Lundi 29 juillet - 01h46 | Sébastien Roullier

LA DESCENTE AUX ENFERS DES FRANÇAIS, LA MANNSCHAFT RAYONNANTE

Cette année à Arezzo, le championnat d’Europe Poney par équipes de CSO a offert un beau spectacle de bout en bout ! Couru en deux manches, la première à la fraîche, le matin, et la seconde en fin d’après-midi, il a ménagé le suspense jusqu’au dernier parcours…


 
Leaders à l’issue du premier round avec un score vierge, ce matin, les Britanniques comptaient bien ajouter une médaille d’or à leur immense palmarès, tandis que la France (sans-faute pour Ninon Castex sur Quabar des Monceaux et Mégane Moissonier sur Jimmerdor de Florys), l’Irlande et l’Allemagne se tenaient en embuscade avec quatre points, suivis de deux équipes à huit points et trois à douze.
Il a fallu attendre le quatorzième parcours de la seconde manche pour entendre retentir le jingle du sans-faute, signé Phillip Carey pour la Suède, avant que les tours sans pénalité ne s’enchaînent. Le parcours très sinueux nécessitait un tracé extrêmement précis et le respect de nombreux contrats de foulées. Côté Français, après l’élimination de la cavalière individuelle Victoria Tachet avec Idéal du Crano, l’étalon de Tressy Muhr, Qredot des Islots, est sorti de la carrière en herbe avec douze points… mais Jean Xhemal puis Ninon assurent le sans-faute, redonnant aux Tricolores une très solide chance de médaille avant le parcours de Mégane. Les épaules lourdes de pression – le sans-faute lui assurait un barrage pour l’or – la cavalière de Jimmerdor de Florys SL s’est malheureusement retrouvée éliminée à la suite de deux refus de son bouillonnant grisou. Le verdict est sans appel : obligés de compter les douze points de Tressy, la France en totalise seize au classement final et doit se contenter de la médaille… de chocolat ! Cruelle déception…

 
Ninon Castex idéalement placée en individuel 

 
Cela fait cependant le bonheur de l’Irlande, arrêtée sur un score de douze points après ses huit parcours, qui grappille donc une place pour s’emparer du bronze. Les Allemands quant à eux remontent au fur et à mesure de la deuxième manche en alignant les sans-faute (Enno Klaphake, Justine Tebbel et Lars Volmer) pour finir avec quatre points au total, tandis que les Britanniques fautent de-ci de-là… Malgré le sans-faute d’Emily Ward, les tours à quatre points d’Amy Inglis puis Faye Adams obligent les championnes d’Europe en titre, Millie Allen et Song Girl, à assurer coûte que coûte le sans-faute pour espérer barrer pour l’or ! Que de cris de déception quand le drapeau du juge de la rivière s’est levé… Avec quatre points supplémentaires, les quatre Anglaises terminent à huit points et doivent se contenter de l’argent ! Après sa médaille d’or de 2010, en Angleterre, la Mannschaft a donc remis le couvert sous le soleil italien. Le chef d’équipe Peter Teuwen était bien évidemment ravi de ses troupes : "Nous n’avons pas très bien commencé dans la première manche mais nous avons été meilleurs cet après-midi et nous sommes réellement battus pour l’or !". La bagarre a effectivement été belle !
Devant une dizaine de couples à quatre points, deux cavalières abordent la finale individuelle plus sereinement : la Française Ninon Castex (un point), mais surtout la Danoise Jessica Toelstang (zéro), avec sa crack Nikolina.

 
Camille Kirmann

 
Le classement
1. Allemagne 4 points
2. Grande-Bretagne 8 points
3. Irlande 12 points
4. France (Tressy Muhr & Qredo des Islots 4/12 ; Jean Xhemal & Nymphe du Sud 8/0 ; Ninon Castex & Quabar des Monceaux 0/0 ; Mégane Moissonnier & Jimmerdor de Florys SL 0/élim.) 16 points

À lire également...

Réagissez