FORMATION, HAUT NIVEAU, COMPÉTITION, PATRIMOINE, SPECTACLES... AU CŒUR DU SYSTEME SAUMUR

Sur un vaste site de trois cents hectares, l’École nationale d’équitation compte quatre grandes écuries, sept manèges, seize carrières olympiques, près de cinquante kilomètres de pistes aménagées ainsi qu’une clinique vétérinaire moderne. Crédit Alain Lau

Jeudi 18 avril - 11h44 | Mathilde.Pichot

FORMATION, HAUT NIVEAU, COMPÉTITION, PATRIMOINE, SPECTACLES... AU CŒUR DU SYSTEME SAUMUR

Vitrine mondiale de l’équitation à la française, inscrite en 2011 sur la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité, Saumur est le centre névralgique de la France du cheval. Hébergeant les écuyers du Cadre Noir, le Pôle France Jeunes de la Fédération française d’équitation et accueillant de nombreux concours, toutes disciplines confondues et tout au long de la saison, l’École nationale d’équitation est incontournable dans le paysage national. Depuis sa fusion avec les Haras Nationaux, au sein de l’Institut français du cheval et de l’équitation, l’honorable institution, récemment condamnée par la Cour des comptes pour des versements abusifs de frais, entre 2006 et 2008, poursuit sa mue, malgré les restrictions budgétaires, en faveur d’une plus large transmission de ses savoirs et de ses savoir-faire. Grand Prix Magazine est allé à la rencontre de ceux qui font battre le cœur de la cité ligérienne. À cheval.


Retrouvez ce dossier dans le numéro d’avril de Grand Prix Magazine, actuellement en kiosques, ou dans celui de i-Grand Prix, l'édition digitale. (lire le sommaire ici)


Sommaire du dossier :

- L’avenir se construit au Pôle France Jeunes

- Saumur, terre de compétition

- Le para-équestre dans le brouillard

- L’art et les manières du Cadre Noir

- « Un vent nouveau souffle sur l’IFCE », Christian Vanier


Pour acheter en ligne le numéro d'avril de Grand Prix Magazine, c'est par ici.


Vous n'avez pas encore l'application i-GrandPrix ?
Pour la télécharger, cliquez sur les liens suivants depuis votre tablette :
Ici pour les iPAD et ici pour les autres tablettes.

À lire également...

Réagissez