Mardi 19 février - 14h09 | Lea23

HELEN LANGEHANENBERG REALISE LE DOUBLE A NEUMUNSTER

Après sa victoire sur l’étape Coupe du monde d’Amsterdam mi janvier, la cavalière allemande Helen Langehanenberg, semble avoir pris goût à la victoire sur le circuit hivernal. En selle sur son étalon Damon Hill NRW, la jeune femme s’impose pour la deuxième année consécutive sur l’avant dernière étape de la Coupe du mon Reem Acra, à Neumünster.


Dés le Grand Prix du samedi, qualificatif pour la Libre, la vice championne olympique par équipe annonçait la couleur. Avec [Damon Hill], [Helen Langehanenberg] s’est largement et logiquement imposée avec une moyenne de 83,319%, devant ses deux compatriotes, [Kristina Sprehe], deuxième avec [Desperados] FRH (78,553%) et [Isabell Werth], troisième avec [Don Johnson] FRH (77,702%). La quatrième place de ce Grand Prix revenait a une ancienne étoile allemande, [Donnperignon], qui évolue maintenant sous la selle de la Danoise [Anna Kasprzak] (74,574%). Sur les dix-neuf partants, ils ne seront que quinze à repartir dans la Libre, support de la Coupe du monde, ce dimanche. A domicile, les cavalières allemandes auront tout donné pour offrir au public un podium 100% allemand, pour cette septième et avant dernière étape de la Coupe du monde.

 
Helen et Damon Hill en route pour Göteborg

 
Une fois n’est pas coutume, c’est en matinée que les quinze couples ont déroulé leurs reprises en musique. Déjà vainqueur à Neumünster l’année dernière, Helen Langehanenberg partait donc en grande favorite pour monter à nouveau sur la plus haute marche du podium. Forte de ses derniers résultats, la cavalière de trente ans a déroulé une reprise d’une précision quasi parfaite et toujours aussi dynamique. Les nombreux points forts de Damon Hill, un passage très rythmé, un piaffer très actif et une rondeur parfaite au galop, ont permis au couple de décrocher une superbe moyenne de 87,800%. Helen se tourne donc désormais vers la finale de Göteborg qui aura lieu fin avril. « A la finale nous donnerons le meilleur de nous même et si nous parvenons à conserver la forme que nous avons actuellement, il y aura alors du grand sport et cela sera très intéressant », précise-t-elle, sachant qu’elle possède désormais tous les arguments pour tenter de détrôner [Adelinde Cornelissen].  Même la très expérimentée Isabell Werth, n’aura pas réussi à faire chuter la nouvelle star du dressage allemand. En selle sur Don Johnson FRH, celle qui doit actuellement faire face à une affaire de dopage, a tiré le meilleur de son hongre de douze ans, lui permettant de prendre la troisième place du classement définitif (83%). Et c’est une autre jeune cavalière qui parvient à s’intercaler entre Helen et Isabell, Kristina Sprehe. Membre de l’équipe allemande sacrée vice championne olympique à Londres, Kristina Sprehe continue de progresser avec son étalon Desperados, et monte sur la deuxième marche du podium avec une moyenne de 84,425%. Dernière à s’élancer, la cavalière de vingt-six ans a montré beaucoup de lucidité lorsque son cheval a perdu sa concentration en raison du bruit causé par le public, en début de reprise. Grâce à cette deuxième place, l’Allemande prend ainsi la tête du classement général provisoire de la Coupe du monde, avec soixante-huit points. Les quatrième et cinquième places de la Libre reviennent au Danemark, grâce à Anna Kasprzak avec Donnperignon (81,075%) et Sidsel M. Johansen avec [Schianto] (80,050%).

 
Les couples se donnent maintenant rendez-vous du 14 au 17 mars aux Pays-Bas, à ‘s-Hertogenbosch, pour une dernière confrontation avant la finale.

 
Elodie Muller (avec communiqué)

 
Résultats :
1-Damon Hill NRW & Helen Langehanenberg GER 87.800%
2- Desperados FRH & Kristina Sprehe GER 84.425%
3- Don Johnson FRH & Isabell Werth GER 83.000%
4- Donnperignon & Anna Kasprzak DEN 81.075%
5- Schianto & Sidsel Johansen DEN 80.050%
6- Uzzo & Patrick van der Meer NED 76.425%
7- Smeyers Molberg & Marcela Krinke-Susmelj SUI 73.875%
8- BMC Miciano & Marlies van Baalen NED 73.850%
9- Biggles & Kristian von Krusenstierna SWE 73.850%
10- Rubins Royal & Anabel Balkenhol GER 72.900%
 

À lire également...

Réagissez