ENDURANCE : JULIEN LAFAURE ALIGNE SES ADVERSAIRES

Julien Lafaure, déclaré vainqueur après le contrôle vétérinaire. Photo Mathilde Pichot

Mardi 02 avril - 20h18 | Mathilde.Pichot

ENDURANCE : JULIEN LAFAURE ALIGNE SES ADVERSAIRES

Plus de deux cent soixante chevaux arabes, venus de dix-neuf nations différentes, courent ce week-end dans la forêt de Fontainebleau, pour la troisième édition du concours international d’endurance de Fontainebleau. Ce vendredi 29 mars était dédié à un CEI 1* de 90km et un CEI 3* de 160km, épreuve sélective de l’équipe de France pour les championnats d’Europe, qui auront lieu à Most, en République tchèque. Six boucles étaient programmées. Dans la dernière ligne droite, à quelques mètres de l’arrivée, le Français Julien Lafaure a accéléré brutalement dans son galop avec Phedra Cabirat, décrochant ainsi de justesse la victoire, devant l’Espagnol Alex Luque Moral et Rev Beethoven. Agé de vingt-deux ans, Julien Lafaure, qui passe des épreuves Jeunes à Seniors, revient sur sa victoire inattendue.

 
GrandPrix-Replay.com : Que ressentez-vous et que représente cette course pour vous ?
Julien Lafaure : Je suis très très content. C’est la première fois que je remporte une course de présélection Senior. J’ai pris l’habitude des sélections en jeunes mais maintenant, comme j’ai vingt-deux ans, j’arrive en Senior. Mon frère Roman et ma sœur Morgane arrivent derrière. Ils courent d'ailleurs demain (samedi, ndlr). J’espère qu’ils vont faire aussi bien !

 
GPR. : Qu’avez-vous pensez de cette course, de Fontainebleau et de son terrain ?
J. L. : J’ai déjà concouru à Fontainebleau mais j’avais été éliminé au bout de trente kilomètres donc je n’avais pas pu voir le circuit en entier. Aujourd’hui, je me suis vraiment régalé, tout le long de la journée. Quant au terrain, je n’ai pas trouvé qu’il dissimulait beaucoup de pièges, malgré quelques racines et cailloux. Il est très bon et assez sablonneux. Il permet de rester au galop sur de longues distances.

 
GPR. : Comment était Phedra Cabirat ?
J. L. : La jument, qui est d’habitude assez chaude, a été vraiment calme depuis ce matin, du fait que je suis parti un peu devant, dès le départ. En tête, nous n’étions pas nombreux. Les chevaux étaient donc sereins, ne s’affolaient pas et nous pouvions garder nos rênes longues.

 
GPR. : Elle vient d’ailleurs de l’élevage Cabirat de votre père, Jean Noël Lafaure ?
J. L. : Oui, Phedra est née à la maison, nous l’avons vu grandir. C’est la chouchoute de mon père. Lui qui répétait que ce serait une crack, il avait bien raison ! J’en suis très satisfait.

 
GPR. : Comment s’est déroulée la fin de la course ?
J. L. : J’étais en troisième position, même à la fin du dernier virage. Dans la dernière ligne droite, j’ai poussé la jument, qui a tout donné. Moi qui pensais finir troisième, finalement, j’ai réussi. On ne pouvait pas rêver mieux.

 
Propos recueillis à Fontainebleau par Mathilde Pichot

 
Le classement du CEI 3* (course de 160km)
1. Julien Lafaure (FRA) & Phedra Cabirat 7h44'32''
2. Alex Luque Moral (ESP) & Rev Beethoven 7h44'33''
3. Melody Theolissat (FRA) & Azelle de Jalima 7h58'28''
4. Virginie Atger (FRA) & Milah de Jalima 8h01'55''
5. Dominique Payen (FRA) & Naelle du Fonpeyrol 8h01'56''
6. Horace Perraud Bonin (FRA) & Qebir de Messay 8h02'14''
7. Prune Bellamy (FRA) & Qhashmyr d’Hazel 8h09'20''
8. Mahmood Al Fori (OMA) & Penchab Sully 8h10'58''
9. Lisa Riou (FRA) & Quoka’In de l’Auronce 8h16'28''
10. Denis Le Guillou (FRA) & Otimmins Armor 8h16'32''

Le CEI 1* de 90km a été remporté par son Altesse Abdulla bin Khalifa al Thani sur Rocco de Lafontaine. Le week-end d’endurance continue sur le Grand Parquet, samedi, avec un CEI 2* de120km et une CEIYJ 2* de 120km également, sélective pour les prochains championnats du monde Jeunes.

À lire également...

Réagissez