LES PAYS-BAS SUR LE FIL, LA FRANCE QUATRIÈME, L’ALLEMAGNE S’ÉLOIGNE DE BARCELONE

Gerco Schröder et London, seul couple double sans-faute de l'épreuve, ont grandement contribué au succès des Pays-Bas, ce soir à Aix-la-Chapelle. Photo Scoopdyga

Lundi 01 juillet - 09h33 | Léa Dall'Aglio

LES PAYS-BAS SUR LE FIL, LA FRANCE QUATRIÈME, L’ALLEMAGNE S’ÉLOIGNE DE BARCELONE

Il se passe toujours des choses dans la Coupe des nations d’Aix-la-Chapelle. Cette année encore, la Reine des classiques du saut d’obstacles a réservé son lot de surprises. En fin de course, l’Allemagne et ses nations limitrophes, dont les frontières communes entourent Aix-la-Chapelle, se sont partagé le podium, dont la France a été éjectée au dernier moment. Au classement général, la Suisse devance toujours la France et les Pays-Bas, vainqueur ce soir sur le fil.


 
À mi-parcours de cette Coupe des nations, à la tombée de la nuit et dans un froid de début de printemps, la Belgique, invitée en tant que nation amie et voisine, bien que reléguée en Ligue 2, tenait la tête avec un total cumulé d’un point, grâce aux deux sans-faute de [Ludo Philippaerts] et son fils [Nicola Philippaerts], en selle sur [Challenge vd Begijnakker] et [Cortez] et au seul point de temps concédé par [Dirk Demeersman] sur [Bufero van het Panishof]. Les deux parcours à un point de [Patrice Delaveau] et [Eugenie Angot] sur [Orient Express]*HDC et [Old Chap Tame], qui se sont ajoutés aux cinq points de [Kevin Staut] et [Quismy des Vaux]*HDC, nullement timorée par l’enjeu et la nature des lieux, permettaient alors à la France, deuxième, de pouvoir conserver son titre ou grimper sur le podium. Avec huit points, l’Allemagne restait en embuscade.
Les Néerlandais, qui n’avaient pu compter que sur le sans-faute de [Gerco Schroder] et [London], pour un total de quatorze points, frappent très fort en seconde manche, [Marc Houtzager] et [Leon Thijssen] alignant deux clear rounds sur Sterrehof’s [Tamino] et [Tyson], avant que Gerco ne confirme, signant le seul double sans-faute de cette Coupe des nations dure et exigeante, notamment avec la grande ligne centrale composée d’un oxer, de la rivière particulièrement fautive, et de deux verticaux imposant des contrats de foulées bien réfléchis.

 
Ludo Philippaerts rattrapé par l’enjeu

 
Alors que [Gregory Wathelet] n’est pas reparti avec [Destiny van het Dennehof], pas dans son assiette en première manche, après le passage de son deuxième équipier, [Dirk Demeersman], sans faute dans le temps imparti, la Belgique pensait tenir le bon bout. Hélas, comme son fils, Ludo faute à deux reprises, commettant des erreurs clairement imputables à une mauvaise gestion de la pression, en tout début de parcours puis de manière encore plus flagrante, sur le dernier vertical, déclenchant un éventail de réactions parmi les quarante-neuf mille spectateurs du Hauptstadion.
De leur côté, les Français et les Allemands aggravent leurs scores. Cinq points pour [Christian Ahlmann] et [Codex One], quatre pour Patrice et Orient, qui a légèrement piétiné la rivière. Une petite faute sur un vertical en début de tour pour Eugénie et Old Chap Tame, vraiment à l’aise sur le reste du parcours. Éliminé en première manche pour deux refus de [Lord de Theize], [Olivier Guillon] boucle cette fois son tour, mais avec les plus grandes difficultés, le fils de Donald Rouge paraissant complètement à côté de ses sabots. Enfin Kevin et Quismy cèdent à deux reprises, en début de tour puis sur la sortie du triple, sa jument de neuf ans manquant probablement un peu de condition et d’expérience sur deux tours aussi exigeants.
Les Allemands, dont les trois autres équipiers, [Daniel Deusser], [Meredith Michaels-Beerbaum] et [Ludger Beerbaum] répétent leurs fautes du premier tour sur [Cornet d Amour], [Bella Donna 66] et [Chiara 222], en profitent pour passer devant les "Vestes bleues".
La Mannschaft termine certes troisième, mais cela ne lui laisse plus qu’une chance assez faible de se qualifier pour la grande finale de Barcelone. Pour ce faire, la Mannschaft devra non seulement s’imposer à Hickstead, mais aussi compter sur des faux pas de l’Espagne et de la Grande Bretagne, lors des trois dernières étapes. Quoi qu’il arrive, toutes les autres nations lui passeront devant. La France, elle, est déjà assurée d’y participer.

 
À Aix-la-Chapelle, Sébastien Roullier

 
Le classement
01. Pays-Bas 14 points
02. Belgique 17 points
03. Allemagne 21 points
04. France 23 points
05. Irlande 35 points
06. Suisse 42 points
07. Grande-Bretagne 48 points
08. Arabie Saoudite 62 points

 
Le classement général de la Ligue 1 européenne
01. Suisse 250 points (3 étapes disputées sur 4 comptant pour le classement)
02. France 232,67 points (3/4)
03. Pays-Bas 230,5 points (3/4)
04. Irlande 220,67 points (3/4)
05. Allemagne 182 points (3/4)
06. Grande-Bretagne 143,67 points (2/4)
07. Espagne 128 points (2/2)
08. Ukraine 100 points (1/4) 

À lire également...

Réagissez