BEEZIE MADDEN, TOUT VIENT À POINT QUI SAIT ATTENDRE

Beezie Madden et Simon ont été ovationnés par le public du Scandinavium, bon joueur. Photo Scoopdyga

Jeudi 02 mai - 09h33 | Mathilde.Pichot

BEEZIE MADDEN, TOUT VIENT À POINT QUI SAIT ATTENDRE

Beezie Madden s’est offert son tout premier grand championnat individuel, cet après-midi à Göteborg, en finale de la Coupe du monde de saut d’obstacles. En selle sur [Simon], l’Américaine, qui fêtera ses cinquante ans en novembre, a supplanté Steve Guerdat et Kevin Staut, tout près, si près de la victoire.

 
Quel scénario ! Comme l’an dernier, le sort de la Coupe du monde s’est joué lors d’un barrage à deux. Comme l’an dernier, [Steve Guerdat] avait la difficile mission d’ouvrir ce barrage. Et, comme l’an dernier, la victoire lui a échappé, au profit d’un Américain, plus exactement d’une Américaine. Beezie Madden succède en effet à son compatriote Rich Fellers au palmarès de cette compétition, qui constitue cette année l’un des deux sommets mondiaux, avec la toute nouvelle finale de la Coupe des nations, qui aura lieu fin septembre, à Barcelone.
Ce Grâal, Beezie a dû attendre la veille de ses cinquante ans pour l’obtenir – elle les célébrera en novembre. Il n’est donc jamais trop tard pour triompher dans ce si beau sport. "Qu’entendez-vous par là ? Que je suis vieille!", lance-t-elle dans un grand éclat de rire ! Victorieuse jeudi soir de la chasse, neuvième du Grand Prix vendredi, elle a livré trois excellents tours aujourd’hui avec [Simon], son hongre de quatorze ans par Mister Blue et une mère par Polydox. Sa victoire est donc méritée.
La gagnante a toutefois concédé deux fautes, une dans chaque manche. Cette finale, conçue par l’Italien Uliano Vezzani, s’est avérée très sérieuse et assez fautive, tout en restant spectaculaire et sans danger pour les chevaux. Un juste dosage. Aucun sans-faute en première manche, deux seulement dans la seconde, signés [Steve Guerdat] avec [Nino des Buissonnets] et [Sergio Alvarez Moya] avec [Carlo 273], deux des dix meilleurs couples du monde, plus un avec onze centièmes de temps dépassé pour [Quintero] la Silla et [Rolf-Goran Bengtsson], héros du public du Scandinavium.
 
Kevin et Silvana brillants !
 
Après le retrait, hier, de [Nayana], victime de légers saignements nasaux, il ne restait que deux Français. L’aventure s’est arrêtée dès la première manche pour [Roger-Yves Bost] et Castle Forbes [Myrtille Paulois]. Bosty a préféré abandonner après deux fautes et en refus dans le milieu du triple. La jument semblait à l’aise sur le début du parcours. [Kevin Staut] et [Silvana]*HDC se sont, quant à eux, montrés parfaitement au niveau de cette dernière épreuve. Sans chauvinisme aucun, ces deux-là sont passés à deux doigts du sans-faute en première manche puis encore lors de la seconde. L’apparemment anodin oxer numéro deux est tombé dans la première, tandis qu’une barre du tout dernier oxer de la seconde, frôlée par la jument, a refusé de rester dans ses taquets. Sans cette faute infime, Kevin aurait soulevé le trophée. Dommage car la jument des Coudrettes ne s'est jamais si bien comportée dans un championnat. Elle n'a que quatorze ans, ce n’est donc que partie remise.
Après le sans-faute de Steve Guerdat, Beezie Madden devait lui répondre coup pour coup pour l’emporter mais Simon a fauté sur la sortie du double, un vertical, avant-dernière difficulté de la seconde manche. Contrainte de disputer un barrage, elle part toutefois avec l’avantage énorme de s’élancer en seconde. Steve, battu l’an passé pour ne pas avoir tout tenté, déjà avec Nino, part bille en tête mais tourne trop court devant ce même vertical, l’ancien onze B, qui tombe, ainsi que le dernier oxer. Simon a démontré une telle marge au-dessus des barres, tout au long du week-end, que plus rien ne peut lui arriver. Il tutoie bien la dernière barre mais sans conséquence, offrant à Beezie le plus glorieux titre de son longue carrière.
 
À Göteborg, Sébastien Roullier
 
Le classement
1. Beezie Madden (E-U) & Simon 9/0 pt
2. Steve Guerdat (SUI) & Nino des Buissonnets 9/8 pts
3. Kevin Staut (FRA) & Silvana HDC 10 pts
4. Sergio Alvarez Moya (ESP) & Carlo 273 12 pts
5. McLain Ward (E-U) & Super Trooper de Ness 13 pts
6. Rolf-Göran Bengtsson (SUÈ) & Casall La Silla et Quintero La Silla 13 pts
7. Marc Houtzager (P-B) & Sterrehof’s Tamino et Sterrehof’s Uppity 16 pts
8. Henrik von Eckermann (SUÈ) & Gotha FRH 20 pts
9. Luciana Diniz (POR) & Lennox 20 pts
10. Reed Kessler (E-U) & Cylana 25 pts
22. Roger Yves Bost FRA & Castle Forbes Myrtille Paulois abandon en première manche
 

hebergeur d

À lire également...

Réagissez