LA COUPE AUX PAYS-BAS, LES POINTS À LA SUISSE, MENTION BIEN À LA FRANCE

Albert Voorn a formé avec Tobalio le couple fort de l’équipe néerlandaise. Photo PSV Morel

Samedi 18 mai - 20h41 | Mathilde.Pichot

LA COUPE AUX PAYS-BAS, LES POINTS À LA SUISSE, MENTION BIEN À LA FRANCE

La Coupe des nations de La Baule a consacré les Pays-Bas, cet après-midi au stade François-André. Les Oranje s’imposent devant la Suisse, pour qui cette première étape de la Ligue 1 européenne compte pour le classement général, de même que la France, l’Irlande et la Grande-Bretagne, qui terminent ex-æquo à la troisième place.


 
Les Pays-Bas ont créé une demi-surprise, cet après-midi à La Baule, lors de l’ouverture de la Ligue 1 de Coupe des nations. Le quatuor de Rob Ehrens, qui ne comptait pourtant aucun des quatre médaillés d’argent des Jeux olympiques de Londres, l’a emporté, au stade François-André. Cette performance est d’autant plus remarquable qu’elle a été réalisée avec une équipe mêlant l’expérience d’[Albert Voorn] et [Leon Thijssen] à la fougue et la jeunesse des deux frères, [Hendrik-Jan Schuttert], vingt-trois ans, et [Frank Schuttert], dix-neuf ans. Les Oranje ont rendu une carte collective de huit points de pénalité : sept dans la première manche et un seulement dans la seconde, marqué par les deux sans-faute de la fratrie Schuttert, Hendrik-Jan avec [Cerona] HS et Frank avec le spectaculaire [Winchester] HS et la petite pénalité de temps d’Albert Voorn et [Tobalio], une valeur sûre.
Les Pays-Bas devancent la Suisse, qui a leur a laissé la victoire lors du dernier parcours de [Pius Schwizer] et [Powerplay], qui ont écopé de neuf points après leur excellent sans-faute initial. Trois équipes se partagent la troisième place : la Grande-Bretagne, qui présentait deux de ses quatre couples olympiques, l’Irlande, avec une équipe plutôt mixte qui s’en est très bien sortie, et la France, qui fait mieux, beaucoup mieux qu’en 2012 (huitième) et 2011 (septième).

 
Bon début des Bleus

 
Les "Vestes bleues" n’ont pas été flamboyantes mais ont réussi une bonne rentrée dans la Ligue, présentant une équipe relativement expérimentée. Partie en ouvreuse sur [Topinambour], [Penelope Leprevost] s’est d’abord laissée piéger par le chronomètre lors d'un très bon premier tour, avant d’échouer sur la sortie du triple en seconde manche. Après deux fautes d’antérieurs d’[Obiwan de Piliere]*JO, [Marc Dilasser] a parfaitement rectifié le tir pour offrir un précieux sans-faute à la France. L’exact inverse s’est produit pour [Olivier Guillon] et [Lord de Theize], splendides en première manche puis pénalisés sur le vertical numéro trois et la triple-barre dans la seconde. Enfin, [Kevin Staut] et [Estoy Aqui de Muze]*HDC ont réussi une bonne première Coupe avec deux parcours à quatre points, deux fautes sans doute évitables à l’avenir.
Seuls deux couples ont achevé l’épreuve sur un double sans-faute : le Britannique [Nick Skelton] sur [Big Star] et la Suissesse [Janika Sprunger] sur [Palloubet d Halong]. Sans pénalité sur les obstacles mais piégés par le chronomètre, dans l’une ou les deux manches, l’Espagnole [Pilar Lucrecia Cordon Muro] sur [Coriana van Klapscheut] et le Néerlandais [Albert Voorn] sur [Tobalio] peuvent être satisfaits de leur après-midi. Ils comptent parmi les favoris du Grand Prix, dimanche après-midi.
Au classement général de la Ligue, qui sera désormais plus compliqué à suivre, dans la mesure où toutes les équipes ne marquent pas de points à chaque étape, la Suisse s’installe en tête, devant la France, l’Irlande et la Grande-Bretagne, à égalité. Vendredi prochain, le circuit fera étape à Rome, en Italie.

 
Sébastien Roullier

 
Le classement de la Coupe des nations de La Baule
1. Pays-Bas 8 points ; 2. Suisse 11 ; 3. France, Grande-Bretagne, Irlande 13 ; 6. Allemagne 15 ; 7. Belgique 19 ; 8. Espagne 21…

 
Le classement de la Ligue 1 européenne
1. Suisse 90 points ; 2. France, Irlande, Grande-Bretagne 75,67.

À lire également...

Réagissez