LAURA KRAUT VOLE SUR LE NID D’OISEAU

Laura Kraut a triomphé ce matin du Grand Prix à 1,45m avec U-Prova. Photo Longines Beijing Masters.

Jeudi 25 avril - 12h30 | Mathilde.Pichot

LAURA KRAUT VOLE SUR LE NID D’OISEAU

La troisième édition du Beijing Masters s’est achevée sur un nouveau succès ! Organisé au sein de mythique Bird Nest (Nid d’oiseau), le stade olympique lors des Jeux de 2008, le Grand Prix à 1,45m du CSI 2* de Pékin a sacré ce matin l’Américaine Laura Kraut, en selle sur U-Prova, un cheval qui lui a été prêté pour l’occasion, ce qui fait tout la spécificité de cet unique concours international organisé sur le sol chinois.


 
Le Beijing Masters a, une fois encore, profité de la présence de certains des meilleurs cavaliers mondiaux, dont le numéro un mondial, l’Allemand [Christian Ahlmann], ainsi que l’Américaine [Laura Kraut] ou encore son compagnon, le Britannique [Nick Skelton]. Après avoir été représentée par [Kevin Staut], les deux années précédentes, la France a cette fois compté sur [Olivier Guillon]. "C’est la première fois que je viens en Chine pour concourir. Cet événement est très spécial. Le niveau est globalement bon. C’est surtout incroyable d’être dans ce stade, après avoir vu la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques de 2008. Nous avons été très bien accueillis, les organisateurs ont vraiment bâti un rendez-vous extraordinaire."
En raison des règles drastiques et pour l’heure intangibles sur la quarantaine des chevaux entrant sur le territoire chinois, les cavaliers étrangers ont monté des chevaux prêtés pour l'occasion et déjà présents en Chine depuis un an, le tout supervisé par [Ludger Beerbaum], le promoteur de ce concours, et son équipe. Les couples semblent s’être bien trouvés puisque, dès l’épreuve nocturne de vendredi, l’Allemand [Marco Kutscher], Christian Ahlmann et Laura Kraut se sont adjugé les trois premières places.

 
"Monter ici est incroyable !", Laura Kraut

 
Le Grand Prix dessiné par Frank Rothenberger, qui officiait la semaine passée au Grand Palais, une arène en tout point opposée (!), a permis à neuf cavaliers de se qualifier pour le barrage, ce matin. Parmi eux, on peut noter la présence des cavaliers chinois Xiankelatiabayl, Zhu Meimei, Duan Yhua ou encore Tongyan Liu. En selle sur U-Prova, un mâle KWPN de douze ans par Lorentin I et Corefino, Laura Kraut s’est imposée devant Christian Ahlmann sur Cinetto, hongre Z de dix ans par Canabis Z et Nimmerdor, et le surprenant Xiankelatiabayl, associé à Ukendy, une jument KWPN de douze ans par Cavalier et Amethist. "Le parcours était très bien dosé car nous ne connaissions pas bien les chevaux. Le mien a sauté de très belle manière. J’ai eu de la chance de tomber sur lui. Cette expérience est géniale. Monter ici est incroyable!", s’enthousiasme Laura Kraut.
En selle sur Leena, Westphalienne de neuf ans par Lord Lancer et Paradiso, Olivier Guillon a préféré abandonner après être sorti du triple.
Après le succès des Hong Kong Masters, début mars, et de ce Beijing Masters, la Chine continue d’apprendre. La toute première étape du Global Champions Tour prévue à Shanghai, début octobre, pourrait confirmer le développement des sports équestres dans l’Empire du Milieu, pourvu que les autorités locales ou nationales acceptent bien sûr de desserrer un peu le carcan légal sur les quarantaines.

 
À Pékin, Marin de Surirey

 
Le classement
1. Laura Kraut (É-U) & U-Prova 0/0 37’’46
2. Christian Ahlmann (ALL) & Cinetto 0/0 38’’97
3.
Xiankelatiabayl (CHN) & Ukendy 0/0 43’’99
4. Zhu Meimei (CHN) & Cheval de Blanc 0/0 44’’10
5. Kenneth Chang (H-K) & Chairman V 0/4 37’’19
6. Duan Yihua (CHN) & Come Zaa K 0/4 38’’47
7. Tongyan Liu (CHN) & Ku Bu Qi 0/4 39’’94
8. Ludger Beerbaum (ALL) & Lilliom 0/4 40’’07
9. Marco Kutscher (ALL) & Quentino 0/11 54’’03
10. Jane Richard Philips (SUI) & Urema 1 84’’12

À lire également...

Réagissez