NICK SKELTON ET BIG STAR MARQUENT LES ESPRITS À ROME

Doubles sans-faute vendredi en Coupe des nations, Nick Skelton et Big Star ont récidivé cet après-midi, comme la semaine dernière à La Baule. Photo Scoopdyga

Jeudi 30 mai - 14h28 | Léa Dall'Aglio

NICK SKELTON ET BIG STAR MARQUENT LES ESPRITS À ROME

Battus dimanche dernier par Patrice Delaveau et Orient Express*HDC lors du Grand Prix de La Baule, Nick Skelton et Big Star ont pris une éclatante revanche cet après-midi à Rome, en remportant le Grand Prix du CSIO d’Italie. Au terme de deux belles manches ensoleillés, le Britannique et son fils de Quick Star ont devancé l’Italien Emanuele Gaudiano sur Cocoshynsky et son compatriote Robert Smith sur Voila. Le meilleur Français, Kevin Staut, est neuvième sur Quismy des Vaux*HDC.


 
Le Grand Prix de Rome compte parmi les plus prestigieux du monde. Naturellement, il sacre rarement des inconnus. Après [Ludger Beerbaum] et [Gotha] FRH l’an passé, il a cette fois récompensé [Nick Skelton] et [Big Star], le meilleur couple de l’année 2012, dans les sublimes jardins de la villa Borghese. Survolant de très belle manière les deux manches de ce Grand Prix à 1,60m (200.000 euros), le cavalier britannique et le fils KWPN de Quick Star sont apparus encore plus faciles que la semaine passée à La Baule, où ils n’avaient pas pris tous les risques en seconde manche, en raison du terrain glissant et peut-être des douleurs dorsales qui faisaient souffrir le sujet de Sa Très Gracieuse Majesté. Cette fois, ils ont imposé un train impressionnant, signant un très chronomètre.
Dans cette seconde manche, ouverte aux quatorze couples sans faute de la première, il s’agissait de galoper fort, de bien gérer le virage à 200° précédant la dernière ligne et de ne pas se laisser piéger sur un dernier vertical d’1,65m. Uliano Vezzani a accompli un bon travail, une fois encore. Trois fautes ont condamné le revenant [Natale Chiaudani] et [Camiro 19] à la quatorzième place. Deux erreurs, sur la sortie du double, puis l’avant-dernier obstacle, un faux oxer, sanctionnent [Michel Hecart], qui prend une belle treizième place avec [Quatrin de la Roque], neuf ans, l’un des plus jeunes chevaux de ce Grand Prix.

 
La palme du panache à Emanuele Gaudiano

 
Sept couples concèdent quatre points. Le plus rapide est formé par la jument tenante du titre, Gotha, associée au Suédois [Henrik von Eckermann], très beau sixième. Il est suivi de son patron, Ludger Beerbaum, qui montait [Chaman], très en forme depuis quelques semaines. La huitième place récompense [Daniel Deusser] et [Cornet d Amour], un couple qui se place comme un sérieux prétendant  à une sélection dans une équipe d’Allemagne en reconstruction. Neuvièmes pour une faute rageante sur le vertical final, [Kevin Staut] et [Quismy des Vaux]*HDC confirment leur très bonne entente, eux qui forment encore un très jeune couple. Le meilleur Français précède l’Allemand [Jan Wernke] sur [Queen], qu’on a peu l’habitude de voir à ce niveau.
En bons comptables, les Suisses [Alexandra Fricker] et [Pius Schwizer] ont assuré deux doubles sans-faute sur Albfuehren’s [Paille], sous les yeux de son naisseur, Michel Hécart, et [Picsou du Chene], autre brillant Selle Français. Parti en début de seconde manche, [Robert Smith] réussit la même performance avec [Voila], troisième. Le palme du panache revient, quant à elle, à l’Italien [Emanuele Gaudiano] et à la spectaculaire [Cocoshynsky], qui échouent à huit centièmes des lauréats. Chapeau.
Deux autres Français ont pris part à ce Grand Prix : [Simon Delestre] a concédé deux fautes avec [Qlassic Bois Margot], tandis que [Patrice Delaveau] a préféré abandonner sur [Ornella Mail]*HDC, après trois fautes en début de tour. La semaine prochaine, le circuit Coupe des nations a rendez-vous en Suisse, à Saint-Gall.

 
Sébastien Roullier

 
Le classement
1. Nick Skelton (G-B) & Big Star 0/0 41’’230
2. Emanuele Gaudiano (ITA) & Cocoshynsky 0/0 41’’310
3. Robert Smith (G-B) & Voila 0/0 45’’380
4. Alexandra Fricker (SUI) & Albfuehren’s Paille 0/0 46’’600
5. Pius Schwizer (SUI) & Picsou du Chêne 0/0 47’’130
6. Henrik Von Eckermann (SUÈ) & Gotha FRH 0/4 40’’684
7. Ludger Beerbaum (ALL) & Chaman 0/4 41’’354
8. Daniel Deusser (ALL) & Cornet d’Amour 0/4 42’’174
9. Kevin Staut (FRA) & Quismy des Vaux*HDC 0/4 42.874
10. Jan Wernke (ALL) & Queen Mary 0/4 43’’454
13. Michel Hécart (FRA) & Quatrin de La Roque 0/8 44’’428
34. Simon Delestre (FRA) & Qlassic Bois Margot 8 79’’35
Patrice Delaveau (FRA) & Ornella Mail*HDC abandon

À lire également...

Réagissez