KOOS DE RONDE MET FIN AU REGNE DE BOYD EXELL

La victoire de Koos de Ronde prouve que Boyd Exell n'est pas invincible. Photo Patrick Crasnier

Mardi 12 février - 09h50 | Lea23

KOOS DE RONDE MET FIN AU REGNE DE BOYD EXELL

Alors que tout le monde attendait la victoire annoncée de Boyd Exell, le Néerlandais Koos de Ronde est venu le coiffer au poteau dans un tonnerre d’applaudissements, hier soir au Parc des expositions de Bordeaux. Cette finale 2013 de la Coupe du monde d’attelage restera longtemps dans les mémoires.


 
La finale de la Coupe du monde indoor d’attelage à quatre chevaux avait commencé vendredi soir, comme dans les autres rencontres qualificatives. Une belle bagarre entre tous les protagonistes et Boyd Exell qui avait marqué de son talent l’épreuve, prenant une option sérieuse sur un cinquième sacre consécutif. Il était naturellement attendu par le public, samedi soir.
C’est sans compter sur les surprises habituelles de cette rencontre bordelaise et sans compter sur le très grand talent du Néerlandais Koos de Ronde, qui avait déjà montré dans les étapes qualificatives sa motivation et son ambition. Et enfin, c’est sans compter sur les habituels renversements de situation qui font le charme de cette discipline.

 
Mention bien pour Thibault Coudry

 
Chaque meneur prenant le départ avec son handicap de la veille, les premiers à s’élancer n’ont guère de chance de remonter sur le podium. Citons quand même la belle performance de Thibault Coudry qui rivalise avec les plus grands et qui est bien le spécialiste français de l’indoor. Avec l’entrée en piste d’IJsbrand Chardon et de ses Lipizzans, l’enjeu se réveille. Le Néerlandais a six seconde à rattraper pour se hisser sur le podium. Le Hongrois Jozsef Dobrovitz en fait les frais. Il n’est pas repris dans l’ultime manche, une sorte de barrage entre les trois premiers. La première place se joue dans un mouchoir de poche entre Boyd Exell et Koos de Ronde. Reprenant tout d’abord les trois secondes qui lui manquaient, Koos de Ronde vire en tête pour quatre-vingt dix-neuf centièmes de seconde.
La dernière manche voit d’abord le passage un peu raté d’IJsbrand Chardon – ce n’était pas son concours. Le public savait que la bagarre serait belle. Il n’a pas été déçu. Entre les deux meneurs la guerre est déclarée. La pression est tout d’abord sur les épaules de Boyd Excell. Une inhabituelle petite faute et cinq secondes viennent alourdir son chrono. Il ne reste plus à Koos de Ronde qu’à réussi un sans-faute, ce qu’il accomplit avec brio. Victoire néerlandaise donc pour ce très grand cru d’attelage bordelais.

 
A Bordeaux, Patrick Crasnier

 
Le classement
1. Koos de Ronde (P-B) 244’’26
2. Boyd Exell (AUS) 246’’54
3. IJsbrand Chardon (P-B) 284’’27
4. Jozsef Dobrovitz (Hon) 135’’34
5. Theo Timmerman (P-B) 148’’78
6. Thibault Coudry (FRA) 155’’50
7. Tomas Eriksson (SUE) 168’’46

À lire également...

Réagissez