DOUBLE BONHEUR SUISSE À VEJER DE LA FRONTERA

Martin Fuchs, qui détient le titre de champion d'Europe Jeune cavalier en individuel avec Principal 12, est bien parti pour réitérer sa performance ! © Scoopdyga

Samedi 20 juillet - 21h20 | Sébastien Roullier

DOUBLE BONHEUR SUISSE À VEJER DE LA FRONTERA

Plus de deux cent cinquante cavaliers de moins de vingt-et-un ans foulent depuis mardi le sol de Dehesa Montenmedio, à Vejer de la Frontera, en Espagne, où ils disputent les championnats d’Europe Jeunes dans trois catégories : Jeunes cavaliers, Juniors et Enfants. La course aux titres s’y joue en individuel et par équipes. Aujourd’hui, la deuxième manche du championnat par équipes s’est achevée sur une double victoire suisse, chez les Juniors et les Jeunes cavaliers. La France, qui pouvait encore espérer un podium chez les Jeunes cavaliers hier, n’a pas su se montrer suffisamment performante.


Hier, chez les Juniors, seuls huit couples seront sans-faute sur un parcours difficile. Les Français n’auront pas cette chance. [Lalie Saclier] sur [Perle Fine du Val], [Adeline Hecart] en selle sur [Question d Orval], [Margaux Bouchery] associée à [Samos de Bon Vouloir] et [Damien de Chambord] accompagné de [Rocker du Syre] closent leur première manche par équipe avec trente-neuf points, les reléguant à la douzième place (lire ici). Ce qui les empêchera de participer à la seconde, étant donné que seules les dix meilleures équipes, sur les vingt engagés, sont reprises. Jeudi soir, trois pays tiennent la tête du classement, avec seulement quatre points au compteur : les Pays-Bas, la Suisse et l’Autriche. L’Espagne, l’Italie et la Grande-Bretagne, quatrièmes ex-aequo, ont chacun quatre points de plus.


Ce matin, à l’issue de la seconde manche, c’est finalement l’équipe helvète qui a été sacrée championne d’Europe ! En effet, elle est l’une de deux seules équipes à réaliser deux sans-faute (par [Salome Di Gallo] avec [Walterstown Clover] et [Estelle Wettstein] sur [Benita II]), les autres membres de l’équipe, [Fiona Meier] associée à [Pleiade Heutiere], et [Laetitia du Couedic] sur [Elisa], s’en sortant avec quatre points chacune. La Suisse remporte donc le championnat avec huit points au compteur ! L’autre nation sortie de piste avec seulement quatre points aujourd’hui est la Grande-Bretagne, qui est donc remontée de la quatrième à la deuxième place, grâce notamment au double sans-faute de [Jessica Mendoza] et [Spirit T]. Sur la troisième marche du podium, les Pays-Bas n’ont pas su conserver la tête. Ils obtiennent seize points au total.




Les Jeunes cavaliers français déçus


Hier, alors que les équipes se disputent la première manche, [Margaux Bost] laisse présager les meilleurs espoirs en remportant l’épreuve, accompagnée de [Darlon van Groenhof] ! Malgré les fautes que réalisent ses coéquipiers sur une piste difficile (lire ici), la France parvient à se classer cinquième au provisoire, avec treize points au compteur. Une position qui permettra à l’équipe de prendre part à la seconde manche, aux côtés notamment de la Belgique, première avec seulement deux points, de la Suisse, deuxième avec huit pénalités, et de la Grande-Bretagne (dix points).


Mais le parcours d’aujourd’hui brise leurs espoirs. Margaux Bost et [Thibault Pigeon], en selle sur [Nectar du Murier], réalisent tous deux huit points sur la piste. [Edward Levy], associé à [Quarto Mail], franchit la ligne d’arrivée avec dix-sept points, et [Regent de Montsec] en totalise vingt sous la selle de [Nils Vilain]. Avec trente-trois points à l’issue de la manche, la France chute à la neuvième place du classement par équipes (lire ici).


Réalisant un superbe doublé, c’est la Suisse qui s’impose en tant que championne d’Europe Jeunes cavaliers, succédant ainsi aux Bleuets ! [Martin Fuchs], champion d’Europe en individuel l’an dernier, est toutefois le seul de l’équipe à réaliser un double sans-faute avec PSG [Future]. [Annina Zuger] et [Chantal Muller], respectivement associées à [Liatos II] et [U Tabasca], sortent de piste cet après-midi, vierges de tout point. Seule [Emilie Stampfli] renverse deux barres sur le parcours, mais, ses fautes comptant pour joker, l’équipe bouclera la manche à zéro point de pénalité. À l’issue des deux manches, les Helvètes comptabilisent ainsi huit points, soit quatre d’avance sur les Néerlandais, qui comptent notamment un double sans-faute de [Frank Schuttert] sur son étalon [Winchester HS]. Enfin, la Belgique, réalisant une deuxième manche à douze points, montent sur la troisième marche du podium.



Léa Dall'Aglio

À lire également...

Réagissez