PÉNÉLOPE ET MARCUS, LA VITESSE, LE STYLE ET L'ÉLÉGANCE

Un joli couple franco-allemand a été récompensé au Grand Palais. Photo RB Presse

Mercredi 17 avril - 16h32 | Mathilde.Pichot

PÉNÉLOPE ET MARCUS, LA VITESSE, LE STYLE ET L'ÉLÉGANCE

Pénélope Leprevost et Marcus Ehning ont remporté cet après-midi le Saut Hermès, épreuve en deux manches disputée par des couples de cavaliers tirés au sort. La victoire de ces deux là est sans aucun doute celle de la vitesse, du style et de l’élégance. Le Grand Palais n’en demandait pas tant.


 
Une verrière au charme incomparable, dix cavalières et dix cavaliers triés sur le volet et réunis en couple par un tirage au sort, des chevaux parfaitement mis en scène et deux parcours cotés à 1,60m mais ne recélant aucun piège particulier et 100.000 euros (deux fois 25.000 pour le couple vainqueur). Voilà les ingrédients du Saut Hermès, une épreuve calibrée d’abord et surtout pour le grand public. Comme chaque année, les cavaliers ont joué le jeu, bien entendu.
Seuls l’Américaine Beezie Madden et [Michel Robert] n’ont pu repartir en seconde manche, le Français ayant abandonné dans la première après le refus de [Nenuphar Jac]. On pouvait attendre l’Américaine [Reed Kessler] et [Roger-Yves Bost], un couple adepte des grandes vitesses mais après le sans-faute de Castle Forbes Vivaldo van het Costersveld et la petite erreur de [Cylana], les deux ont pris de gros risques et l’ont payé au barrage. Ils terminent neuvièmes avec un total de seize points. L’Australienne [Edwina Tops-Alexander] et [Kevin Staut] prennent la huitième place, trois de leur quatre parcours ayant été entaché d’une faute. Même total mais meilleur chrono cumulé pour une autre cavalière de la bannière étoilée, [Laura Kraut], et le Qatari [Bassem Hassan Mohamed], septièmes.

 
Six couples à quatre points

 
Les six autres couples, qui en terminent tous avec un total de quatre points, ont été départagés au temps, pour le plus grand plaisir des tribunes, archi combles. Avec deux chevaux de neuf ans, [Baltimore 1178] et [Clair II], la Suédoise [Malin Baryard Johnsson] et le Suisse [Steve Guedrat] n’ont pas pris tous les risques. Ils totalisent le moins bon temps. Armés de leurs deux chevaux de Grand Prix, [Palloubet d Halong] et [Casall] La Silla, la Suissesse [Janika Sprunger] et le Suédois [Rolf-Goran Bengtsson] les précèdent. Aux pieds du podium, on retrouve l’Ukrainienne [Katharina Offel] sur [Charlie] et le Néerlandais [Marc Houtzager] sur Sterrehof’s [Opium].
En dépit du superbe double sans-faute de [Simon Delestre] et [Whisper], l’équipe qu’il formait avec l’Espagnole Pilar Lucrecia Cordon a souffert de la seconde manche fautive et assez lente du Selle Français [Nuage Bleu]. Passant tous les deux sous les quarante secondes avec [Unbelievable 5] et [Powerplay], [Meredith Michaels Beerbaum], une faute, et [Pius Schwizer], clear, terminent à une belle deuxième place.
La victoire revient donc à Pénélope Leprevost sur [Nice Stephanie] et [Marcus Ehning] sur [Plot Blue]. Les deux passent sous les trente-huit secondes et l’emportent malgré la petite faute de la jument de Geneviève Mégret. La vitesse, le style, l’élégance. Un couple parfait pour une telle épreuve !
Demain, place au grand sport avec le Grand Prix à 1,60m (200.000 euros), précédé des Talents Hermès, épreuve disputée par couples de cavaliers représentant leur nation.

 
A Paris, Sébastien Roullier

À lire également...

Réagissez