LE PREMIER GRAND PRIX PRO 2 DU GRAND PRIX CLASSIC !

Laurent Guillet et Casilias Z, vainqueurs du Grand Prix Pro 2 de ce midi, avec l'équipe Grand Prix Classic © PSV Morel

Vendredi 17 mai - 17h54 | Mathilde.Pichot

LE PREMIER GRAND PRIX PRO 2 DU GRAND PRIX CLASSIC !

Le Grand Parquet a laissé place à 11 h 45 au premier Grand Prix Pro 2 du week-end, sponsorisé par le partenaire titre du Grand Prix Classic, Tonino Lamborghini. Sous un ciel légèrement couvert, cinquante-cinq couples ont pris le départ du mythique terrain. La première manche a sélectionné les cavaliers qui participeront au barrage. Sur une piste composée de douze obstacles, dont une combinaison double et une triple, dix-neuf d’entre eux sont parvenus à réaliser un parcours sans pénalité et dans le temps.


À 13 h 30, Cédric Longis, le chef de piste, et son équipe, relèvent les cotes, ajustent les fanions et vérifient les chronomètres. Le barrage est lancé.


Le premier à s’élancer est [Arnaud Le Bras], qui avait déjà ouvert la première manche. Le parcours comporte six obstacles à franchir le plus rapidement possible. Mais sa monture, [Poor le Plaisir], sort mal du double et fait chuter le deuxième obstacle. [Vincent Hurel] prend le départ à sa suite. En selle sur [Reha del Sol], il fait retentir pour la première fois le jingle annonçant un parcours sans-faute, en 44’’40. Il prend donc la première place au classement provisoire. Mais il sera vite dépassé : [Laurent Guillet] et [Casilias Z], quatrièmes à partir, réalisent un parcours très propre et très rapide, en 39’’99. Ce chronomètre, nouveau temps de référence, restera imbattable jusqu’à la fin de l’épreuve.


Quatre cavaliers ont réussi à se qualifier avec les deux chevaux qu’ils présentaient. Sur le dos de [Poker des Dames], [Clementine Bost] sort de piste avec huit pénalités : le Selle Français a fait chuter deux barres en signant ses sauts d’un jeté des postérieurs. Avec Castle Forbes [Ogham], après une barre sur le second obstacle, la fille de Bosty préfère abandonner. [Nicolas Deseuzes] est plus chanceux : sans faute avec [Quiliana d Auge] et [Cosmos], il se classe cinquième et septième. [Jerome Ringot] réalise la même performance avec [Quirinale Chuquerie] et [Pink Lady d Emm]. En assurant les sans-faute, il prend les onzième et douzième places. [Jean-Luc Mourier], plus rapide avec [Birkhof s Cortez] et [Platine Saint Amour], pointe à la seconde et la troisième place. Il double, avec ce dernier, [Raphael Goehrs], gagnant de la Pro 3 vitesse du matin, qui concourrait sur [Radieuse du Landey].


La remise des prix a pu avoir lieu sous le soleil, qui s’est découvert pour l’occasion ! Laurent Guillet remporte une couverture griffée Grand Prix Classic, un casque et un repas gastronomique pour une personne. Les quatorze cavaliers classés ont été récompensés de bons de réduction de 20 % sur leur abonnement à Grand Prix Magazine.


Léa Dall’Aglio


1. Laurent Guillet & Casilias Z 0/0 39’’99
2. Jean Luc Mourier & Birkhof’s Cprtez 0/0 41’’15
3. Jean-Luc Mourier & Platine Saint Amour 0/0 41’’31
4. Raphael Goehrs & Radieuse Du Landey 0/0 41’’98
5. Nicolas Deseuzes et Quiliana d’Auge 0/0 43’’46
6. Syndie Rigaut et Pitellius 0/0 43’’96
7. Nicolas Deseuzes et Cosmos 0/0 44’’20
8. Vincent Hurel et Reya del Sol 0/0 44’’40
9. Olivier Perreau et Cortes VD Heffinck 0/0 45’’78
10. Isabelle Robin et Tamara Landa 0/0 46’’21
 

À lire également...

Réagissez