KEVIN STAUT, NUMÉRO DEUX MONDIAL, GRIMPE PAS À PAS VERS LA PREMIÈRE MARCHE DU CLASSEMENT

Kevin Staut s'envole vers la tête du classement mondial. En photo à Rome, fin mai © Scoopdyga

Jeudi 06 juin - 12h46 | Léa Dall'Aglio

KEVIN STAUT, NUMÉRO DEUX MONDIAL, GRIMPE PAS À PAS VERS LA PREMIÈRE MARCHE DU CLASSEMENT

Le classement mondial des cavaliers de saut d’obstacles est sorti hier soir, et observe quelques changements dans le Top 10 ! Si Christian Ahlmann reste toujours numéro un, pour le septième mois consécutif, les autres cavaliers semblent avoir joué à échanger leurs positions. Le premier du classement est talonné par... Kevin Staut !


Encore une fois, [Christian Ahlmann] mène la danse. Pour le septième mois consécutif, l’Allemand tient la tête de ce classement mondial ! Il est toutefois rapidement rattrapé par le meilleur cavalier français. En effet, [Kevin Staut], qui était remonté de la sixième à la troisième place le mois dernier, vient encore de grimper d’une marche et se place désormais deuxième ! Il prend ainsi la place du Néerlandais [Gerco Schroder], dorénavant troisième. L’Américaine [Elizabeth Madden], grande gagnante de la finale Coupe du monde à Göteborg en avril dernier, remonte quant à elle de la sixième place, à la quatrième, au pied du podium. Elle échange donc sa place avec le Suisse [Steve Guerdat]. Le Britannique [Nick Skelton], vainqueur du Grand Prix de Rome il y a dix jours, échange sa neuvième place de mai contre la huitième de [Rolf-Goran Bengtsson].


Quelques belles remontées sont également à observer parmi les Français du Top 200. [Roger-Yves Bost], qui était monté sur le podium à Hambourg le 11 mai, gagne quatre places et pointe en douzième position. La meilleure Française, [Penelope Leprevost], en perd autant. Elle chute de la treizième à la dix-septième place. [Patrice Delaveau] remonte quant à lui à la vingt-et-unième place ! Il gravit six échelons, notamment grâce à ses superbes victoires de La Baule. À noter également, les ascensions de [Michel Robert], qui gagne onze places et finit trente-huitième, et de [Jerome Hurel], qui remonte de huit crans, grâce à sa victoire dans le Grand Prix du Touquet le 12 mai dernier.


Léa Dall'Aglio

À lire également...

Réagissez