PREMIER CHOC DES NATIONS CE WEEK-END À LA BAULE

Dirk Demmersman et Bufero Van Het Panishof, ici aux JO de Londres, tenteront de réitérer leur performance de 2012 à La Baule. Photo Scoopdyga

Vendredi 17 mai - 17h25 | Léa Dall'Aglio

PREMIER CHOC DES NATIONS CE WEEK-END À LA BAULE

Dès demain, le concours le plus renommé de France débutera sur la grande piste en herbe de La Baule (44). Du 16 au 19 mai, le CSIO 5* de France accueillera plus de soixante cavaliers internationaux. Que ce soit dans la Coupe des nations, le Derby ou le Grand Prix, organisé cette année en deux manches avec barrage, tous tenteront d’inscrire leur nom au prestigieux palmarès. Menées par leur nouvel entraîneur Philippe Guerdat, les "vestes bleues" sont attendues au tournant.


 
 
Organisé le même week-end que le Global Champion Tour de Wiesbaden, le Jumping international de France comptera cette année quelques absents parmi l’élite mondiale. Néanmoins, de nombreux cavaliers de renom ont répondu présents. Sans surprise, tous les meilleurs tricolores seront au rendez-vous du CSIO 5*.  Pour la première manche de cette nouvelle Coupe des nations Furûsiya en Ligue 1, Philippe Guerdat a choisi d’aligner une équipe expérimentée, qui pourra espérer faire mieux que l’an dernier. Les Français avaient en effet connu une lourde défaite, en terminant tout en bas du classement.[Kevin Staut], désormais troisième du classement mondial, partira avec sa jument de neuf ans, [Estoy Aqui de Muze]*HDC. Comme l’année dernière à La Baule, [Penelope Leprevost] sera associée à son étalon [Topinambour]. En 2012, le couple avait réalisé la plus belle performance française, en offrant un double sans-faute. [Olivier Guillon] s’est engagé avec son meilleur cheval, [Lord de Theize]. [Marc Dilasser] prendra le départ avec son Selle Français [Obiwan de Piliere], tandis qu’[Aymeric de Ponnat] sera en selle sur [Armitages Boy].Dix autres Français défendront leurs chances dans les autres épreuves cinq étoiles. [Roger-Yves Bost], excellent à Hambourg le week-end dernier avec [Nippon d’Elle], sera cette fois accompagné par [Myrtille Paulois]. Il concourra aux côté d’[Eugenie Angot], [Michel Robert], [Patrice Delaveau] et bien d’autres encore.

 
Face à eux, les Britanniques présentent une équipe quasiment olympique, qui compte trois médaillés d’or des Jeux de Londres. Le tenant du titre du Grand Prix de La Baule, [Nick Skelton], a emmené [Big Star], [Cassionato] et [Lines 41]. Il sera épaulé par [Scott Brash], [Ben Maher], [Robert Smith] et [Tina Fletcher]. La Suisse aussi dispose d’une solide équipe, menée par ses deux meilleurs cavaliers. Le champion [Steve Guerdat] s’est déplacé avec [Nasa], [Carpalo] et [Jalisca Solier], tandis que [Pius Schwizer] est venu avec [Powerplay] et ses deux Selle Français [Oscar du Chanu] et [Picsou du Chene]. Ils seront accompagnés par [Paul Estermann], [Beat Mandli] et [Janika Sprunger]. La Belgique, qui avait triomphé l’année dernière, pourra compter sur [Ludo Philippaerts] et son fils [Olivier Philippaerts]. Ils seront aux côté de [Dirk Demeersman], [Judy-Ann Melchior] et [François Mathy Jr]. Préférant le GCT, [Sergio Alvarez Moya] manque à l’appel dans l’équipe espagnole. On retrouvera néanmoins [Manuel Anon Suarez] ou encore [Pilar Lucrecia Cordon Muro]. Les Pays-Bas sont également privés de leurs leaders.  Le médaillé olympique de Sydney, [Albert Voorn], un habitué de La Baule, pourra cependant espérer d’honorer le drapeau néerlandais. Les Irlandais [Billy Twomey] et [Shane Breen] seront également de la partie. L’Allemagne présente quant à elle une équipe secondaire : ses meilleurs cavaliers participent logiquement au GCT qui se déroule sur leurs terres, à Wiesbaden.

 
Retrouvez la liste complète des engagés ici.

 
 
Charlotte d'Yvoire

À lire également...

Réagissez