LA VICTOIRE DE LA GRANDE-BRETAGNE À DUBLIN ÉLIMINE L'ALLEMAGNE DE LA COUPE DES NATIONS

Le double sans-faute de Scott Brash sur Hello Sanctos a contribué à la victoire britannique à Dublin, offrant à l'équipe sa place en finale © Scoopdyga

Mercredi 14 août - 10h35 | Léa Dall'Aglio

LA VICTOIRE DE LA GRANDE-BRETAGNE À DUBLIN ÉLIMINE L'ALLEMAGNE DE LA COUPE DES NATIONS

Cet après-midi, Dublin a vu la Grande-Bretagne s'imposer dans la Coupe des nations. L'Allemagne, qui comptait sur un mauvais résultat britannique pour avoir une chance de prendre part à la grande finale de Barcelone, voit ses espoirs s'envoler. Malgré deux victoires au cours de la saison, la Mannschaft subit les conséquences de son choix de ne pas participer à l'étape de Saint-Gall (lire ici). Toutefois, les modifications apportées au règlement pour 2014 peuvent encore la brillante nation germanique d'une relégation en ligue 2 (lire ici).


Le duel s’est joué entre l’Allemagne et la Grande-Bretagne, cet après-midi, dans la Coupe des nations de Dublin. Si la première, ayant déjà couru ses quatre étapes, ne pouvait accumuler plus de points, elle pouvait compter sur un échec des cavaliers de l’Union Jack pour rester dans la course. Mais les Britanniques en ont décidé autrement... Si [Robert Smith], associé à [Voila], a fauté par deux fois dans chacune des manches, les performances de ses coéquipiers ont permis à l’équipe de remporter brillamment la compétition. Comptant huit points à l’issue du premier parcours, elle a su se montrer motivée pour la seconde, et y a aligné un triple sans-faute signé [Nick Skelton] et [Big Star], [Ben Maher] sur [Cella], et [Scott Brash] avec Hello [Sanctos]. La Mannschaft, comptant douze points après le premier tour, ne pouvait déjà plus remporter l’étape. Seul [Marcus Ehning], en selle sur [Plot Blue], signe un sans-faute, tandis que [Janne Friederike Meyer], [Rolf Moormann] et [Meredith Michaels-Beerbaum], aux commandes de [Bella Donna 66], renverse chacun une barre. Quoiqu’il en soit, il aurait fallu que les cavaliers de l’Union Jack finissent au moins cinquièmes pour permettre à l’Allemagne de perdurer. Par ailleurs, les points accumulés par l’Ukraine et l’Irlande lors de cette quatrième étape leur ont permis de devancer les Germaniques.


Le fiasco espagnol, l’Ukraine à la peine
Si l’Espagne était assurée, en tant qu’hôte, de participer à la finale, ses mauvais résultats la classent dernière de l'étape, avec pas moins de soixante-et-un points au compteur, mais également du classement général de la ligue. [Sergio Alvarez Moya], sans-faute sur la première manche, chute au cours de la deuxième : [Zipper] semble ne pas avoir voulu suivre la foulée demandée par son cavalier. [Eduardo Blanco] écope de trente-et-un puis vingt-quatre points, aux rênes d’une [Olala de Buissy] sur le frein. [Carlos Lopez-Fanjul Tariere] et [Paola Amilibia] s’en sortent un peu mieux... mais pas suffisamment (12/9 pour l’un, 8/8 pour l’autre). L’Ukraine, avant-dernière, subit une chute d’[Oleg Krasyuk] qui l’empêche de prendre le départ du second parcours avec S I E C [Ledgepoint]. Seul [Cassio Rivetti] aligne un double sans-faute sur [Vivant].


La France manque d’un peu de chance
Les Tricolores terminent l’étape à la cinquième place du classement, ex-æquo avec l’Allemagne, comptabilisant vingt points. [Penelope Leprevost] ouvre la délégation française avec un superbe sans-faute de [Nayana]. Malheureusement, cette dernière fait une légère faute d’antérieur sur le second parcours qui vaut au couple quatre points. Même schéma pour [Marie Hecart] et [Myself de Breve], qui, un peu surprise par la hauteur, avait déjà huit points au compteur après la première manche. [Estoy Aqui de Muze]*HDC, sous la selle de [Kevin Staut], faute d’abord dans le milieu du triple, avant de boucler un sans-faute impeccable. Enfin, [Michel Robert] et [Oh d Eole] mordent deux fois la rivière. Ils finissent avec huit et seize points.
Les Pays-Bas, en tête après le premier tour, ont finalement accédé à la deuxième place, notamment grâce au double sans-faute d’[Albert Voorn] sur [Tobalio]. L’Irlande monte sur la troisième marche du podium avec seize points au total. [Dermott Lennon], accompagné de [Loughview Lou-Lou], et [Conor Swail], en selle sur [Lansdowne], réalisent chacun avec un parcours sans pénalité, tandis que [Blue Loyd 12], sous la selle de [Cian O Connor], faute une fois sur chaque manche. Les parcours en huit points de [Shane Breen] et [Balloon] comptent pour joker. Les États-Unis, qui ne couraient pas pour accumuler des points, sont ex-æquo avec la nation-hôte, notamment grâce au double sans-faute de [Beezie Madden] et de son noir [Cortes C].




Léa Dall’Aglio




Classement de la Coupe des nations de Dublin
1. Grande-Bretagne 8 pts
2. Pays-Bas 12 pts
3. Irlande 16 pts
3ex. États-Unis 16 pts
5. France 20 pts
5ex. Allemagne 20 pts
7. Ukraine 44 pts
8. Espagne 61 pts


Classement général de la ligue 1 européenne après huit étapes
1. Suisse 320 pts
2. France 318,67 pts
3. Grande-Bretagne 311,67 pts
4. Pays-Bas 309 pts
5. Irlande 299,17 pts
6. Ukraine 298 pts
7. Allemagne 282 pts
8. Espagne 256 pts
 

À lire également...

Réagissez