HARDELOT ENTONNE GOD SAVE THE QUEEN AVEC LAURA RENWICK

Laura Renwick a fait très fort impression avec son Selle Français Oz de Brève. Photo Jumping Hardelot/United-Horse

Jeudi 11 avril - 12h19 | Mathilde.Pichot

HARDELOT ENTONNE GOD SAVE THE QUEEN AVEC LAURA RENWICK

Laura Renwick a parachevé le triomphe anglo-saxon, cet après-midi à Neufchâtel-Hardelot, en remportant un beau Grand Prix à 1,60m valorisé par la présence de nombreux couples d’élite mondiale, français notamment. Rien ne semble pouvoir arrêter l’ascension de la fusée britannique, portée par Oz de Brève, un Selle Français pétri de qualités.


 
[Laura Renwick] et [Oz de Breve] ont remporté le deuxième Grand Prix de leur carrière commune, cet après-midi à Neufchâtel-Hardelot, où s’est achevé le premier grand rendez-vous français de la saison extérieure, le CSI 3* des Internationaux du Pas-de-Calais. Le premier date de… septembre 2010. Il s’agissait déjà d’un CSI 3*, remporté à La Bagnaia, en Italie. Depuis, la jeune Anglaise et le Selle Français de onze ans, fils de Dollar du Mûrier et de Vodka de Laleu par Grand Veneur ont brillé dans le monde entier en remportant très régulièrement des épreuves de vitesse à 1,45m ou 1,50m. "Oz est un cheval incroyable, qui a toujours envie d’aller vite. Et moi aussi ! Jusqu’ici, il avait tendance à tant donner les premiers jours qu’il manquait un peu d’énergie dans les Grands Prix, le dimanche. C’est pourquoi je l’économise davantage, désormais. Hier, je lui ai épargné la Vitesse et il a été génial aujourd’hui", a commenté la cavalière, dont le sourire a illuminé la dernière remise des prix du concours, suivant ce sérieux Grand Prix à 1,60m à 400m par minute (59.000 euros).
Un concours décidément dominé par les Anglo-Saxons. Après la victoire, vendredi, du Britannique [Daniel Neilson] dans le petit Grand Prix à 1,50m puis celle, hier, de l’Irlandais [Shane Carey] dans la Vitesse à 1,45m, les frères ennemis insulaires ont donc à nouveau régné en maître sur la grande piste en herbe d’Hardelot. Derrière Laura et Oz, auteurs d’un barrage rondement mené après un premier tour superbe, on retrouve en effet deux cavaliers du Trèfle, deux frères, [Trevor Breen] et [Shane Breen], qui ont ouvert la finale au chronomètre avec deux tours de référence sur [Adventure de Kannan] et [Baloon]. Impressionnante mainmise.
À la quatrième place, on retrouve [Paul Estermann] et [Castlefield Eclipse], qui paraît prête à rééditer sa superbe saison 2012, marquée par tant de sans-faute en Coupe des nations. Le Suisse, parti en tout dernier, a signé le plus rapide des six barrages mais n’a pu empêcher sa belle jument s’accrocher l’obstacle final. Les deux sans-faute français terminent cinquième et sixième, non sans avoir joué le jeu. Coupable d’avoir voulu assurer un peu sa dernière ligne en demandant à [Amadeus Z] de rajouter une foulée de galop, [Francois-Xavier Boudant] a payé la note avec quelques dixièmes perdus et une faute. Après un très bon premier tour, [Gregory Cottard] et [Pepyt des Elfs] ont lâché seize points sur la piste.

 
Patrice Delaveau et Orient Express*HDC laissent quatorze points sur la piste

 
Le premier tour dessiné par Jean-François Morand et validé par le sélectionneur national Philippe Guerdat, qui avait fait d’Hardelot un premier grand point de passage de la saison, lui permettant d’affiner ses plans en vue de la Coupe des nations, Ligue 1 et Ligue 2, ne recelait aucun piège absolu : un double de verticaux sur bidets assez peu fautif, un triple honnête, une rivière sans vice. Les chevaux devaient toutefois faire preuve de puissance et de résistance face aux belles cotes d’ensemble. Ils devaient surtout galoper à bon train pour rentrer dans un temps imparti particulièrement serré. Six couples, dont quatre français, s’y sont laissé piéger. A commencer par [Nicolas Delmotte], évincé du barrage pour neuf centièmes mais satisfait de [Number One d Iso]*Un Prince, qui confirme après sa victoire dans le Grand National d’Auvers, il y a deux semaines. Nicolas devrait courir la Coupe des nations de Drammen, en Norvège, avec [Timothee Anciaume], douzième et piégé lui aussi par le chrono sur [Quorioso Pre Noir], le plus avancé de ses cinq chevaux de neuf ans.
Les Néerlandais [Albert Voorn] et [Wout-Jan van der Schans] terminent huitième et neuvième sur [Tobalio] et [Sacramento]. Egalement sans-faute mais un poil trop lent [Aymeric Azzolino] et [Simon Delestre] prennent quant à eux les dixième et onzième places sur [Looping d Elle] et [Napoli du Ry]. Ils sont suivis par [Julien Epaillard] et [Cristallo A]*LM, de loin le plus rapide des couples à quatre points. De nombreux bons couples français ont bouclé ce Grand Prix avec une faute et souvent un poil de temps dépassé. Les seules vraies déceptions concernent [Aymeric de Ponnat], qui a mal géré l’abord du triple, dont [Armitages Boy], incroyable de facilité sur le reste du tour, a fait tomber l’entrée et la sortie, et [Patrice Delaveau], qui est rentré à la maison avec quatorze points. [Orient Express]*HDC a fauté sur la rivière, le vertical suivant et l’oxer final. "Vendredi, il a sauté la rivière correctement mais sans plus. Cette fois, ça n’a pas été du tout. Il s’est réceptionné sur la bande et s’est déréglé. A priori, il n’y a rien de grave. On l’examiner tranquillement dans la semaine et continuer à travailler." Le crack a sans doute juste encore besoin d’un peu temps pour revenir à son meilleur niveau.

 
À Neufchâtel-Hardelot, Sébastien Roullier

 
Le classement
1. Laura Renwick (G-B) & Oz de Brève 0/0 43’’12
2. Trevor Breen (IRL) & Adventure de Kannan 0/0 43’’92
3. Shane Breen (IRL) & Baloon 0/0 43’’97
4. Paul Estermann (SUI) & Castlefield Eclipse 0/4 42’’66
5. François-Xavier Boudant (FRA) & Amadeus Z 0/4 43’’55
6. Gregory Cottard (FRA) & Pepyt’des Elfs 0/16 51’’56
7. Nicolas Delmotte (FRA) & Number One d’Iso*Un Prince 1 83’’09
8. Albert Voorn (P-B) & Tobalio 1 83’’23
9. Wout-Jan van der Schans (P-B) & Sacramento 1 83’’32
10. Aymeric Azzolino (FRA) & Looping d’Elle 1 83’’46
11. Simon Delestre (FRA) & Napoli du Ry 1 83’’81
12. Timothée Anciaume (FRA) & Quorioso Pré Noir 1 84’’43
13. Julien Epaillard (FRA) & Cristallo A*LM 4 79’’17…

À lire également...

Réagissez