CLAIRE LEFORT, REINE DE L'ATTELAGE AU CAI DE LIPICA

Claire Lefort et Oulala d’Ecarnoy ont remporté le CAI de Lipica © Patrick Crasnier

Dimanche 14 juillet - 00h32 | ElodieM

CLAIRE LEFORT, REINE DE L'ATTELAGE AU CAI DE LIPICA

La Marseillaise a résonné fort au CAI de Lipica le week-end dernier, en Slovénie. Un fait suffisamment rare en attelage pour le signaler ! Avec ses deux montures Oulala d’Ecarnoy et Qadjah Llewellyn, Claire Lefort continue sur sa lancée : après Saumur, sa grande forme du moment lui permet d’emporter la victoire dans ce concours avec ses deux juments, qui terminent respectivement première et deuxième.


S’il est vrai que la concurrence était peu importante lors de ce CAI de Lipica, les notes obtenues en dressage avec un jury de très haut niveau suffisent à elles seules à valider ce concours comme une réussite internationale. Obtenant 45,80 points avec Oulala d’Ecarnoy, la pilote française égale sa note de Saumur, qui la propulse en première position avec une avance importante. Avec Qadjah Llewellyn, une note de 53,44 récompense le travail de ce début d’année. Il s’agit de son meilleur score en concours international avec cette monture depuis leurs premières participations à ce niveau. Au Mondial de Pau, en 2012, Claire Lefort avait obtenu la cinquième place avec elle, figurant ainsi comme la meilleure tricolore de la compétition.


Le marathon, couru sur les terrains du dernier championnat du monde, était intéressant du point de vue de sa technicité. Il comportait de nombreux pièges que le team Féline a su éviter. Première avec Oulala toutes catégories confondues, la meneuse française a été récompensé comme il se doit par les Slovènes. Avec Qadjah, elle obtient également un excellent résultat : elle termine ce marathon sans pénalité.


Enfin, l’épreuve de maniabilité est remportée par Qadjah Llewellyn, devant Oulala d’Ecarnoy, toutes les deux sans faute. Une performance qui permet à Claire Lefort de se positionner parmi les plus grands espoirs français, en obtenant avec ses deux juments les qualifications FEI pour les championnats du monde à venir à Pau, en novembre prochain.


La suite de la saison aura encore son importance puisque la Tricolore sera engagée en août à Minden, en Allemagne, où se retrouveront tous les meilleurs meneurs européens qui préparent les championnats du monde. Elle sera également présente à Breda, aux Pays-Bas, en septembre prochain.


Autre Français engagé à Lipica en team chevaux, Benjamin Aillaud prépare avec assiduité et sérieux un jeune attelage de KWPN en vue des Jeux équestres mondiaux de 2014. Il obtient 59,22, soit sa meilleure note internationale en dressage depuis qu’il mène ce team, avec un jury de référence. Il termine le marathon avec succès, malgré encore quelques fautes de jeunesse de l’attelage, mais ce travail à l’étranger est de bonne augure pour la suite.

À lire également...

Réagissez