Mercredi 20 février - 17h14 | Lea23

LA NOUVELLE COUPE DES NATIONS DÉBUTE LA SEMAINE PROCHAINE

La Coupe des nations s’apprête à devenir globale dès la semaine prochaine. En effet, l’inauguration du nouveau circuit d’épreuves aura lieu le jeudi 21 février, sous la bannière Furusiyya, à l’occasion de la première étape de cette Coupe des nations à Al Ain, Abu Dhabi.
 

 
Il s’agit d’un moment crucial pour le sport. La présidente de la FEI, Son Altesse Royale la Princesse Haya, le décrit comme le "bijou de la couronne" que l’organisme international prépare depuis le centenaire des épreuves de saut d’obstacles, en 2009. Un esprit de solidarité et de passion rythme l’histoire de la Coupe des nations et les cavaliers s’unissent, pour représenter leur pays dans cette bataille d’équipes internationales.
 

 
L’annonce d’une nouvelle durée de quatre ans avec un sponsoring de seize millions d’euros de la part du Fond Equestre Saoudien a été décidée lors de l’assemblée générale d’Istanbul, en novembre dernier. Cette décision marque un tournant important dans l’organisation de la Coupe des nations. En effet, elle représente une évolution de sa base traditionnelle, alliée à une volonté d’intégrer le reste du monde. Dans le cadre du partenariat de dix ans avec Longines, l’horloger Suisse sera le chronomètre officiel pour l’ensemble de la Coupe des nations.
 

 
"Il y a d’excellentes nouvelles pour les sports équestres et pour l’avenir de la Coupe des nations," déclarait S.A.R la Princesse Haya. "L’appellation arabe "Furusiyya" comprend l’équitation, les compétences et la cavalerie. Cela englobe parfaitement les éléments clés de notre merveilleux sport et notre relation, unique, avec le cheval. Je suis convaincue que nous avons à présent la bonne formule pour replacer cette Coupe des nations (…) au cœur de l’agenda international."
 

 
Selon les nouvelles règles, le monde a été divisé en six régions. Chacune d’entre elles possède une équipe qui devra se qualifier pour la finale. L’Europe a été divisée en deux groupes. La Top Ligue de la Coupe des nations 2012, composée par La Baule, Rome, Saint-Gall, Aix-la-Chapelle, Falsterbo, Rotterdam, Hickstead et Dublin, constituent désormais la Division 1 européenne.
 

 
Les autres régions sont : le Nord, l’Amérique Centrale et les Caraïbes, l’Amérique du Sud, le Middle Est, l’Asie, l’Australie et enfin l’Afrique. Dans les régions où il n’y a pas d’épreuves de qualification, les équipes seront admises pour la Finale en fonction du nombre de points que leurs quatre meilleurs cavaliers du classement mondial auront effectués, deux mois auparavant.
 

 
L’organisation stratégique sera la clé du succès. Les quatre nations de la Top Ligue 2012 (Allemagne, France, Irlande et Grande-Bretagne) ont reçu la première possibilité de choisir les lieux où ils voudront accumuler des points, tandis que les quatre autres pays verront leurs épreuves attribuées par la FEI. Cela augmentera la pression à chaque compétition, mais l’intention est de préserver le bien-être des chevaux, en limitant leur exposition dans les compétitions de haut-niveau.
 

 
Pour cette première saison de la Coupe des nations, vingt-deux événements auront lieu, avant la finale qui aura lieu fin septembre. Un total de dix-huit équipes pourra potentiellement y participer : neuf venants d’Europe, une d’Afrique et deux équipes de chacune des autres nations. Si l’équipe du pays qui accueille la finale n’est pas qualifiée, elle sera tout de même autorisée à concourir. Dans ce cas, dix-neuf équipes au total participeront.
Lors de la finale, trois épreuves seront organisées. Toutes les équipes débuteront par un classique "One-round", qui ne sera pas une épreuve contre la montre. Les huit meilleures équipes de cette épreuve se qualifieront pour la troisième et dernière épreuve, tandis que les autres participeront à l’épreuve de consolation, qui se tiendra avant la grande finale.
 

 
Toutes les nations démarrent à zéro le dernier jour, et quatre cavaliers de chaque équipe concourent lors du premier tour. S’il y a une égalité pour la première place, trois compétiteurs de chaque équipe passent l’épreuve du barrage, véritable garantie d’une finale haletante et passionnante, qui sacre le champion de cette Coupe des nations Furusiyya.
 

 
La FEI TV diffusera au moins treize des vingt-deux compétitions ainsi que la finale. Al Ain sera la première étape retransmise, dès la semaine prochaine. Le calendrier des diffusions sera prochainement annoncé.
 

 
 
 
Le calendrier de la Coupe des Nations Furusiyya, saison 2013 :
 

 
Al Ain (UAE) CSIO 5* - 21 février – Middle East;
Wellington (USA) CSIO 4* - 1 mars - North America, Central America and Caribbean;
Lummen (BEL) CSIO 4* - 5 mai – Europe Division 2;
Linz (AUT) CSIO 3* - 5 mai – Europe Division 2;
Drammen (NOR) CSIO 3* - 10 mai – Europe Division 2;
La Baule (FRA) CSIO 5* - 17 mai – Europe Division 1;
Rome (ITA) CSIO 5* - 24 mai – Europe Division 1;
Copenhagen (DEN) CSIO 4* - 24 mai – Europe Division 2;
Saint-Gall (SUI) CSIO 5* - 31 mai – Europe Division 1;
Lisbonne (POR) CSIO 3* - 7 juin – Europe Division 2;
Sopot (POL) CSIO 3* - 14 juin – Europe Division 2;
Calgary (CAN) CSIO 5* - 14 juin – North America, Central America and Caribbean;
Rotterdam (NED) CSIO 5* - 21 juin – Europe Division 1;
Aix-la-Chapelle (GER) CSIO 5* - 27 juin – Europe Division 1;
Falsterbo (SWE) CSIO 5* - 12 juillet – Europe Division 1;
Budapest (HUN) CSIO 3* - 12 juillet – Europe Division 2;
Hickstead (GBR) CSIO 5* - 2 août – Europe Division 1;
Bratislava (SVK) CSIO 3* - 2 août – Europe Division 2;
Dublin (IRL) CSIO 5* - 9 août – Europe Division 1;
Gijon (ESP) CSIO 5* - 30 août – Europe Division 2;
San Marin, Arezzo (ITA) CSIO 3* - 6 septembre – Europe Division 2;
Kiev (UKR) CSIO 5* - 13 septembre – Europe Division 2;

Finale : Lieu à confirmer, du 26 au 29 septembre. 


Laetitia Maraninchi (avec communiqué)

À lire également...

Réagissez