Vendredi 04 janvier - 18h26 | Mathilde.Pichot

PLUS DE PEUR QUE DE MAL A MALINES

Émotions dimanche soir au Neckerhallen de Malines, près de Bruxelles, lors de la septième manche de la coupe du monde d’attelage. Le Néerlandais Koos de Ronde, après avoir gagné le Warm Up, remporte la victoire à la suite du retournement de l’attelage d’Ijsbrand Chardon lors de la deuxième manche. L’Australien Boyd Exell, troisième lors du tour 1, bénéficie aussi de la mésaventure de Chardon et termine à la deuxième place de cette épreuve.

 
Stupeurs à Malines ! Alors que le Néerlandais IJsbrand Chardon était en bonne voie pour décrocher la victoire de cette septième manche, la situation bascule : son attelage se renverse. IJsbrand et ses grooms sont violemment éjectés de la voiture. Par chance, Johan Jacobs, le concepteur du parcours, a pu arrêter les chevaux rapidement. IJsbrand, ses grooms et ses quatre Lipizzans, sont heureusement sortis indemnes de cet accident. Mais Koos de Ronde, son compatriote, a pris de ce fait la tête du classement.
Ces résultats montrent qu’en attelage, rien n’est jamais définitif et cela promet surtout une prochaine étape pleine de suspens à Leipzig et une finale plus indécise que ces dernières années, à Bordeaux début février, finale au cours de laquelle on retrouvera le Français Thibaut Coudry invité.
 
"J'ai testé la jument Celina dans mon équipe, parce que je cherche à me sentir capable d’assurer ma qualification pour le tour final, d'une manière simple, explique Koos de Ronde. Cela n'a pas été facile pour moi dans les concours précédents et je voulais changer cela. Cette fois, j'étais en mesure de gérer mes chevaux vifs, sans faille et rapides dans la course. Il est dommage qu’IJsbrand se soit renversé, je n'aime pas gagner de cette façon. Je vais encore utiliser les mêmes chevaux à Leipzig, où je vais devoir gagner pour me rendre à la finale. Pour la saison prochaine, il me faudra commencer à chercher des nouveaux chevaux. Ceux que j'ai maintenant sont encore en forme mais ils vieillissent et ils manquent parfois un peu de vitesse. J'ai besoin de plus de vitesse si je veux continuer à faire parti de ce jeu très cool ! "
 
"J'ai testé Twister parce que j'avais besoin de savoir s'il était un cheval de haut niveau ou un bon cheval, commente de son côté Boyd Exell. J'ai trouvé que c'était un bon cheval mais je suis toujours à comparer les nouveaux chevaux avec mes formidables Bill et Spitfire et il est difficile d'égaler leur niveau. Je suis à la recherche de leaders supersoniques et ils sont difficiles à trouver. J'ai eu de la chance pour le marathon où je suis allé trop vite et j’ai raté la porte B. Ma meneuse habituelle Michelle n'était pas avec moi, mais sa remplaçante Sarah a fait un très bon travail : elle m'a empêché d’être éliminé."
 
"J'avais un très bon ressenti et je savais que la victoire était entre mes mains, assure IJsbrand Chardon. Le premier tour fut très facile et j’ai pris une vitesse normale dans le tour final. Malheureusement, nous nous sommes renversés. Cela m’affecte, bien sûr, mais la seule façon de m'assurer que cela ne se reproduise pas serait de ne jamais plus concourir et je ne le ferai pas ! Koos ne veux pas gagner comme ça et, moi non plus, je ne veux pas perdre comme ça. Je tiens à mettre tout cela derrière moi le plus rapidement possible et me concentrer sur Leipzig et Bordeaux."

 
Patrick Crasnier et Mathilde Pichot (avec communiqué)
 
Classement de la septième étape de Coupe du monde
1. Koos de Ronde (P-B) 219,16
2. Boyd Exell (AUS) 234,17
3. IJsbrand Chardon (P-B)
4. Glenn Geerts (BEL) 109,23
5. Jozsef Dobrovitz (HON) 111,73
6. Werner Ulrich (SUI) 121,09
7. Christoph Sandmann (ALL) 122,64
8. Gert Schrijvers (BEL) 137,99
 
Classement général provisoire de la Coupe du monde
1. Boyd Exell (AUS) 30 points
2. IJsbrand Chardon (P-B) 27 points
3. Tomas Eriksson (SUE) 19 points
4. Theo Timmerman (P-B) 19 points
5. Werner Ulrich (SUI) 18 points
6. Jozsef Dobrovitz (HON) 14 points
7. Georg Von Stein (ALL) 13 points
8. Koos de Ronde (P-B) 13 points
9. Fredrik Persson (SUE) 10 points
10. Christoph Sandmann (ALL) 8 points…
 
Voici en video la chute spectaculaire de l’attelage d’IJsbrand Chardon, puis la résumé de la victoire de Koos de Ronde
 

À lire également...

Réagissez