BADMINTON, LE BAL DES DÉBUTANTS, DANS GRAND PRIX MAGAZINE

Jonathan Paget, vingt-neuf ans, a remporté son premier CCI 4* de Badminton, dès sa première tentative, en selle sur Clifton Promise. Crédit Kit Houghton Rolex

Jeudi 13 juin - 10h27 | Sébastien Roullier

BADMINTON, LE BAL DES DÉBUTANTS, DANS GRAND PRIX MAGAZINE

Depuis Mark Todd en 1980, aucun cavalier n’était parvenu à remporter le CCI 4* de Badminton dès sa première tentative. Son jeune compatriote Jonathan Paget a renouvelé l’exploit début mai, devant le champion olympique Michael Jung, qui découvrait lui aussi le mythique concours anglais avec Sam. De même que les Français Astier Nicolas et Denis Mesples.


On se rend à Badminton comme on part en pèlerinage, dans une lente procession mécanique à travers la campagne anglaise. Le temple du complet se dresse là, dans le sud du Gloucestershire, où des milliers de fidèles se rassemblent chaque premier weekend de mai, autour de la résidence des ducs de Beaufort. C’est un lieu chargé d’histoire, un mythe auquel le Français [Denis Mesples] s’est attaqué pour la première fois de sa carrière cette année, avec l’émotion d’un débutant : "Je pratique le complet depuis un moment maintenant, mais je n’avais jamais eu la chance de concourir ici. C’est une expérience à vivre, un peu comme voir les pyramides de Gizeh. Une fois devant, on se dit : d’accord, c’est comme ça de près." De près, Badminton prend des airs de kermesse géante avec ses manèges, ses boutiques et ses stands de fish and chips. Dans les allées sans fin du village central se côtoient les passionnés et le grand public, des hommes du monde à vestes en tweed et des bikers tatoués. Les familles pique-niquent sur l’herbe du grand parc, la bière est servie dans des pintes en plastique et les commissaires portent tous des chapeaux melons. Malgré une petite brise empêchant les températures de grimper franchement, un grand soleil a arrosé le site, du 3 au 6 mai. Une belle revanche sur l’édition 2012, annulée après plusieurs semaines d’intempéries, qui avaient rendu le parcours de cross impraticable. La Mecque du triple effort équestre a réuni, cette année, plus de 130.000 personnes le dimanche – un record sur une journée. La météo estivale n’explique pas tout. Jamais dans sa longue histoire le mythique CCI 4* n’avait proposé un scénario si parfait, résumé en une formule par la presse locale : "Clash of the titans." D’un côté : [Michael Jung] et La Biosthetique [Sam] FBW, premier couple à détenir simultanément les titres olympique, mondial et européen. De l’autre : un duel improbable pour le Grand Chelem (victoires consécutives à Burghley, Lexington et Badminton) entre [William Fox-Pitt] et [Andrew Nicholson].


Retrouvez l'intégralité de cet article sur cette palpitante compétition du CCI 4* de Badminton dans le numéro de juin de Grand Prix Magazine, actuellement en kiosques. (lire le sommaire ici) 


À lire également...

Réagissez