L’OPEN INTERNATIONAL DE DRESSAGE DE VIERZON, SUPPORT DU FFE DRESS TOUR

Catherine Henriquet sera présente à Vierzon avec Paradieszauber. Photo PSV/Morel

Lundi 08 juillet - 11h18 | ClaireJ

L’OPEN INTERNATIONAL DE DRESSAGE DE VIERZON, SUPPORT DU FFE DRESS TOUR

Dès aujourd’hui, le centre équestre La Picardière, à Vierzon, en Sologne, accueille la huitième édition de son Open international de dressage.


Trois compétitions vont être courues jusqu’à dimanche. Le CDI Poneys constitue la dernière étape internationale avant les championnats d’Europe (du 16 au 21 juillet à Arezzo, en Italie), tandis que le CDI Jeunes Chevaux décidera des couples français sélectionnés pour les championnats du monde des Jeunes Chevaux qui se dérouleront à Verden, en Allemagne, du 6 au 11 août. Enfin, le CDI 3*. Dernière étape française internationale avant les championnats d’Europe (du 19 au 25 août), l’événement se fait également le support de la quatrième étape du FFE Dress Tour.


Après l’étape de Compiègne, qui avait eu lieu du 30 mai au 2 juin derniers et s’était vue remporter par [Pierre Subileau] et sa fidèle [Talitie], la Société hippique de Vierzon verra s’affronter dix cavaliers dans le Grand Prix du samedi. [Catherine Henriquet], victorieuse aux Bréviaires lors de la quatrième étape du Grand National, le 23 juin, s’illustrera sur [Paradieszauber]. [Julia Chevanne], qui y avait remporté avec [Luciano 182] le Grand Prix à titre individuel, tentera de réitérer sa performance. [Stephanie Collomb], présentera ses deux montures, [Riverdance 11] et [Oceane du Desert]. [Jean-Philippe Siat] évoluera quant à lui sur [Tarski van de Zuuthoeve], tandis que [Stephanie Childeric] emmène [Vito] VDL. [Laurence Blaya], [Bernard Bosseaux], [Sarah Casanova] et [Pierre Volla] dérouleront leur reprise respectivement associés à [Galliano], [Acropolis], [Ulan] et [Zenith de Pessel].


Les finales des Jeunes Chevaux de cinq et six ans auront lieu le samedi, tandis que le Grand Prix Spécial, la Reprise Libre en Musique et la finale Poneys se tiendront le dimanche.


Léa Dall'Aglio

À lire également...

Réagissez