Vendredi 25 janvier - 15h19 | Lea23

HELEN LANGEHANENBERG DOMINE ADELINDE CORNELISSEN À AMSTERDAM

Leur dernière confrontation remontait à la fin de l’année 2012, il n’y a donc pas si longtemps. Si l’Allemande était parvenue à prendre le meilleur sur sa concurrente néerlandaise à Malines dans le Grand Prix, c’est bel et bien sur la Libre que la cavalière de Damon Hill s’est imposée lors de l’étape Coupe du monde d’Amsterdam.


Double tenante du titre avec Jerich [Parzival], [Adelinde Cornelissen] comptait bien réaliser le triplé devant son public. Et la vice championne olympique avait tous les arguments pour prétendre à cette victoire. Leader incontestable depuis le début de la Coupe du monde Reem Acra, après avoir accumulé les victoires à Odense puis à Lyon, Adelinde Cornelissen frôlait les 90% à Malines, à l’occasion des World Dressage Masters. Mais Helen et [Damon Hill] avaient déjà mis la pression sur la numéro deux mondial, contrainte de céder chez elle. Vendredi, dans le Grand Prix, Adelinde l’emportait pourtant assez facilement avec une moyenne de 82,191%, précisant sur sa page Facebook que les juges lui promettaient qu’elle atteindrait les 85% rapidement si elle continuait sur cette voie. Helen devait elle une fois de plus se contenter de la deuxième place, avec une moyenne de 81,660%. Mais les démons de Parzival allaient refaire surface au plus mauvais moment pour sa cavalière.
Huit couples néerlandais étaient donc au départ de cette sixième étape de la Coupe du monde Reem Acra, sur quinze partants. Et pourtant, l’Allemagne parvient à monter sur deux des trois marches du podium de la Libre, [Helen Langehanenberg] sur la plus haute et [Isabell Werth] sur la troisième.

 
Le mauvais tour de Parzival

 
Toujours aussi régulière depuis le début de la saison indoor, l’Italienne [Valentina Truppa] prend une belle quatrième place sur la Libre, en selle sur Fixdesign [Eremo del Castegno]. Troisième ex-æquo dans le Grand Prix avec [Edward Gal] avec une moyenne de 74,894%, la jeune cavalière sort de sa reprise en musique avec une note globale de 80,775%. Un nouveau classement qui permet à la fille du juge international Enzo Truppa, de conserver son leadership du classement général après six étapes, avec soixante-sept points. Juste derrière elle, on retrouve Edward Gal, qui pointe donc à la cinquième place de la Libre avec Glock’s Romanov (79,200%), tandis que le Néerlandais occupe la deuxième place du classement provisoire général de la Coupe du monde. Elle aussi très régulière et en progrès depuis le début du circuit, la Suédoise [Minna Telde] prend la sixième place de la Libre avec [Santana], grâce à une moyenne de 77,700%, synonyme de record personnel. C’est donc la multi médaillée, Isabell Werth, qui monte sur la troisième marche du podium avec [Don Johnson FRH]. Pour sa deuxième participation à une étape Coupe du monde cette saison, après London Olympia, le couple réalise une reprise prouvant toute la qualité du hongre de douze ans, notamment au passage, dans les appuyers et dans le pas. Comme à son habitude, l’Allemande met clairement en avant la puissance naturelle de son cheval. La victoire allait donc se jouer entre Helen et Adelinde. Consciente des progrès de son cheval, Helen Langehanenberg n’a rien laissé au hasard pour s’imposer dignement en « terres ennemies » avec une moyenne de 86,025%. L’Allemande pouvait alors se réjouir de la prouesse qu’elle venait d’accomplir : « J'étais venue pour essayer de gagner, c’est donc un sentiment incroyable d’y être parvenue », confiait-elle après sa victoire avant d’ajouter : « C’est un honneur de devancer Adelinde. Elle a dominé notre sport ces dernières années et a gagné de nombreux concours. Etre aujourd’hui capable de concourir dans la même league et être même meilleure qu’elle est vraiment super ». La jeune femme soulignera cependant ne pas avoir été gênée par l’atmosphère électrique qui régnait dans l’arène, ce qui n’a pas été le cas d’Adelinde. En Effet, depuis la remise des prix de la veille, Parzival retrouvait quelques vieux démons qui ont longtemps perturbé les résultats du couple. En difficulté pour capter toute l’attention nécessaire de Parzival pour réaliser une reprise parfaite, Adelinde a donc fait face à des périodes de tension de son fils de Jazz, lui coûtant de nombreux points. Ainsi, le couple sort de piste avec une moyenne de 85,425%. « Je ne suis pas déçue du résultat. Parzival a été bon mais était trop inquiet. Je n’ai pas réussi à le contenir et j’ai dû beaucoup travailler pendant la reprise pour garder son attention », explique la Néerlandaise.

 
Nous retrouverons Helen Langehanenberg et de nombreux autres couples pour la prochaine étape qui se tiendra à Neumünster, du 14 au 17 février.  

 
Elodie Muller (avec communiqué)

 
Résultats :
1. Damon Hill NRW & Helen Langehanenberg  GER 86.025%
2. Jerich Parzival & Adelinde Cornelissen NED 85.425%
3. Don Johnson FRH & Isabell Werth GER 82.050%
4. Fixdesign Eremo del Castegno & Valentina Truppa ITA 80.775%
5. Glock's Romanov & Edward Gal NED 79.200%
6. Santana & Minna Telde SWE 77.700%
7. Glock's Tango & Hans Peter Minderhoud NED 76.225%
8. Toots & Imke Schellekens-Bartels NED 75.300%
9. Luxform's Popeye & Diederik van Silfhout NED 72.075%
10. Biggles & Kristian von Krusenstierna SWE 71.350%
 

À lire également...

Réagissez