Mercredi 13 mars - 17h02 | Lea23

BARCELONE ACCUEILLERA LA FINALE DE LA COUPE DES NATIONS

La toute première finale de la Coupe des nations, dans son nouveau format mondial, aura lieu à Barcelone, à l’occasion de son fameux CSIO, du 26 au 29 septembre. La capitale catalane accueillera à cette occasion les dix-huit meilleures équipes du monde. Confirmée par certaines sources très fiables, l’information devrait être officialisée dans quelques jours par la Fédération équestre internationale.


 
Avec la disparition de la finale de la Promotional League, désormais rebaptisée Ligue 2 d’Europe de l’Ouest de la nouvelle Coupe des nations Furûsiyya, le CSIO de Barcelone apparaissait comme l’un des grands perdants de la réforme de la plus ancienne des grandes compétitions équestres. En ce qui concerne 2013 – et en principe 2013 seulement puisque l’organisation a été annoncée comme itinérante à travers le monde – le grand concours catalan y gagne plutôt au change puisqu’il accueillera la grande finale de cette toute première édition de la Coupe des nations, dans son format mondial.
Le dernier week-end de septembre, la piste en herbe du Real Club de Polo de Barcelone accueillera donc les dix-huit meilleures équipes du monde, issues des six ligues continentales : neuf en Europe, deux dans chacune des régions Amérique du nord et centrale, Amérique du sud, Moyen-Orient, Asie, et une en Afrique. En tant que nation hôte l’Espagne sera d’office invitée à courir cette finale.
Trois épreuves constitueront cette finale. Dans la première,  les dix-huit ou dix-neuf nations sont au départ : seules les huit meilleures sont qualifiées pour une seconde manche tandis que les autres sont reversées dans une consolante. En cas d’égalité au terme des deux manches, la victoire se jouera sur un barrage contre la montre, que seuls trois cavaliers par équipe sont appelés à disputer.
La France devrait logiquement en être, la quasi-totalité des équipes de Ligue 1 se qualifiant pour ce nouveau rendez-vous, pour lequel on parle d’une dotation globale de près de deux millions d’euros. Seul petit hic de calendrier, la finale de la Coupe des nations tombe le même week-end que le Master Pro de Fontainebleau. Si cette date est maintenue, les championnats de France Pro Élite seront privés non seulement des stars de l’équitation française – une fois de plus – mais aussi du public, sans doute plus attiré par la perspective d’une grande joute mondiale par équipes que par la réunion bellifontaine…

 
Sébastien Roullier

À lire également...

Réagissez