LAURENT BOUSQUET QUITTE L’EQUIPE DE FRANCE !

Laurent Bousquet, ici aux côtés du directeur technique national Pascal Dubois, viendrait de quitter la navire France. Crédit Scoopdyga

Mardi 15 janvier - 16h17 | Sébastien Roullier

LAURENT BOUSQUET QUITTE L’EQUIPE DE FRANCE !

Selon plusieurs sources concordantes, le sélectionneur national de l'équipe de France de concours complet aurait démissionné de ses fonctions. Plusieurs cavaliers tricolores ont exprimé leurs regrets en apprenant le départ de leur entraîneur.


 
Laurent Bousquet aurait démissionné de son poste d’entraîneur et de sélectionneur de l’équipe de France de concours complet. L’information n’a pas été confirmée officiellement par la Fédération française d’équitation ni par l’intéressé lui-même, qui reste pour l’heure injoignable, mais elle émane du très sérieux et bien informé lecomplet.com, qui justifie de sources sûres. Des discussions étaient en court entre Laurent Bousquet, présent aux côtés de l’équipe de France depuis trois ans, et la Fédération française d’équitation. Ce dernier devait présenter un projet sportif bien précis aux équipes du président Serge Lecomte. Il semblerait que ce projet ait été refusé, ce qui aurait entraîné la démission du technicien.
Les complétistes français sont, dans leur ensemble, un peu sous le choc, à l’image de [Sidney Dufresne] ou [Astier Nicolas] qui appréciaient tous Laurent Bousquet, sa façon de travailler, son ouverture et sa volonté de construire une belle équipe en n’oubliant ni le haut niveau, ni les plus jeunes qui représentent la relève. "Très décevante nouvelle hier soir : Laurent Bousquet quitte son poste d'entraîneur national. Qui pourrons-nous avoir à la tête de cette équipe de France de complet? Pour combien de temps? Autant de questions auxquelles il est dur de répondre avec une politique fédérale désintéressée du haut niveau...", a ainsi commenté Astier Nicolas sur sa page Facebook.

 
La FFE présentera sa politique sportive à Bordeaux

 
Cette absence de politique du haut niveau, déplorée par tous, est semble-t-il la cause de ce profond mal-être. La semaine prochaine, on pourrait connaître officiellement le non du remplaçant du Sarthois. Trois noms circulent déjà: son prédécesseur (seize ans durant !) Thierry Touzaint, actuellement en poste à l’Institut français du cheval et de l’équitation et donc au Pôle France FFE de Saumur, Marie-Christine de Laurrière ou encore Jean-Luc Force… Les discussions se poursuivraient actuellement.
Pour l’heure, aucun directeur du haut niveau n’a été choisi. On ne sait pas si Pascal Dubois restera au poste de directeur technique national. Du côté du saut d’obstacles, l’avenir des sélectionneurs Henk Nooren, Thierry Pomel et Olivier Bost n’est pas davantage éclairci, pas plus que celui d’Alain Francqueville à la tête de l’équipe de France de dressage. Tout juste sait-on, de la bouche de l’intéressé, que Jan Bemelmans, l’ancien sélectionneur espagnol, devrait rejoindre la France. Mais on ne sait pas encore à quel poste. La Fédération française d’équitation indique qu’elle présentera sa politique sportive – et supposément les hommes chargés de la mener – pour les quatre années cruciales à venir, marquées par les Jeux équestres mondiaux de Normandie 2014 et les Jeux olympiques de Rio, lors du prochain CHI-W de Bordeaux, début février.

 
Pauline Chevalier et Sébastien Roullier

À lire également...

Réagissez