HENK NOOREN RESTERAIT L'ENTRAÎNEUR DE L'EQUIPE DE FRANCE

On devrait revoir Pascal Dubois, Sophie Dubourg et Henk Nooren, qui resteraient a priori tous les trois dans le staff fédéral. Reste à officialiser le nom du chef d'équipe. L'annonce est prévue en milieu de semaine prochaine. Photo Scoopdyga

Mardi 12 février - 09h53 | Lea23

HENK NOOREN RESTERAIT L'ENTRAÎNEUR DE L'EQUIPE DE FRANCE

La piste Hubert Bourdy ayant visiblement été visiblement définitivement écartée, la Fédération française d’équitation devrait nommer en milieu de semaine prochaine un nouveau duo formé par un sélectionneur et un entraîneur national. Ce dernier ne serait autre que Henk Nooren.


 
Henk Nooren pourrait bien prolonger son aventure avec la France, malgré l’hostilité de certains cavaliers de l’équipe de France, qui réclament depuis des mois la nomination d’un homme fort, s’employant à temps plein à l’entraînement et à la sélection des équipes de France de saut d’obstacles. Lors du CSI 5* de Zurich, il y a deux semaines, le Néerlandais avait d’ailleurs annoncé son départ à la fin de son contrat, fin mars 2013. Il aurait depuis été rappelé par les responsables de la FFE, "supplié" même, selon les termes employés par certaines sources fiables. Malgré les bruits qui courent depuis quelques heures, Henk Nooren, technicien reconnu mais sélectionneur jugé trop peu présent sur les concours, serait donc bien entraîneur, intervenant à temps partiel et à la demande la direction technique nationale ou de cavaliers tricolores, mais plus le chef d’équipe, un rôle qu’il ne souhaitait du reste pas conserver. L’ancien sélectionneur de la Suède n’aurait toutefois pas encore officiellement accepté l’offre fédérale.
Reste donc à régler la dernière question, celle du sélectionneur. Sur ce point, les responsables de la Fédération, son vice-président Jacques Robert en tête, Serge Lecomte n’étant pas présent à Bordeaux, ont reçu l’ordre de garder le silence absolu. Le nom du successeur de Patrick Caron, Jean-Maurice Bonneau, Gilles de Balanda, Laurent Elias et Henk Nooren devrait être annoncé en milieu de semaine prochaine. Pourquoi un tel embargo, d’autant plus que la FFE assurait depuis des semaines qu’elle présenterait son projet sportif et son staff complet au Jumping de Bordeaux ? Tout simplement parce que les deux parties seraient encore en négociation et  que l’homme providentiel serait déjà en poste. Pas question donc de faire capoter les tractations. On ne sait pas s’il est Français ou étranger. Tout juste entend-on qu’il s’agirait d’une personne unanimement reconnue et disposant d’un très solide CV. Le feuilleton approche peut-être enfin de son terme. Bientôt, on pourra se concentrer pleinement sur le sport. Bientôt…

 
A Bordeaux, Sébastien Roullier

À lire également...

Réagissez