Jeudi 23 mai - 12h43 | Mathilde.Pichot

LE TRIPLÉ DE L'EQUIPE DE FRANCE DE HORSE-BALL A LAMOTTE-BEUVRON

Auréolée de son titre de championne du monde obtenu en novembre dernier à Montpellier, l'équipe de France de horse-ball faisait son grand retour ce week-end à Lamotte-Beuvron. Un retour plutôt réussi devant le public du Grand Tournoi, événement annuel des sports équestres collectifs. Et pour cause, les Tricolores ont remporté le Grand Tournoi International pour la troisième année consécutive.


 
« En à peine quelques jours, il fallait que nous retrouvions de l'efficacité sur le terrain, sans pour autant chercher la plus belle passe ou le plus beau tir », admet Nicolas Thiessard, l'un des cadres de l'équipe de France. Un challenge que ces joueurs connaissent bien. Ils doivent en effet retrouver leurs automatismes et exprimer leurs spécificités, ce pour quoi ils ont été retenus dans un groupe d'expérience. Adversaires à l'année dans le championnat Pro Elite de horse-ball, les voilà réunis sous le même maillot avec cette envie commune de bien faire devant leur public. Les Bleus ont donc dû reconstruire un collectif avant d'espérer soulever le trophée du Grand Tournoi International. « A l'entrainement, nous avons insisté sur les placements en attaque, les relations lanceurs et joueurs de touche et sur l'articulation de la défense », précise-t-il.

 
Fallait-il encore confirmer, appliquer les consignes de jeu et faire preuve de solidité une fois sur le terrain d'honneur du Grand Tournoi face à un public demandeur de spectacle et de victoires. Les choses sérieuses ont commencé face à une nouvelle venue : la formation européenne. Dans ses rangs : deux Espagnols, une Anglaise, une Italienne, un Portugais et un Français. Un melting-pot de joueurs et de joueuses dont la plupart ont la spécificité de jouer non pas dans leur pays d'origine mais bien… en France. « On ne savait pas vraiment à quoi s'attendre », avoue Nicolas Thiessard. Mais les Bleus ne se sont pas faits piéger et se sont logiquement imposés 14 à 3, s'offrant ainsi un ticket pour la finale du tournoi contre l'Espagne. Une rencontre au sommet que le monde du horse-ball attend toujours avec impatience. « Cela s'est moyennement passé », confie le joueur. Malgré leur victoire sur le score de 9 à 5, les Tricolores en gardent un goût d'inachevé, la dimension physique ayant sous doute pris trop d'importance dans cette rencontre. Côté français comme côté espagnol, les défenses étaient plus âpres qu'à l'accoutumée. Malgré tout, l'équipe de France a su maintenir son avance au tableau de marque et gérer le match sans être réellement inquiétée.

 
Prochain rendez-vous pour l'équipe de France de horse-ball à Saint-Lô cet été pour les championnats d'Europe de la discipline. Trois compétitions se tiendront dans le cadre du Normandie Horse Show : les championnats d'Europe Mixte, Féminine et Jeune. D'ici là, le staff procédera à de nouvelles sélections pour savoir quels couples porteront les couleurs de la France cet été du 14 au 17 août. Seuls les noms des moins de seize ans sont connus à l'heure actuelle : Pierrick Jaudon, Lois Rigaud, Amanda Elvira, Marius Doye, Alexis Gillon, Basile Victor Toussaint, Romane Bordes et Valentine Desormeaux. 

 

A Lamotte-Beuvron, Marie-Anaïs Thierry.

 
Le classement du Grand Tournoi International : 
1. France
2. Espagne
3. Italie
4. Europe

 
Composition de l'équipe de France : Benoit Leveque & Alpidivo, Clément Haby & Magic, Benjamin Depons & Chef de File, Florian Moschkowitz & Amorgos de Lambre, Jean-Baptiste Depons & Courchop, Jerome Hadjout & Sunny Side, Mikel Le Gall & Neska, Nicolas Thiessard & Sam Wood.

À lire également...

Réagissez