LES RACES, UN PATRIMOINE CULTUREL À PRÉSERVER

Crédit Lotz

Samedi 16 mars - 20h09 | Mathilde.Pichot

LES RACES, UN PATRIMOINE CULTUREL À PRÉSERVER

Du 16 au 24 mars, au plus grand salon du cheval du monde, Equitana, qui a lieu tous les deux ans à Essen, en Allemagne, l’Association des Haras d’Etat Européens (European State Studs Association (ESSA)) fera campagne pour la préservation du patrimoine culturel des Haras Européens et pour la biodiversité. Un carrousel de tandems montés et attelés présentera le travail traditionnel des chevaux et la diversité des races - parfois menacées d’extinction - maintenus dans les Haras nationaux européens.


Pour l'occasion, les étalons Franches-Montagnes et les chevaux de trait de la Forêt Noire venant du Haras National Suisse d’Avenches et du Haras d’Etat de Marbach en Allemagne se présenteront avec les Kladrubers de Kladruby nad Labem et les Kinsky de la République Tchèque.

Le Haras National de Topol’?ianky en Slovaquie enverra des étalons Lipizzans et des Huculs représentant les anciennes races de chevaux avec les Konik Polskis du Haras national polonais de Sieraków. Ce tableau coloré sera complété par les étalons Bretons, Comtois et Cob Normands amenés par les Haras Nationaux français de Lamballe, Saint-Lô et Rosières-aux-Salines. Il y aura un entraînement public le lundi 18 mars, journée Equitana sur le thème "éducation" et deux présentations les jours suivants.

L’ESSA sera aussi représentée par un stand d’information dans un des halls du salon, organisé en coopération avec Marbach et les Haras d’Etat allemands. Avec un espace d’exposition de 90 000 mètres carrés sur dix-sept halls et plus de 200 000 visiteurs, Equitana est considéré comme l'un des évènements les plus influents de ce type, et représente une parfaite opportunité pour faire connaitre les Haras d’Etat Européens et leurs chevaux.


MP (avec communiqué) 

À lire également...

Réagissez