Samedi 13 juillet - 22h43 | ElodieM

L’ALLEMAGNE ET LES PAYS-BAS DOMINENT A COMPIEGNE

Après Saumur en 2003, la France accueille de nouveau les championnats d’Europe Jeunes en dressage, cette semaine au parc équestre de Compiègne. Avec une organisation rodée et des installations de qualité, toutes les conditions sont réunies pour permettre aux cavaliers d’offrir au public un spectacle digne des plus grandes stars de la discipline. A l’issue des deux premières journées de compétition, Allemandes et Néerlandaises ont été sacrées par équipe chez les Juniors et les Jeunes Cavaliers.

 
[Carl Hester], Norbert van Laak, [Jan Brink], [Anky van Grunsven], Tineke Bartels, Hans Heinrich Meyer Zu Strohen, autant de grands noms du dressage international qui sont présents depuis deux jours en Picardie, à l’occasion des championnats d’Europe, non pas Seniors mais bel et bien Jeunes. Si le parc équestre de Compiègne organise depuis maintenant quatre ans un international pour les Jeunes, les organisateurs découvrent cette année les joies des championnats d’Europe. « On ne peut être que content de l’organisation et le sénateur maire Philippe Marini, a permis aux nations de profiter d’une superbe cérémonie d’ouverture dans la cour du Palais Impérial de Compiègne », souligne Raphael Saleh, juge international français qui officie chez les Juniors. Un avis partagé par les étrangers : « L’organisation est parfaite, il y a énormément de place, les installations sont très bonnes et la piste est superbe », confie la chef d’équipe néerlandaise, Tineke Bartels. 

 
L’Allemagne retrouve l’or chez les Juniors

 
En 2012, à Berne, l’Allemagne avait dû se contenter de la médaille d’argent par équipe tandis que les Pays-Bas s’imposaient et que le Danemark s’emparait du bronze, une médaille que l’équipe conserve cette année. Le podium 2013 ne changera donc pas beaucoup, mais l’Allemagne récupère son bien grâce à une moyenne globale de 72,414%. Avec une équipe composée de nouveaux couples à ce niveau, dont trois cavalières qui avaient déjà l’expérience des championnats d’Europe à poneys, l’Allemagne prenait la tête dés la première journée, grâce aux résultats de Jessica Krieg avec Florence 115 et Anna-Christina Abbelen avec Fuerst On Tour. Claire-Louise Averkorn avec Condio B et Johanne Pauline von Danwit, qui a déroulé une reprise quasi parfaite avec Habitus 10 (74,081%), ont confirmé les performances de la veille pour monter sur la plus haute marche du podium. « Cela fait dix jours que tous les cavaliers et le staff sont ensemble. Les équipes ont eu quatre jours de préparation à Warendorf, avant de prendre la route pour Compiègne. Même si l’équipe en Juniors est jeune, il semble que nous ayons sélectionnés les bons couples pour décrocher l’or cette année », se réjouit Maria Schierhölter-Otte, la chef d’équipe allemande. L’équipe néerlandaise était elle aussi composée de nouveaux couples à ce niveau, hormis Jeanine Nieuwenhuis en selle sur Hexagon’s Baldacci. Si Dana von Lierop était elle aussi membre de l’équipe l’année dernière, elle présentait cette année son nouveau cheval qu’elle ne monte que depuis trois mois. « Nous sommes contents de ce résultats et nous aurons de ce fait une bonne équipe pour l’année prochaine », ajoute Tineke. Côté Tricolore, l’équipe composée de Salomé Sadoun (Donna Primera), Céline Brauns (Weltrubin 5), Lisa Cez (Artisto W) et Claire Berland (Amani), termine à la huitième place, avec une moyenne globale de 67,243%, tandis que la cinquième place est occupée par l’Autriche avec une moyenne de 67,496%! « Les cavalières Juniors se sont bien défendues en réalisant ce qu’on attendait d’elles. Nous avons misé sur une équipe jeune, avec de jeunes cavalières et de jeunes chevaux. Il n’y a pas eu de contre performance et il n’y a que très peu de points qui nous séparent de la cinquième place », analyse la chef d’équipe Muriel Leonardi.

 
Stephanie Kooyman sauve les Pays-Bas

 
Chez les Jeunes Cavaliers, la bataille a été rude entre les équipes allemandes et néerlandaises, pour finalement tourner à l’avantage des cols oranges (72,465%). En effet, il aura fallu attendre la toute dernière concurrente néerlandaise, Stephanie kooyman, en selle sur Winston, pour connaître le dénouement de cette compétition par équipe. Et les Allemands ne s’attendaient certainement pas à ce que leur dernière cartouche, Vivien Niemann et Wirsol’s Cipollini, ne dépasse pas les 67,684%, laissant ainsi le champ plus libre à ses adversaires. « Nous n’avons pas calculé les points et nous n’avons pas dit à Stephanie qu’elle jouait la médaille d’or pour ne pas lui mettre de pression supplémentaire », explique Tineke Bartels. Avec une reprise magnifique notée à 75,158%, les troupes néerlandaises pouvaient pousser un cri de joie et savourer cette médaille d’or méritée. « Je suis très fier pour l’équipe mais aussi pour Stephanie car c’est notre deuxième cavalière à l’académie, après Imke », se réjouit Tineke au milieu du clan hollandais. Avec une note globale de 71,228%, l’Allemagne monte sur la deuxième marche du podium, tandis que la Belgique, menée par la très performante Jorinde Verwinp avec Tiano (73,053%), décroche la médaille de bronze devant la Suède. Avec des moyennes en dessous de ce que l’on pouvait attendre, l’équipe de France composée de Katia Bues (Rozdimont Soneca), Victoria Saint Cast (Warina), Alix van den Berghe (Romeo) et Corentin Pottier (Gotcha), termine à la neuvième place avec une moyenne de 65,298%. « Les Jeunes Cavaliers ont ressenti plus de tension et ont fait des fautes qui coûtent chères. Les résultats sont donc en dessous de ce que l’on pouvait espérer. L’arrivée de Ralf Rash a été tardive dans la saison et il faut du temps pour tout mettre en place. Cela peut perturber un peu les cavaliers, je pense donc que cela portera ses fruits l’année prochaine », poursuit Muriel Leonardi.

 
Dés demain, vendredi, les couples s’élanceront sur les épreuves individuelles, dont seuls les quinze premiers parviendront à se qualifier pour la Libre de dimanche.

 
A Compiègne, Elodie Muller

 
Résultats par équipe :
Juniors :
1- Allemagne 72, 414%
2- Pays-Bas 70,712%
3- Danemark 68,865%
4- Norvège 67,829%
5- Autriche 67,496%
6- Suède 67,396%
7- Grande-Bretagne 67,333%
8- France 67,243%
9- Belgique 66,450%
10- Fédération de Russie 65,667%
11- Espagne 65,604%
12- Biélorussie 64,432%
13- Hongrie 64,387%
14- Suisse 64,252%

 
Jeunes Cavaliers :
1- Pays-Bas 72,465%
2- Allemagne 71,228%
3- Belgique 69,711%
4- Suède 69,561%
5- Danemark 69,509%
6- Autriche 68,026%
7- Grande-Bretagne 67,842%
8- Norvège 65,570%
9- France 65,298%
10- Pologne 63,237%
11- Espagne 62,500% 

À lire également...

Réagissez