ZETA DE HUS DISPARAÎT TRAGIQUEMENT A VEJER DE LA FRONTERA

Michel Robert et Zeta de Hus. Credit Sportfot

Mardi 19 mars - 17h37 | Laeti9120

ZETA DE HUS DISPARAÎT TRAGIQUEMENT A VEJER DE LA FRONTERA

Absente des concours pendant environ sept mois, Zeta de Hus signait son grand retour dans la compétition à l’occasion du Sunshine Tour, sous la selle de Michel Robert. Personne n’imaginait que ce concours serait aussi le dernier pour cette jument de haut niveau. L’ancienne monture de [Kevin Staut], confiée en 2012 à [Michel Robert], a disparu tragiquement ce samedi 16 mars, au CSI 3* de Vejer de la Frontera, en Espagne.



Ce matin, Zeta de Hus et Michel Robert se sont élancés dans le barrage d'une épreuve à 1,45 m du CSI 3*, qui se déroule actuellement à Vejer de la Frontera. Alors que le couple était bien parti, la jument de treize ans aurait pris une foulée trop tôt sur un oxer, provoquant sa chute et celle de son cavalier. Michel Robert s’en est relevé indemne. Mais malheureusement, ce ne fut pas le cas pour Zeta de Hus. Son postérieur gauche est fracturé à trois endroits différents, entre le jarret et la rotule. La Zangersheide est aussitôt transférée en van vers une clinique vétérinaire. Après des examens, les vétérinaires sont formels : la blessure, trop importante, ne peut pas être soignée. Il n’y a plus d’espoirs. Zeta de Hus est donc euthanasiée, plongeant le Sunshine Tour dans le deuil.


Zeta (Zandor Z x Atlantus), appartenant à Xavier Marie et au Haras de Hus, évoluait sur des concours de niveau trois à cinq étoiles. Auparavant sous la selle de Kevin Staut, avec les Jeux olympiques de Londres en ligne de mire, elle avait été soudainement confiée à Michel Robert en 2012. Ce dernier était effectivement dépourvu de cheval olympique depuis la vente de son ex-jument de tête, [Kellemoi de Pepita].
Malheureusement, sa nouvelle monture se blesse peu de temps après. Impossible pour Zeta de concourrir aux Jeux olympiques. En juin 2012, lorsque la jument se remettait lentement de ses problèmes de santé, Michel Robert avait confié à Grand Prix Replay qu’il travaillait avec la jument "doucement, sans se précipiter, afin qu’elle soit opérationnelle dans le futur." Il avait ajouté que Zeta était "une jument de valeur". En effet, en 2011, Zeta de Hus s'était entre autres classée septième de l’étape Coupe du monde à Oslo, quatrième de celle de Lyon, sixième du Grand Prix du CSI 5* de Bâle et deuxième d’une épreuve lors du CSI 3* de Vidauban.


Mathilde Pichot 

À lire également...

Réagissez