PAYS-BAS ET GRANDE BRETAGNE SWINGUENT À DEAUVILLE

Graham Gillespie et Eros H, membres de l'équipe Jeunes Cavaliers britannique - Ph. MV

Dimanche 26 mai - 22h55 | Sébastien Roullier

PAYS-BAS ET GRANDE BRETAGNE SWINGUENT À DEAUVILLE

 Dans des conditions apocalyptiques, les Pays-Bas, chez les Juniors, et la Grande-Bretagne, chez les Jeunes Cavaliers, remportent les Coupes des nations. La France prend une bonne deuxième place en Juniors.


Pluies incessantes, averses de grêles, températures quasi hivernales, la météo n'a pas été spécialement clémente pour ce premier Officiel de France Espoirs organisé au Pôle International du Cheval de Deauville. Si la Coupe des nations Juniors s'est déroulée sous une pluie battante, les organisateurs ont longuement hésité avant de donner le départ de la Coupe des nations Jeunes Cavaliers, qui a finalement pu se courir en fin d'après-midi, après avoir laissé passer la violente averse de grêles qui s'est abattue sur Deauville. 


A l'issue de la première manche des Juniors, Belgique et France pointaient en tête avec un score vierge, suivis par l'Allemagne et les Pays-Bas avec quatre points, la Suisse avec cinq points, tandis que la Grande-Bretagne, avec huit points, était la dernière équipe qualifiée pour la seconde manche. Pas mal de chamboulements lors du deuxième tour, puisque la Belgique et la France ne parvenaient plus à réaliser de parcours sans-faute, au contraire des Pays-Bas, qui en alignaient deux, dont celui de Lisa Nooren, la fille de l'ex-sélectionneur de l'équipe de France Henk Nooren, qui déroule, avec une grande maitrise, l'un des quatre doubles sans-faute de l'épreuve, en selle sur Zigo.


Avec un total de quatre points sur chaque manche, les Pays-Bas remportent l'épreuve devant la France, qui totalise douze points sur la deuxième manche. Margaux Bouchery/Samos de Bon Vouloir et Lalie Saclier/Perle Fine du Val, avec 0 + 4, réalisent les deux meilleurs performances pour les Tricolores, tandis que Damien de Chambord et Rocker du Syre concluent à 0 + 8 et que Maxime Couderc sur Pépite du Golfe font cinq points en première manche et quatre dans la seconde.
L'Allemagne et la Belgique terminent ex-aequo à la troisième place avec un total de seize points.


Les Jeunes Cavaliers français ont été moins brillants que leurs cadets, puisqu'ils se qualifient in-extremis pour la seconde manche en pointant à la sixième place à l'issue de la première manche avec un total de dix-huit points. Julien Anquetin se trompe de parcours avec Quanan Rouge  et est éliminé, alors que Margaux Bost/Darlon van Groenhove et Marlène Gaspard/Idem de B'Neville*HN sortent respectivement de piste avec neuf et huit points. Mention très bien en revanche pour Thibault Pigeon et Jasmin du Perron, qui se feront piéger par le temps en première manche et seront pénalisés d'un point, avant de sortir sans aucune pénalité du second tour.


La France gagnera une place pour finir en cinquième position, mais elle ne le devra qu'au forfait des Pays-Bas, qui ne sont pas repartis en deuxième manche après la chute de Kirsten Rikkert et le gros score (dix-sept points) de Frank Schuttert, l'une des révélations de La Baule avec la victoire dans la Coupe des nations et une superbe deuxième place dans le Grand Prix. Schuttert ne montait pas cette fois son formidable Winchester, mais était en selle sur Arc de Triomphe.


De plus gros scores que chez les Juniors, puisqu'un seul couple, l'Allemande Kaya Lüthi sur Prêt à Tout, parvient à réaliser un double sans-faute. Cela ne suffira cependant pas à l'Allemagne pour obtenir mieux qu'une troisième place.

En tête à l'issue de la première manche avec quatre points, la Belgique laisse de nouveau filer la victoire en totalisant seize points sur le deuxième tour. Avec douze points sur le tour initial, mais seulement six ensuite, la Grande-Bretagne devance au final la Belgique de deux points et l'emporte, emmenée par Chloe Aston et Quiet Easy 4, qui ne font tomber aucune barre, mais sont pénalisés de quatre points de temps sur l'ensemble des deux manches.


Ce samedi, Coupe des Nations Children, tandis que dimanche sera jour de Grands Prix pour toutes les catégories d'âge. En espérant que le temps sera plus clément pour que cet Officiel de France Espoirs puisse véritablement être une grande fête...


MV

À lire également...

Réagissez