L'ALLEMAGNE PRÊTE POUR SA REVANCHE DANS LA COUPE DES NATIONS DE ROTTERDAM

Ludger Beerbaum, ici avec Chaman lors de la Coupe des nations de Rome, n'a cette fois-ci pas emmené son étalon bai. © Scoopdyga

Samedi 22 juin - 15h15 | Mathilde.Pichot

L'ALLEMAGNE PRÊTE POUR SA REVANCHE DANS LA COUPE DES NATIONS DE ROTTERDAM

À partir d’aujourd’hui et jusqu’au 23 juin, Rotterdam accueillera, pour sa soixante-cinquième édition, l’une des compétitions équestres les plus prestigieuses d’Europe. Au programme, le CSIO 5* réunira plus de soixante des meilleurs cavaliers internationaux de saut d’obstacles. Après une étape de Saint-Gall déplorable, huit nations prendront le départ de la quatrième manche de la Coupe des nations FEI de la première division. L’Allemagne, tout juste revenue dans la course de la finale (lire ici), devra sortir ses meilleures cartes pour jouer, tandis que la France n’aura aucun point à gagner aux Pays-Bas. 


Après s’être accaparée de la victoire de ces deux dernières années, l’Allemagne est de retour dans le plus grand port d’Europe, pour remettre son titre en jeu demain, lors de la Coupe des nations du CHIO de Rotterdam. L’équipe allemande, soulagée de la décision de la FEI les autorisant à concourir en vue de la finale de Barcelone (lire ici), n’a néanmoins gagné aucun point à Saint-Gall. Son compteur étant donc toujours à zéro, la Mannschaft devra absolument rattraper son retard si elle veut avoir une chance de participer à la finale de Barcelone ! Dans cette optique, l’entraîneur Otto Becker a sélectionné ses meilleurs atouts. Au cœur de la forêt de Kraglingse, le numéro un mondial, [Christian Ahlmann], prendra le départ des deux manches avec son étalon de treize ans [Taloubet Z]. Il sera appuyé par le vainqueur du Grand Prix de Cannes du week-end dernier, [Marcus Ehning], et par [Ludger Beerbaum], [Hans-Dieter Dreher] et [Philipp Weishaupt]. Face à cette équipe de choc, trois autres nations ont choisi Rotterdam comme étape qualificative. À domicile, les Néerlandais défendront leurs chances pour tenter de conserver la tête du classement provisoire, grâce à [Jur Vrieling], [Willliam Greve], [Hendrik-Jan Schuttert] et son cadet [Frank Schuttert]. [Harrie Smolders] est le cavalier de réserve de cette équipe. La délégation suisse sera menée par son champion olympique [Steve Guerdat] et par le talentueux [Pius Schwizer], tandis que l’Espagne pourra compter notamment sur son meilleur cavalier, [Sergio Alvarez Moya].


En marge de toute chasse aux points, les Tricolores seront néanmoins présents avec une belle équipe. Après Rome, [Kevin Staut] et [Silvana] seront de retour en Coupe des nations, aux côtés de [Roger-Yves Bost] sur sa fougeuse Castle Forbes [Myrtille Paulois], [Simon Delestre] sur son [Qlassic Bois Margot], [Aymeric de Ponnat] sur [Armitages Boy], ainsi que [Marie Hecart] sur [Myself de Breve]. Actuellement quatrièmes au classement provisoire de cette Coupe des nations, ex-aequo avec la Grande-Bretagne, la France pourra espérer regagner des points lors de la prochaine Coupe des nations d’Aix-la-Chapelle, dont elle est la brillante tenante du titre. Chez les Britanniques, [Laura Renwick] sera la meilleure ressource de cette équipe B. Enfin, les États-Unis, invités de cette Coupe des nations, présenteront une équipe majoritairement féminine, composée entre autres de la gagnante de la finale de la Coupe du monde de Göteborg, [Beezie Madden], et de la cavalière [Laura Kraut], meneuse du Global Champions Tour. Le dimanche, d’autres couples fouleront le terrain néerlandais pour disputer le Grand Prix. On retrouvera notamment l’Australienne [Edwina Tops-Alexander], l’Irlandais [Denis Lynch], et les Hollandais [Gerco Schroder] et [Marc Houtzager].


Charlotte d'Yvoire

À lire également...

Réagissez