JULIEN ÉPAILLARD A TROUVÉ SON QARAT D'OR

Dès son troisième vrai Grand Prix, Qarat de la Loge a offert une belle victoire à son excellent pilote, Julien Epaillard. Photo Jumping Franconville

Mardi 11 juin - 11h59 | Mathilde.Pichot

JULIEN ÉPAILLARD A TROUVÉ SON QARAT D'OR

Julien Épaillard a remporté ce soir le Grand Prix du CSI 4* de Franconville, en Val-d'Oise. Associé à Qarat de la Loge, le propre frère d'Idéal, le Normand s'est imposé devant Michel Robert sur Oh d'Éole et Michel Hécart sur Quatrin de la Roque.


 
Le Grand Prix à 1,60m du CSI 4* de Franconville a donc accouché d'un podium 100% français. Il y avait pourtant quelques bons cavaliers étrangers, à l'image d'Irlandais [Shane Breen] sur [Balloon], couple barragiste de la Coupe des nations de Saint-Gall vendredi dernier, mais qui a abandonné cette fois ; à l'image du Suisse [Paul Estermann] sur sa brillante [Castlefield Eclipse], treize points, la Belge [Karline de Brabander] sur [Bamako de Muze], huit, l'Espagnol [Eduardo Blanco] sur le fameux [Ideal de la Loge], huit aussi, qu'il doit encore apprendre à apprivoiser, ou encore du Néerlandais [Albert Voorn] sur [Tobalio], huit. Même le couple vainqueur de la Vitesse à 1,50m, hier, le Britannique [Guy Williams] sur [Titus], n'a pu empêcher une faute et un point de temps.
Sept des quarante-sept couples au départ de ce beau Grand Prix doté de 70.000 euros, disputé sous un ciel automnal et devant des tribunes hélas moins combles qu'hier – ceci explique forcément cela – ont trouvé la clé d'un parcours assez équilibré mais techniquement complexe, Jean-François Morand ayant très bien joué avec le dénivelé de la belle clairière en herbe du Bois des Éboulures. Pour trente-six centièmes de retard sur les 87'' du chrono imposé, [Alexis Gautier] est resté à la porte du barrage avec [Oliday d Ira], qui a toutefois montré de bien belles choses, méritant amplement sa huitième place.
Premier couple à revenir sur la piste, [Michel Robert] et [Oh d Eole] font tout pour réitérer leur belle victoire dans un Grand Prix du même niveau, disputé à Bourg-en-Bresse. Le rythme est soutenu, les virages soignés et la jument se montre sous son meilleur jour. Son temps de référence semble assez sérieux. Mise sous pression [Eugenie Angot] tente sa chance avec [Old Chap Tame], très à son aise au premier tour. Le fils de Carthago joue le jeu, jusqu'à l'avant-dernier obstacle, un vertical dans la descente, orienté en biais, obligeant les concurrents à soigner leur tracé. L'étalon se dérobe, se reprend après une volte, puis faute encore sur le dernier oxer. Eugénie prend la septième place.

 
Julien meilleur cavalier du concours

 
[Michel Hecart] veut lui aussi succéder à [Eric Navet], profitant des grandes foulées de [Quatrin de la Roque]. Hélas, le fils de Quick Star faute dès la première difficulté du barrage. Son bon temps offre à son naisseur, propriétaire et cavalier une bonne troisième place. Pour [Abdelkebir Ouaddar], c'est le deuxième effort, un oxer, qui fait défaut à [Quickly de Kreisker], très plaisant à voir. Le Marocain termine cinquième. Le Japonais [Eiken Sato] cherche à assurer le double sans-faute sur [Talent]. Mission presque remplie jusqu'au dernier oxer, accroché par le fils de Mermus, qui prend la sixième place. Dernière chance étrangère, le Britannique [Steven Whitaker] joue la gagne, en dépit de la jeunesse de [Follow Me II], huit ans. L'aîné de la fameuse fratrie échoue sur l'avant-dernier vertical, terminant aux pieds du podium.
Il ne reste plus à [Julien Epaillard] qu'à offrir une leçon à ses collègues. Seul à oser enlever une foulée dans la première ligne, mettant à profit la très grande action de [Qarat de la Loge], le propre frère d'Idéal, le cavalier de la Bosquetterie garde un bon tempo jusqu'au bout, soignant un peu les deux derniers obstacles, assez fautifs. Il coupe la ligne d'arrivée quinze centièmes plus vite que Michel Robert. Un bon, très bon week-end pour le Normand, vainqueur vendredi d'un autre Grand Prix à 1,50m avec ce même Qarat et ce midi d'un petit Grand Prix à 1,50m avec [Pink]. Il a bien sûr remporté le trophée du meilleur cavalier, et Qarat, un crack en devenir, celui du meilleur cheval!

 
À Franconville, Sébastien Roullier

 
Le classement
1. Julien Epaillard (FRA) & Qarat de la Loge 0/0 46''03
2. Michel Robert (FRA) & Oh d'Éole 0/0 46''18
3. Michel Hécart (FRA) & Quatrin de la Roque 0/4 48''08
4. Steven Whitaker (G-B) & Follow Me II 0/4 48''43
5. Abdelkebir Ouaddar (MAR) & Quickly de Kreisker 0/4 48''60
6. Eiken Sato (JAP) & Talent 0/4 50''68
7. Eugénie Angot (FRA) & Old Chap Tame 0/8 57''12
8. Alexis Gautier (FRA) & Oliday d'Ira 1 87''36
9. Tomas Couve Correa (CHI) & Underwraps 3 95''72
10. Edouard Coupérie (FRA) & Nectar des Roches 4 83''90

À lire également...

Réagissez