Samedi 27 avril - 10h57 | Sébastien Roullier

HELEN ET DAMON HILL S’EMPARENT DU GRAND PRIX A GÖTEBORG

C’est dans une ambiance tendue que les dix-sept couples ont déroulé le Grand Prix qualificatif pour la Libre de samedi. Si l’Allemande Helen Langehanenberg, qui ouvrait le bal, a pu compter sur le très bon mental de Damon Hill, pour prendre la tête de l’épreuve, d’autres couples d’expérience ont dû faire face à de grosses défenses, les privant de leurs classements habituels.


Cette finale 2013 de la Coupe du monde Reem Acra, avait déjà été marquée dans la matinée par l’annonce du forfait de Kristina Sprehe, avec Desperados. Mais les surprises n’allaient pas s’arrêter là. Alors qu’Helen Langehanenberg, très attendue après ses victoires à Stuttgart, Amsterdam et Neumünster, a déroulé une très bonne reprise, sans pour autant prendre de risques, sa concurrente directe, [Adelinde Cornelissen] a dû affronter les vieux démons de Jerich [Parzival]. La faute à une piste très regardante, mais surtout de nouvelles pièces de décoration, absentes lors des entrainements les jours précédents. Avec de nombreuses fautes de son étalon, Watermill [Scandic], lui aussi très inquiêt par l'environnement du carré, [Patrik Kittel] ne parvient pas à dépasser les 69,559% et se retrouve ainsi classé à une inhabituelle dixième place. La grande perdante du jour est donc la Néerlandaise, Adelinde Cornelissen, double tenante du titre avec Jerich Parzival. Le fils de Jazz semblait pourtant se contenir sur le début de reprise, montrant même de très bonnes choses. Mais le deuxième piaffer sera fatal au couple. Deux demi tours et un violent reculer, coûteront très cher au couple qui sort de piste avec une moyenne de 75,410% et une quatrième place. Un classement qui ne lui était plus arrivé depuis Aix-la-Chapelle, en 2011. L’autre cavalière néerlandaise engagée dans cette finale, [Marlies van Baalen], a dû elle aussi composer avec son alezan [Miciano]. Une grosse défense sur le premier piaffer, face aux fleurs, lui sera aussi fatal. La note est sans appel, 63,070% pour une seizième place.

 
Helen, Edward et Tinne

 
Trois couples ont donc réussi à sortir du lot sur ce Grand Prix, Helen Langehanenberg et Damon Hill, [Edward Gal] avec Glock’s [Undercover] et Tinne Vilhelmson-Silfven avec [Don Auriello]. Helen et Damon Hill sortent donc de piste avec une moyenne de 79,863% et tiendront la tête jusqu’à la fin de l’épreuve. Quatrième à s’élancer, Edward Gal a une fois de plus prouvé les progrès de son fils de Ferro, pour conclure avec une moyenne de 78,465%. « J’ai un très bon sentiment avec Undercover, mais il était un plus tendu qu’à ‘s-Hertogenbosch et distrait par les fleurs autour de la piste. Mais c’est toujours agréable de le monter car il veut toujours aller de l’avant et donne le meilleur de lui-même », confie le Néerlandais. La troisième place revient donc à la Suédoise Tinne Vilhelmson-Silfven qui obtient une moyenne de 77,432%. « Le début de reprise n’a pas été facile mais Don Auriello a évolué au fur et à mesure et s’est décontracté pour finir de très belle manière ».

 
Demain, les couples auront la possibilité de travailler dans l’arène, cette fois aux normes, pour s’affronter sur la Libre samedi à partir de 13h20. Le spectacle promet d’être au rendez-vous !

 
A Göteborg, Elodie Muller

 
Résultats :
1- Helen Langehanenberg & Damon Hill GER 79,863%
2- Edward Gal & Glock’s Undercover NED 78,465%
3- Tinne Vilhelmson-Silfven & Don Auriello SUE 77,432%
4- Adelinde Cornelissen & Jerich Parzival NED 75,410%
5- Isabell Werth & Don Johnson GER 75,015%
6- Anna Kasprzak & Donnperignon DEN 74,894%
7- Minna Telde & Santana SUE 72,097%
8- Valentina Truppa & Fixdesign Eremo Del Castegno ITA 71,778%
9- Sidsel Johansen & Schianto DEN 69,878%
10- Patrik Kittel & Watermill Scandic SUE 69,498%

À lire également...

Réagissez