MICHEL HÉCART, ROI DU PÉTROLE !

Michel et Piman, ici à Lyon, suivent une courbe de progression assez impressionnante. Photo Scoopdyga

Mercredi 17 avril - 16h31 | Mathilde.Pichot

MICHEL HÉCART, ROI DU PÉTROLE !

Déjà brillant aux Emirats arabes unis, en janvier et février derniers, Michel Hécart a récidivé hier en Arabie Saoudite, remportant le Grand Prix en deux manches avec barrage du tout premier CSI 5* de Riayd. Un succès qu’il partage avec Piman de la Devinière, un cheval en plein progrès.


 
Roi du Golfe, roi du pétrole. Dans une interview accordée à GrandPrix-Replay.com (lire ici), Michel Hécart avait salué la qualité des concours organisés durant l’hiver, en indoor en extérieur, aux Emirats arabes unis. Il y avait d’ailleurs notamment remporté un Grand Prix CSI 3*-W à Al Ain, avec [Piman de la Deviniere].
Après le Golfe, Michel a passé un début de printemps très prometteur, au Sunshine Tour de Vejer de la Frontera puis au Mediterranean Tour d’Oliva, s’adjugeant un nouveau Grand Prix, CSI 2* celui-là, toujours avec Piman. Avant de retrouver les concours français et nord-européen, le patron du Haras de la Roque a accompli un long voyage avec [Quatrin de la Roque] et [Piman de la Deviniere], pour participer au tout premier CSI 5* de Riyad, en Arabie Saoudite. Le voyage a été payant puisqu’après avoir déjà gagné une épreuve mercredi, premier jour de compétition, il s’est offert le Grand Prix en deux manches avec barrage à 1,60m, hier soir.
Difficile d’évaluer la qualité de ce Grand Prix, compte tenu du plateau de cavaliers de haut niveau assez restreint mais il n’en reste pas moins que le fils de Diamant de Sémilly et d’une mère par Obéron du Moulin, progresse et progresse vite, au point d’en faire un postulant potentiel pour l’équipe de France. En Arabie, le hongre de dix ans a offert à son cavalier un triple sans-faute, le seul de ce Grand Prix doté d’un peu plus de 215.000 dollars (soit près de 165.000 euros !).

 
Quatre Selle Français aux quatre premières places

 
Gloire soit rendue au Selle Français puisque les quatre premiers chevaux appartiennent au stud-book hexagonal. Michel Hécart devance ainsi le Saoudien [Kamal Bahamdan] sur [Noblesse des Tess], quatrième des derniers Jeux olympiques de Londres, plus rapide au barrage mais fautive. Fautif également et un moins rapide, son compatriote [Khaled Al Eid] termine troisième sur [Moustic des Flayelles], le cheval patiemment formé et amené au haut niveau par [Aymeric Azzolino] tandis qu’aux pieds du podium, on retrouve [Kirfa de Kreisker], montée depuis l’automne dernier par le Jordanien [Ibrahim Bisharat], qui a abandonné au barrage.
Avec quatre points en première manche puis un sans-faute hyper rapide dans la seconde, l’Italien [Emanuele Gaudiano] termine cinquième sur [Cocoshynsky], sa fille de Cornet Obolensky. A noter enfin la dixième place d’un autre Selle Français, [Prince de la Mare], sous le selle d’un autre Italien, [Juan Carlos Garcia]. Michel Hécart était le seul Français des vingt-cinq engagés de ce Grand Prix. On a hâte de le voir à La Baule.

 
Sébastien Roullier

 
Le classement
1. Michel Hécart (FRA) & Piman de la Devinière 0/0/0 40’’53
2. Kamal Bahamdan (A-S) & Noblesse des Tess 0/0/4 39’’58
3. Khaled Al Eid (A-S) & Moustic des Flayelles 0/0/4 46’’25
4. Ibrahim Bisharat (JOR) & Kirfa de Kreisker 0/0/abandon
5. Emanuele Gaudiano (ITA) & Cocoshynsky 4/0 49’’89
6. Abdullah Al Sharbatly (A-S) Chesterfield 0/4 62’’33
7. Karim Elzoghby (EGY) & Dunoair Urona 0/4 61’’43
8. HH Prince Faisal Alshalan (A-S) & Talan 0/4 54’’76
9. HRH Prince Abdullah Bin Moteb Al Saud (A-S) & Davos 1/4 63’’37
10. Juan Carlos Garcia (ITA) & Prince de la Mare 8/0 50’’96 

À lire également...

Réagissez