BRUNSWICK : PLACE A LA VOLTIGE !

Nicolas Andréani fait figure de favori. Crédit Scoopdyga.

Dimanche 17 mars - 18h34 | Sébastien Roullier

BRUNSWICK : PLACE A LA VOLTIGE !

 Brunswick, en Allemagne, se prépare à accueillir la finale de la Coupe du monde de voltige. Ce week-end, les meilleurs voltigeurs s’affronteront à coups de chorégraphies aériennes sur les thèmes qu’ils ont soigneusement choisis. Deux Français défendront le drapeau tricolore.


 

Demain, à 14h30, la première manche de cette grande finale de voltige ouvrira les festivités. L’enjeu est de taille mais l’avantage est dans le camp français : non pas un, mais deux voltigeurs seront susceptibles de faire entonner la Marseillaise. D’un côté [Nicolas Andreani] (45 points), champion du monde et leader du classement provisoire, se donne l’objectif de remporter cette coupe. De l’autre, [Ivan Nousse] (35 points), solide voltigeur d’un mètre quatre-vingt, qui ne projette pas, dans l’immédiat, de battre son compatriote. Néanmoins, il compte réaliser une belle performance.


 

Face à eux, le Tchèque Lukas Klouda (43 points), victorieux lors des étapes de Munchen et Salzburg, tentera lui aussi de tirer son épingle du jeu. L’Allemand Torben Jacobs (33 points), l’Américain Gabe Aniello (27 points) et enfin le Néerlandais Koen Akkerman (23 points), prennent également part à la compétition. Le jeune Allemand Thomas Brüsewitz est invité à participer. La grande finale sacrera son champion dimanche, à 11h30.


 

Du côté des femmes, six voltigeuses s’affronteront pour le titre : l’Italienne Anna Cavallaro (45 points), les Suisses Simone Jaiser (39 points) et Pascale Wagner (23 points), la Néerlandaise Carola Sneekes (37 points), les Allemandes Regina Burgmayr (29 points) et Kristina Boe (13 points). Enfin, l’Allemande Jennifer Braun a reçu une invitation pour participer à l’étape.


Pour suivre la finale en direct, cliquez ici. 


 

Parallèlement à la finale de voltige, un CSI 4* est organisé.


 

Le week-end sera aussi rythmé par le saut d’obstacles, avec les épreuves du CSI 4*. Alors qu’aux Pays-Bas les meilleurs mondiaux se déchirent les dernières places vacantes pour la finale, d’autres ont favorisé la piste de Brunswick. D’ores et déjà assuré d’une place pour Göteborg, le Suédois [Henrik von Eckermann], a pu se permettre un détour en terres allemandes. Il en va de même pour son compatriote [Jens Fredricson] et sa talentueuse monture [Lunatic]. La Suisse est aussi présente ce week-end avec [Werner Muff] et [Christina Liebherr]. Venue évidemment en force, la délégation allemande peut notamment compter sur la rapidité de [Hans-Dieter Dreher]. [Michael Whitaker] est aussi de la partie.


 

Les tricolores ont, quant à eux, fait l’impasse sur cet évènement.


 

Léa Sargenti et Laetitia Maraninchi

À lire également...

Réagissez