LUDGER BEERBAUM ET CHAMAN, SEIGNEURS DU GRAND PALAIS

Chaman a offert une nouvelle victoire à son Kaiser. Photo Chéhu

Vendredi 19 avril - 12h44 | Sébastien Roullier

LUDGER BEERBAUM ET CHAMAN, SEIGNEURS DU GRAND PALAIS

Le quatrième Saut Hermès s’est achevé, cet après-midi au Grand Palais, par la victoire de Ludger Beerbaum et Chaman dans le Grand Prix à 1,60m. La meilleure Française, Pénélope Leprevost, termine septième avec Nayana.


 
Il n’y avait pas de double mais un bon triple, un vertical avec des palanques ondulées, un oxer polonais et surtout un gros oxer beige placé en numéro deux, aux pieds d’une tribune et en plein soleil, après un numéro dans l’ombre. Un parcours signé Frank Rothenberger, assez équilibré et relativement confortable compte tenu des forces en présence. Des trente-neuf engagés dans ce Saut Hermès, seul manque à l’appel [Roger-Yves Bost], qui a préféré économiser Castle Forbes [Myrtille Paulois] en vue de la finale de la Coupe du monde. Afin de la conserver dans le rythme en vue de la finale de la Coupe du monde, elle sautera le week-end prochain au CSI 4* d’Hagen, en Allemagne.
Quatorze des trente-huit partants bouclent sans faute le premier tour, sous les yeux de Guillaume Canet, Marion Cotillard et Jean Rochefort, notamment. Quatre des six Français s’arrêtent à ce stade. Le vertical numéro un puis l’oxer cinq tombent au passage de [Philippe Rozier] et [Akita], sans doute un peu juste pour ce genre d’épreuves. Le difficile oxer deux et le fameux vertical aux vagues noires en numéro treize pénalisent [Simon Delestre] et [Valentino Velvet], en petite forme. Le même oxer deux prive de barrage [Kevin Staut] et [Quismy des Vaux], qui a laissé une bonne impression ensuite. De même que [Michel Robert] et [Nenuphar Jac] qui ont buté sur le vertical numéro neuf après une hésitation dans le virage le précédant. En grande forme depuis le début du concours, [Penelope Leprevost] trouve la clé avec [Nayana], malgré trois petits tutoiements. Un peu effrayé par les jeux d’ombre et de lumière, [Lacrimoso] 3*HDC, avant-dernier partant, offre tout de même un nouveau sans-faute à [Patrice Delaveau].

 
Reed Kessler fait forte impression

 
Le barrage est plus compliqué avec le fameux oxer aux tons naturels placé en obstacle final, après un virage et une dernière grande ligne droite tandis que les palanques concluent la première ligne. Aucun problème pour l’Allemande [Meredith Michaels-Beerbaum] et l’imposante [Bella Donna 66], qui n’a plus fauté en Grand Prix depuis Rio de Janeiro, début octobre, et qui commence même à acquérir de la vitesse. Le couple termine quatrième. A la troisième place, on retrouve le Suédois [Rolf-Goran Bengtsson] et [Quintero] la Silla, double sans-faute rapide et très expressif.
L’oxer final réduit les ambitions de l’Espagnole Pilar Lucrecia Cordón, huitième sur [Nuage bleu] et de l’Allemand [Hans-Dieter Dreher], sixième sur [Embassy II]. Les vagues ne résistent pas au passage de l’Américain [Kent Farrington] et [Uceko], neuvièmes. Pour Pénélope et Nayana, septièmes, c’est l’entrée du double. Pour l’Espagnol [Sergio Alvarez Moya] et [Carlo 273], cinquièmes, et la Suissesse [Janika Sprunger] et [Palloubet d Halong], dixièmes, c’est l’avant-dernier obstacle, un vertical en forme de cheval à bascule. Deux fautes au bilan de l’Allemand [Marco Kutscher], onzième sur [Cash 63] et du Néerlandais [Gerco Schroder], douzième sur [Seoul]. Trois pour Patrice et Lacrimoso, fatigué. Ils prennent la treizième place, juste devant l’Allemand [Marcus Ehning], victime d’une chute sans gravité sur [Copin van de Broy].
Neuvième à partir dans ce barrage, [Ludger Beerbaum] réussit deux superbes virages avec [Chaman], très en forme aujourd’hui. Beau et fort, le fils de Baloubet du Rouet livre une belle galopade finale qui offre la victoire au "Kaiser", leur plus belle depuis le Grand Prix du CSI 5* de Valkenswaard, l’été dernier. [Reed Kessler], dernière à s’élancer avec [Cylana], ne s’avoue jamais vaincue. Elle trouve une belle trajectoire et fait forte impression mais elle coupe la ligne d’arrivée avec un chronomètre de vingt centièmes supérieur. Le public a apprécié cette lutte des générations !

 
À Paris, Sébastien Roullier

 
Le classement
1. Ludger Beerbaum (ALL) & Chaman 0/0 38’’33
2. Reed Kessler (É-U) & Cylana 0/0 38’’53
3. Rolf-Göran Bengtsson (SUÈ) & Quintero La Silla 0/0 39’’26
4. Meredith Michaels-Beerbaum (ALL) & Bella Donna 66 0/0 40’’95
5. Sergio Álvarez Moya (ESP) & Carlo 273 0/4 38’’44
6. Hans-Dieter Dreher (ALL) & Embassy II 0/4 38’’57
7. Pénélope Leprevost (FRA) & Nayana 0/4 39’’26
8. Pilar Lucrecia Cordon (ESP) & Nuage Bleu 0/4 39’’31
9. Kent Farrington (É -U) & Uceko 0/4 39’’40
10. Janika Sprunger (SUI) & Palloubet déHalong 0/4 39’’84
...
13. Patrice Delaveau (FRA) & Lacrimoso 3*HDC 0/12 40’’52
18. Michel Robert (FRA) & Nénuphar’Jac 4 66’’86
28. Kevin Staut (FRA) & Quismy des Vaux 4 70’’86
31. Simon Delestre (FRA) & Valentino Velvet 8 67’’72
34. Philippe Rozier (FRA) & Akita 8 69’’18

À lire également...

Réagissez