MARQUIS DE LA LANDE*HDC, VICTIME D'UNE FIN TRAGIQUE

À La Baule l'année dernière, le couple avait créé réussi une belle performance. ©Scoopdyga

Dimanche 05 mai - 23h03 | Mathilde.Pichot

MARQUIS DE LA LANDE*HDC, VICTIME D'UNE FIN TRAGIQUE

[Marquis de la Lande]*HDC est brusquement décédé aujourd’hui, à l’âge de treize ans. Fidèle compagnon et cheval de tête de [Franck Schillewaert], il a été victime d’une violente crise cardiaque sur le terrain du CSI 2* de Fontainebleau.

C’est une fin qui ressemble tristement à celle du crack légendaire Hickstead, une tragédie qui avait eu lieu en 2011, à Vérone. En effet, Marquis de la Lande a perdu la vie en plein parcours à Fontainebleau, sous la selle de son cavalier de toujours, Franck Schillewaert. Selon un proche de ce dernier, le cheval aurait manifesté un comportement inhabituel trois foulées avant un double. Il aurait ensuite traversé l’entrée du double, avant de s’arrêter brusquement entre les deux éléments, et de s’effondrer. Il était déjà trop tard pour tenter de le soigner.

L’étalon du Haras des Coudrettes avait été confié à Franck Shillewaert, dès ses premières compétitions en cycles libres, il y a neuf ans. Le couple ne s’était depuis jamais séparé, et n’avait cessé de progresser. En 2011, ils avaient réalisé ensemble une saison fantastique, en remportant leurs premières grosses compétitions internationales. Au Grand Prix du CSIO 4* de Copenhague, Marquis avait été le seul double sans-faute de ce rendez-vous scandinave. La même année, le Selle-Français avait également triomphé aux CSI 3* de Sandillon et de Royan. Au CSIO 5* de La Baule l’année dernière, les deux compères avait pu se glisser à la treizième place du Grand Prix, parmi les meilleurs cavaliers au monde. La vieille, ils s’étaient classés sixièmes de l’épreuve internationale à 1,50m. Plus récemment, le couple avait participé au fameux CSI 3* d’Hardelot, en avril dernier. La dernière fois que l’on avait vu l’étalon bai présent sur un podium remonte à juin 2012. C’était au CSI 4* de Fontainebleau, sur ce même terrain qui le voit partir aujourd’hui, presque un an plus tard.

Charlotte d'Yvoire

Ci-dessous, Marquis de la Lande et Franck Shillewaert au CSIO de la Baule en 2011. 

À lire également...

Réagissez