RICHARD SPOONER ET CRISTALLO, LA PASSE DE TROIS!

Piste exigüe, cadre dépaysant et prix remis des mains du Prince Albert II. Monaco est définitivement une étape à part du Global Champions Tour, remportée pour la troisième fois par Richard Spooner et Cristallo. Photo Stefano Grasso/LGCT

Mardi 02 juillet - 14h58 | ClaireJ

RICHARD SPOONER ET CRISTALLO, LA PASSE DE TROIS!

Quatre ans après leur deuxième succès monégasque, Richard Spooner et Cristallo ont remis le couvert, hier soir sur la port Hercule. L’Américain et son excellent fils de Caretino, seuls triple sans-faute de ce Grand Prix support de la sixième étape du Global Champions Tour, ont dominé le couple en forme du moment, le Britannique William Funnell et Billy Congo, ainsi que la double tenante du titre du circuit, Edwina Tops Alexander, qui se hisse du même coup sur le podium provisoire.


 
En l’absence de la plupart des tout meilleurs cavaliers du monde, qui ont rendez-vous cet après-midi pour un Grand Prix d’exception, qui plus est doté d’un million de dollars, au CHIO d’Aix-la-Chapelle, la sixième étape du Global Champions Tour a bien eu lieu à Monaco, sur la piste exigüe et éphémère installée sur le port Hercule. Tous les chevaux ne s’y sentent pas toujours à l’aise, ni leurs cavaliers du reste. Mais Monte Carlo a aussi ses habitués, à l’image de [Rolf-Goran Bengtsson] et [Richard Spooner].
Si le Suédois est resté à la porte de le seconde manche avec le superbe [Casall] Ask, pénalisé d’une faute et d’un chrono un poil trop lent, l’Américain, lui, a renoué avec ses meilleurs souvenirs, en l’emportant pour la troisième fois de la longue et belle carrière de [Cristallo], sacré en principauté en 2008 et 2009. Avec son Holsteiner de quinze ans, fils de Caretino et d’une mère par Cicero, reconnu pour son élasticité et son agilité hors du commun, le Roussillonnais, installé non loin de Carcassonne, a signé le seul triple sans-faute de ce Grand Prix, profitant idéalement de sa position de dernier barragiste.

 
Thierry Rozier huitième avec Tintero !

 
Première à s’élancer dans ce troisième tour, l’Australienne [Edwina Tops-Alexander], un peu lâchée par le génial [Itot du Chateau] il y a deux semaines à Cannes, laisse sept points sur la piste avec [Guccio] (ex-Vleut), son fils de Quick Star. Un très bon résultat pour l’Australienne, qui peut se satisfaire de son double sans-faute et de cette troisième place monégasque, assortie de trente-cinq points qui la replacent également à la troisième place du circuit, dont Monte Carlo constituait la sixième des treize étapes.
Deuxième à s’élancer, le Britannique [William Funnell], déjà quatrième et deuxième de deux dernières escales, à Londres et à Cannes, boucle ce troisième tour dans un temps canon mais ne peut empêcher une faute de [Billy Congo], son AES né et élevé à la maison. Il ne reste alors plus à Richard et Cristallo qu’à assurer, ce qu’ils réussissent brillamment, pour s’offrir 94.050 euros ainsi que quarante points plaçant l’Américain à la quinzième place du classement provisoire du GCT, toujours dominé par l’Américaine [Laura Kraut], devant le numéro un mondial allemand [Christian Ahlmann], Edwina donc, qui profite parfaitement de l’absence de nombreux adversaires, tout comme William Funnell, désormais quatrième avec un point d’avance sur la Portugaise [Luciana Diniz].
Côté un français, l’aventure s’est arrêtée dès la première manche pour [Simon Delestre] et [Michel Robert], qui s’en sont sortis avec huit points sur [Valentino Velvet], a priori plus adapté aux grandes arènes, et [Nenuphar Jac]. Après un parcours à quatre points assez rapide avec [Qaoukoura du Ty], qui disputait là son tout premier Grand Prix CSI 5*, [Roger-Yves Bost] a laissé deux barres à terre en seconde manche. Sa quinzième place constitue un bon résultat, tout comme la huitième place de [Thierry Rozier] et [Tintero], meilleur couple français, avec un point de temps dépassé en première manche, puis une faute dans la seconde. Dans le top 10 de ce Grand Prix, on notera aussi la quatrième place de l’Américaine [Lucy Davis] sur [Barron], déjà double sans-faute la Coupe des nations puis huitième du Grand Prix du CSIO 5* de Rotterdam, la semaine passée. Elle est suivie par deux Italiens venus en voisins : [Luca Maria Moneta] sur [Connery] et [Juan Carlos Garcia] sur son Selle Français [Prince de la Mare].

 
Sébastien Roullier

 
Le classement du Grand Prix
01. Richard Spooner (É-U) & Cristallo 0/0/0 40’’39
02. William Funnell (G-B) & Billy Congo 0/0/4 34’’23
03. Edwina Tops-Alexander (AUS) & Guccio 0/0/7 44’’24
04. Lucy Davis (É-U) & Barron 4/0 60’61
05. Luca Maria Moneta (ITA) & Connery 4/0 61’’26
06. Juan Carlos Garcia (ITA) & Prince de la Mare 0/4 62’’36
07. Christina Liebherr (SUI) & LB Callas Sitte Z 0/4 65’’93
08. Thierry Rozier (FRA) & Tintero 1/4 66’’49
09. Yazmin Pinchen (G-B) & Van de Vivaldi 1/4 66’’98
10. Jeroen Dubbeldam (P-B) & Utascha SFN 4/4 59’’75
15. Roger-Yves Bost (FRA) & Quaoukoura du Ty 4/8 64’’57
32. Simon Delestre (FRA) & Valentino Velvet 8 71’’68
33. Michel Robert (FRA) & Nenuphar'Jac 8 72’’11

 
Le classement du Global Champions Tour
1 Laura Kraut (É-U) 132 points
2 Christian Ahlmann (ALL) 124 points
3 Edwina Tops-Alexander (AUS) 123 points
4 William Funnell (G-B) 107 points
5 Luciana Diniz (POR) 106 points
6 Michael Whitaker (G-B) 95 points
7 Alvaro De Miranda (BRÉ) 91 points
8 Meredith Michaels-Beerbaum (ALL) 91 points
9 Denis Lynch (IRL) 90 points
10 Marcus Ehning (ALL) 88 points
21 Roger Yves Bost (FRA) 57 points
24 Patrice Delaveau (FRA) 52 points
27 Pénélope Leprevost (FRA) 51
29 Kevin Staut (FRA) 49 points
40 Simon Delestre (FRA) 30 points
42 Thierry Rozier (FRA) 29 points

À lire également...

Réagissez