Mercredi 20 mars - 13h14 | Lea23

DEN BOSCH : ADELINDE POUR LA DERNIERE AVANT LA FINALE

La dernière étape de la Coupe du monde, tenue ce week-end à ‘s-Hertogenbosch aux Pays-Bas, a bien failli livrer une belle surprise. Mais c’est finalement la double tenante du titre, Adelinde Cornelissen, qui parvient à s’emparer d’une nouvelle victoire, de justesse.


Devant leur public, les cavaliers néerlandais ont offert un spectacle de grande qualité, laissant présager de belles choses lors de la proche finale, qui se tiendra en Suède, à Göteborg. Mais tous attendaient surtout avec impatience la nouvelle reprise libre en musique de leur star, [Adelinde Cornelissen]. La vice championne olympique avait promis depuis plusieurs mois, présenter une nouvelle Libre et c’est à Den Bosch, un mois avant la finale, que la cavalière de Jerich [Parzival] s’est lancée. Encore plus technique que sa précédente reprise, avec entre autres une transition galop-pirouette au piaffer pour conclure, cette nouvelle chorégraphie promet un bel avenir au couple qui doit maintenant prendre de nouveaux repères. « J’ai encore besoin de changer quelques petits détails et nous avons encore besoin de nous habituer à cette nouvelle reprise, mais je suis très contente car avec Parzival tout est en train de devenir plus léger et plus harmonieux », souligne Adelinde Cornelissen qui s’impose donc dès la première représentation de cette nouvelle Libre, « Tribute to my Red Knight ». Mais la victoire a bien failli lui échapper au profit d’un autre cavalier néerlandais, [Edward Gal]. Si Adelinde et Parzival sortent de piste avec une moyenne très encourageante pour une première, de 85,900%, Edward Gal et son bouillonnant Glock’s [Undercover] ne sont pas passés loin de battre leur coéquipière. Déjà la veille, dans le Grand Prix, le couple montait sur la deuxième marche du podium avec 1,362% de moins qu’Adelinde et Parzival. De quoi faire monter d’un cran la pression dans le clan Cornelissen. Avec une reprise plus relâchée et une musique toujours aussi touchante, Edward Gal et Undercover ont présenté l’une de leur meilleure performance à ce niveau, depuis leurs débuts ensemble. Avec une moyenne de 85,100%, le couple a bien failli s’imposer pour la première fois en Coupe du monde, mais a surtout une fois de plus conquis le cœur du public. « Je suis le plus heureux des cavaliers aujourd’hui », lâche-t-il après la remise des prix. « J’ai monté Totilas pendant quatre ou cinq ans avant d’arriver à ce niveau en compétition, et je ne m’attendais pas à ce que notre couple avec Undercover se forme si vite. Notre dernière compétition en indoor était à l’Olympia de Londres en décembre et Undercover avait été très chaud là-bas. On doit avoir un cheval chaud pour dérouler une bonne reprise mais il faut être capable de contrôler cela et aujourd’hui j’ai eu un très bon feeling. J’ai ainsi pu le laisser davantage aller vers l'avant, il était beaucoup plus relâché », se réjouit Edward.

 
Une finale prometteuse

 
Si les Néerlandais se sont largement imposés chez eux, l’Allemagne a été une fois de plus dignement représentée par [Isabell Werth], qui monte sur la troisième marche du podium avec [Don Johnson]. Avec une moyenne de 79,475%, le couple encore en formation devance la jeune Danoise [Anna Kasprzak], en selle sur [Donnperignon] (78,650%). Une fois de plus, [Patrik Kittel] et Watermill [Scandic] ont produit un travail au passage et piaffer quasi parfait, mais cela n’aura pas suffit au couple pour monter sur le podium de cette dernière étape. Il prend donc la cinquième place avec une moyenne de 77,775%. A l’issue de cette étape, les noms des neuf cavaliers représentant la ligue d’Europe de l’ouest qualifiés pour la finale de Göteborg, ont été annoncés. Il s’agit de [Kristina Sprehe] (All), [Valentina Truppa] (ITA), Edward Gal  (NED), [Helen Langehanenberg] (GER), Isabell Werth (GER), Patrik Kittel (SWE), Tinne Vilhelmson Silfven (SWE), Anna Kasprzak (DEN) et Marcela Krinke Susmelj (SUI), sans oublier Adelinde Cornelissen (NED) qualifiée d’office. Il faudra cepandant attendre encore quelques jours avant de connaître la liste définitive des cavaliers qualifiés des autres ligues, mais la finale promet cette année d’être de grande qualité.

 
Les adieux de Salinero

 
Jeudi soir et samedi en clôture de la Coupe du monde, le public de l’Indoor Brabant a pu applaudir une dernière fois un couple qui a marqué l’histoire du dressage, [Anky van Grunsven] et [Salinero]. C’est devant son public que le couple double médaillé d’or aux Jeux olympiques d’Athènes en 2004 et de Hong Kong en 2008, a donné sa dernière représentation avec beaucoup d’émotion. Après avoir vu véritablement sa carrière à haut niveau lancée en 2003, lors des championnats nationaux hollandais, Salinero a conclu cette longue page de l’histoire par une médaille de bronze par équipe aux Jeux olympiques de Londres à dix-huit ans. C'est donc en musique que ce Hannovrien de dix-neuf ans, a fait ses adieux à la scène internationale.

 
Elodie Muller (avec communiqué)

 
Résultats :
1- Jerich Parzival & Adelinde Cornelissen NED 85.900%
2- Glock's Undercover & Edward Gal NED 85.100%
3- Don Johnson FRH & Isabell Werth GER 79.475%
4- Donnperignon & Anna Kasprzak DEN 78.650%
5- Watermill Scandic & Patrik Kittel SWE 77.775%
6- Hexagon's Wellnetta & Laurens van Lieren NED 75.575%
7- Miciano & Marlies van Baalen NED 75.100%
8- Schianto & Sidsel Johansen DEN 74.950%
9- Smeyers Molberg & Marcela Krinke Susmelj SUI 73.850%
10- Unlimited & Stephanie Peters NED 72.775%
 

À lire également...

Réagissez