Mercredi 14 août - 12h36 | Léa Dall'Aglio

L'ALLEMAGNE DOMINE À VERDEN

À deux semaines des championnats d’Europe de dressage, tous les regards étaient tournés vers l’événement international de la discipline de la semaine, les championnats du monde Jeunes Chevaux, à Verden. Si pendant deux ans la Grande–Bretagne s’est illustrée grâce à Michael Eilberg et sa jument Woudlander Farouche (Fürst Heinrich et Dimaggio), l’Allemagne est de nouveau sur le devant de la scène pour cette édition 2013.


Courus sur les épreuves des chevaux de cinq et six ans, les championnats du monde sont l’attraction annuelle de l’été, qui regroupe tous les spécialistes de la discipline. Chez les cinq ans, la France était représentée par [Jessica Michel] avec Don Juan de Hus (Jazz et Krack C), mais aussi avec Hermès de Hus (Hotline et Rohdiamant), et par Jean Etienne Suisse de Saint Clair qui montait Domingo H (Henrico et Baryshinkov). Remportée par la Hanovrienne Scara Boa (Scolari et Wolkenstein II), sous la selle de l’Allemande Lena Stegemann, avec une note de 9,62 points, cette épreuve qualificative permet à Jessica Michel de qualifier pour la finale son élégant noir, Hermes de Hus (8,28), avec une neuvième place. Avec Don Juan de Hus, la cavalière a dû en passer par la petite finale, dans laquelle elle prend une belle troisième place et qualifie ainsi l’étalon (8,20). De son côté, Jean Etienne Suisse de Saint Clair classe Domingo H à la trente-et-unième place (6,66 points), puis à la vingtième place de la petite finale (6,74). Quinze couples étaient donc au départ de la finale. Scara Boa fait une nouvelle fois très bonne impression et s’impose avec une note de 9,60 points, devant [Andreas Helgstrand] qui frappe fort avec Floricello 2 (Florencio et Dormello). Il remportait en effet la petite finale la veille (8,72 points). La Néerlandaise Emmelie Scholtens classe troisième l’étalon KWPN Dorado 203 (Krack C et Rousseau), avec une note de 8,70. Avec deux chevaux dans la finale, Jessica Michel ne pouvait que se réjouir. Elle classe Don Juan à la sixième place (8,42) et Hermes à la septième place ex-æquo (8,32). « Historique ! Deux chevaux en finale du championnat du monde des cinq ans et deux chevaux classés dans les huit premiers! », s’enthousiasme Jessica sur sa page Facebook.  « Don Juan de Hus a fait une top reprise. Il a été ovationné par le public! Public qui a aussi sifflé la note de galop! C'est certain, c’est un extraterrestre et il a démontré son extrême maniabilité en déroulant au galop toutes les difficultés avec fluidité. Il aura au fur et à mesure des jours, convaincu de plus en plus les juges qui lui ont mis de plus en plus de points, sur des reprises qu'il a su répéter avec aisance. Hermès de Hus a lui confirmé ce que je pense de lui. On peut compter sur lui pour l'avenir ».

 
L’Allemagne domine chez les six ans

 
Du côté des six ans, coup dur pour les favoris, Emmelie Scholtens et l’impressionnant Charmeur 415 (Jazz), qui terminent l’épreuve qualificative à la dix-septième place (7,58). L’étalon a rétivé deux fois sur une diagonale au trot allongé, baissant considérablement ses notes de soumission. Les propriétaires et la cavalière décideront même de ne pas prendre part à la petite finale. Ainsi, cinq Allemands trustaient les premières places et c’est Laura Stigler qui a mené Doubleyou W (Don Romantic et Rohdiamant) vers la victoire (9,28). Deux couples tricolores étaient au départ : Guillaume Recoing avec Danciero de Hus (Dancier et Royal Diamond) prend une belle quinzième place (7,72), tandis que Bertille Pelardy classe Hilario Saint H (Herzensdieb et Acorado) à la trente-septième place (6,16). Comme chez les cinq ans, les trois premiers couples de la petite finale parviennent à se qualifier pour la finale de dimanche. Ainsi, l’Espagnol [Jordi Domingo] s’impose avec Mango Statesman (Sandro Hit et Brentano II) (7,94), devant Heiner Schiergen avec Discovery OLD (Dimaggio et Classiker) (7,90) et [Jayden Brown] avec San Andreas (Sandro Hit et Walt Disney) (7,70). Danciero de Hus termine onzième (7,10) et Hilario Saint H vingt-deuxième (6,54). Dans la finale, la domination est clairement allemande, puisque la nation organisatrice prend les sept premières places ! Et c’est finalement le champion du monde des cinq ans 2012, Sa Cœur (Sir Donnerhall I et Don Davidoff) qui remporte le titre chez les six ans, avec une note de 9,04 points, sous la selle d’Eva Möller. Le hongre devance la jument Diamon’s Delorange (Damon Hill et Rubin Royal), presentée par [Helen Langehanenberg] (8,92), et Discovery OLD sous la selle de Heiner Schiergen, qui réalise une belle performance après être passé par la petite finale. Doubleyou W ne termine qu’à la septième place de cette finale (8,42).

 
Elodie Muller

À lire également...

Réagissez