Lundi 17 juin - 11h57 | Sébastien Roullier

BOSTY ASSURE ET SE RASSURE

Après les déboires qu’il a rencontrés ces dernières semaines avec Nippon d’Elle, Roger-Yves Bost s’est grandement rassuré quant aux qualités exceptionnelles de Castle Forbes Myrtille Paulois, sa jument finaliste de la Coupe du monde. À une semaine de la Coupe des nations de Rotterdam, où il défendra les couleurs de la France, ce couple si attachant a remporté ce soir le petit Grand Prix du CSI 5* de Cannes.

 
Une seule épreuve était au programme du CSI 5* de Cannes, avant la dernière journée de compétition demain, où les meilleurs couples se retrouveront dans le Grand Prix en deux manches avec barrage à 1,60m, support de la cinquième étape du Global Champions Tour, précédé d’une Vitesse à 1,50m et de trois épreuves du CSI 1*.
On ne retrouvera pas dans ce Grand Prix [Roger-Yves Bost] et Castle Forbes [Myrtille Paulois], victorieux ce soir du petit Grand Prix à 1,50m, à la fraîche cannoise, devant un public enthousiaste. La fille de Dollar du Mûrier n’avait disputé qu’une petite épreuve au CSIO 5* de Rome, depuis sa belle finale de Coupe du monde, et avant de défiler sur la Croisette. Vendredi prochain, elle retrouvera l’équipe de France avec Bosty au CSIO 5* de Rotterdam pour un test qui s’annonce décisif en vue d’une possible sélection aux championnats d’Europe de Herning, fin août.
Cette victoire-là est en tout cas de nature à redonner du baume au cœur du cavalier, qui reste nécessairement marqué par les cinq refus de [Nippon d Elle], à Rome puis à Londres. "Ca fait plaisir de retrouver Myrtille comme ça. Au premier tour, elle était encore un peu crispée, mais au barrage, elle a été fantastique."

 
Pénélope et Nice Stephanie les plus rapides

 
Effectivement, Bosty et Myrtille ont livré ce soir un barrage, comme on les aime : à l’intérieur des traces de leurs adversaires, la jument se montrant aussi forte sur les obstacles que rapide au sol. Magnifique ! Deux couples sont toutefois allés plus vite qu’eux : l’Italien [Juan Carlos Garcia] sur [Bonzai van de Warande], qui a buté sur le vertical le plus vicieux de ce barrage, placé dans un angle fermé, et [Penelope Leprevost], auteur du temps scratch avec [Nice Stephanie], très impressionnante, mais fautive sur le dernier oxer. Dommage.
Quinze des cinquante-et-un partants sont sortis sans encombre du premier tour dessiné par l’Italien Uliano Vezzani. Huit concurrents ont réitéré leur sans-faute au barrage. Derrière Bosty et Myrtille, on retrouve dans l’ordre : le Néerlandais [Maikel van der Vleuten] sur VDL Groep [Eureka], la Portugaise [Luciana Diniz] sur [Lady Lindehof], l’Australienne [Edwina Tops-Alexander] sur [Guccio], l’Irlandais [Denis Lynch] sur [All Star 5], le Qatari [Bassem Hassan Mohammed] sur [Victoria], le Britannique [Michael Whitaker] sur [Elie van de Kolmen] et [Harrie Smolders] sur [Jackson Hole]. Autant de prétendants pour le Grand Prix.

À Cannes, Sébastien Roullier 

À lire également...

Réagissez