LA PRINCESSE JALISCA EST ÉTERNELLE

Radieux comme le soleil, Steve Guerdat brille toujours avec Jalisca Solier. Photo RB Presse

Mercredi 24 juillet - 09h36 | Sébastien Roullier

LA PRINCESSE JALISCA EST ÉTERNELLE

Née en France, Jalisca Solier se plaît généralement sur les pistes les plus prestigieuses de l’Hexagone, où elle est toujours très appréciée du public. À seize ans, celle qui reste la favorite de Steve Guerdat affiche une forme toujours aussi exceptionnelle. Elle l’a prouvé cet après-midi en remportant l’épreuve majeure de la première journée du CSI 5* de Chantilly. Loin devant ses rivaux.


 
Partis avec le quarantième numéro de dossard sur cinquante-six partants, [Steve Guerdat] et [Jalisca Solier] ont signé un parcours magistral dans cette Vitesse à 1,50m qu’ils ont remportée de surcroît avec plus de deux secondes et demi d’avance sur leurs premiers poursuivants. La fille d'Alligator Fontaine répond toujours présente dans ce genre de défi. Il faut dire qu’elle ne dispute là que son quatrième concours de l’année. "Jalisca est en pleine forme depuis deux ans maintenant, peut-être plus en forme qu’il y a deux ans. Je ne l’engage que dans les beaux concours, où je sais que le terrain sera bon. Ainsi, elle ne fera plus que huit concours cette année et je suis venu ici avec cet objectif : gagner sur cette belle piste", se réjouit son cavalier, trop heureux de pouvoir toujours compter sur cette jument de cœur au talent inné. Sur la piste en herbe de l’Arène Meautry, Steve et Jalisca ont en tout cas remporté leur première victoire de l’année. La dernière remontait au CSI 5* de… Lyon, déjà en France, l’automne dernier.
La bataille pour les places d’honneur a été autrement plus disputée avec cinq couples dans la même seconde. La deuxième place revient à [Kevin Staut] sur [For Joy van t Zorgvliet], plus rapide que l’Allemand [Hans-Dieter Dreher] sur [Colore], le Brésilien [Marlon Modolo Zanotelli] sur [Clintash], l’Américain [Kent Farrington] sur [Blue Angel] et un autre Français, [Patrice Delaveau] sur [Carinjo] 9*HDC. Cinq autres Français ont bouclé l’épreuve sans faute : [Michel Robert] sur [Oh d Eole], [Robert Breul] sur [Uchingo d Esquelmes], [Penelope Leprevost] sur [Dame Blanche van Arenberg], [Simon Delestre] sur [Qlassic Bois Margot] et [Jerome Hurel] sur [Ohm de Ponthual], ces deux derniers couples accusant tout de même un point de temps dépassé à l’arrivée.
[Roger-Yves Bost] a évidemment joué la gagne mais fauté une fois avec Castle Forbes [Vivaldo] van het Costersveld. Huit points ont sanctionné les parcours de [Julien Epaillard], [Philippe Rozier] et [Eugenie Angot] sur [Mister Davier], [Akita] et [Pirate Andalou]. Tout cela semble de bon augure en vue des deux Grands Prix du week-end. À commencer par celui support de la huitième étape du Global Champions Tour, demain après-midi, sous un soleil radieux qui n’enlève rien à la fête.

 
À Chantilly, Sébastien Roullier

À lire également...

Réagissez