ne pas monter dans les points. On voulait bien faire et c’est ce que nous avons fait, mais cette faute ne pardonne pas. Je suis malgré tout contente car il s’est très bien comporté en piste, dans une ambiance qu’il n’a pas beaucoup fréquenté », continue la cavalière qui obtient donc une moyenne de 66.246%. Les deux résultats permettent à la France de pointer à la huitième place au provisoire.
Du côté des prétendants au podium, Danois, Suédois, Britanniques et Néerlandais ont tous montré plus ou moins des bonnes choses. Les fautes se sont accumulées sur l’ensemble de ce premier groupe, comme pour le prometteur couple danois formé par [Andreas Helgstrand] et [Akeem Foldager] (72.720%), pour la Suédoise [Minna Telde] avec [Santana] (70.517%) ou encore le Néerlandais [Hans Peter Minderhoud] avec Glock’s [Romanov] (71.353%). Pour les Britanniques, l’entrée en matière est mitigée avec une bonne reprise de [Michael Eilberg] avec [Halph Moon Delphi] (72.264%), mais une reprise catastrophique d’[Hughes Gareth] qui a dû composer avec une [Nadonna] des mauvais jours (60.866%).

La suite du Grand Prix débutera demain à partir de 8h.


A Herning, Elodie Muller

 

À lire également...

Réagissez